10/11/2004 - Lille en super forme

Retrouvez ici les revues de concert des internautes de la tournée "Les Risques du métier" : juillet 2003 - novembre 2004 (et un petit bout outre Atlantique en 2005)

Modérateur : Modérateurs

zazoulamouette
Futur(e) Bénabarge ?
Messages : 11
Enregistré le : 11 juin 2004 20:59

Re: 10/11/2004 - Lille en super forme

Message par zazoulamouette »

zazoulamouette le 15/11/2004 a écrit :...c'est pas de notre (je parle au nom des fans qui sont rentrés et que a trouvé si peu sympa!) faute si ta pas trouvé la bonne porte de sortie! et que t'es arrivée trop tard et si personne ne sortait c'est parce qu'on a vu bénabar super tard (il est descendu à 1h45)!!! non mais!

les fans de bénabar sont gentils c'est bien connu faut pas décoooonner...

:tourne:
...quand j'en aurai mare de toutes ces conneries...moi j'irai voir là -bas si j'y suis...je m'offrirai une petite bicoque...faite de bric et de broc à  pétaouchnok...

Avatar du membre
milou
Wannabe Tyrion Lannister
Messages : 2213
Enregistré le : 03 mars 2003 13:20
Localisation : quelque part ou ailleurs, ici ou là ... mais surtout pas la ou tu crois
Contact :

Re: 10/11/2004 - Lille en super forme

Message par milou »

milou le 17/11/2004 a écrit :bon je raconte une petite anecdote sur lille ...
je vais a ma remise de diplome le samedi apres le concert ...
je croise une amie que j'ai pas vu depuis longtemps
" ca va tu fais quoi ???
- je suis en formation a lille la
- serieux ??? j'y etais y'a pas longtemps !! tu sors un peu la bas ??
- oui je suis aller voir Benabar en concert y'a pas longtemps je sais que t'aimes bien en plus ...
- c'etait bien ??
- excellent !!! en + y'avait des tarés dans la salle qui chantaient des chansons de debiles... ils etaient trop fort
- SCHLOUNGA !!!!!!!!!!!!!
- tiens ils chantaient ca !!! c'est un truc de fan ???"
Alain a écrit :
J'ai un peu oublié que plus rien n'avait d'importance, que peut être, je n'avais pas d'importance.Rewind.Plein de bonheur. Même si cela ne dure pas. Malgré tout, je voudrais qu'on souvienne de moi.

Memesse
Bénabarge
Bénabarge
Messages : 854
Enregistré le : 15 mars 2004 6:41
Localisation : dans Ch'nord, comme les blaireaux, 13 à table...
Contact :

Re: 10/11/2004 - Lille en super forme

Message par Memesse »

Memesse le 17/11/2004 a écrit :
milou a écrit :- excellent !!! en + y'avait des tarés dans la salle qui chantaient des chansons de debiles... ils etaient trop fort
- SCHLOUNGA !!!!!!!!!!!!!
:-))) :-))) :-))) :-))) :-))) :-)))

comme quoi on n'a pas fait qu'effrayer les gens :mrgreen:

et tu lui as avoué?
Putain de pudeur
Tu fais taire les cÂœurs, mais
Quand sonne lÂ’heure
On se sent vide des mots quÂ’on nÂ’a pas dits
On rÂ’grette cÂ’quÂ’on nÂ’a pas dit

Avatar du membre
milou
Wannabe Tyrion Lannister
Messages : 2213
Enregistré le : 03 mars 2003 13:20
Localisation : quelque part ou ailleurs, ici ou là ... mais surtout pas la ou tu crois
Contact :

Re: 10/11/2004 - Lille en super forme

Message par milou »

milou le 17/11/2004 a écrit :
Memesse a écrit :
milou a écrit :- excellent !!! en + y'avait des tarés dans la salle qui chantaient des chansons de debiles... ils etaient trop fort
- SCHLOUNGA !!!!!!!!!!!!!
:-))) :-))) :-))) :-))) :-))) :-)))

comme quoi on n'a pas fait qu'effrayer les gens :mrgreen:

et tu lui as avoué?
non elle a compris de suite quand j'ai crié "SCHLOUNGA"
Alain a écrit :
J'ai un peu oublié que plus rien n'avait d'importance, que peut être, je n'avais pas d'importance.Rewind.Plein de bonheur. Même si cela ne dure pas. Malgré tout, je voudrais qu'on souvienne de moi.

Avatar du membre
Djoule
Bénabarge
Bénabarge
Messages : 681
Enregistré le : 20 mars 2004 16:55
Localisation : Ej i det svenska drà¶mlandet

Re: 10/11/2004 - Lille en super forme

Message par Djoule »

Djoule le 19/11/2004 a écrit :
craquinette a écrit :On attend la revue de Djoule .... :embaras: ejdçjdr



o:-) :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
elle va venir... bientot... si je peux ce soir, sinon en cours d'info demain :mrgreen: au plus tard dimanche soir si tout va bien :wink:

EDIT du 20/11/2004 - matinée : revue commencée - stop - terminée ce soir je pense - stop.







EDIT du 20/11/2004 - soirée : vlà la revue :mrgreen:




alors voila, je suis en cours mais on a rien a faire pour le moment alors j'en profite pour faire ma revue du concert (et d'avant le concert - un tant soit peu).

commencons donc par le début :
Départ mardi dans l'aprem, prévu à 16h50. Mais probleme sur l'axe Mulhouse - Strasbourg, on doit attendre 30 minutes pour les correspondances :-(( . Départ effectif a 17h20. 15 minutes apres le depart, arret sur la voie, sans qu'on sache pourquoi... 10 minutes d'attente puis le train repart. Arrivée a Lille : 22h50, au lieu de 22h25...
entre temps : appels/sms pour previendre Dieu de mon arrivée retardée + "t'arrives a quelle gare au fait ?" "t'assures pas une cachuete !!!". tout ceci car en plus ma batterie de portable me lachait :-s donc j'avais du l'eteindre pdt un bon moment, le rallumant a l'occasion au cas où il y aurait des messages. resultat : 5 appels :shock: pour une fois que j'ai des amis :mrgreen:
Bref, je descends du corail apres y avoir passé 6 heures, je me dirige vers le bout du quai... et là je vois : Milou, arrivé plus tot que prévu... et Marie, AKA craquinette :shock: :shock: (quelle surprise!!!). Mais où est Marcus ????? :?: :?: il se cache derriere un panneau et rigole, enfin personnellement je dirais plutot qu'il imite la hyene... :embaras: s'ensuit apres une visite voiturée de Lille By Night : la mairie, la préfecture, la mairie a nouveau, la porte de paris (je crois), que le conducteur, sur l'instigation de je ne sais plus qui o:-) , veut prendre en sens inverse :shock: , plus d'autres batiments lillois, dont le zenith où on passera un bon moment le lendemain :jumpy:
Retour chez marc apres la balade, je sais plus quelle heure qu'il etait, et apres on mange un ti truc, juste apres l'apero :mrgreen: . Ensuite c'est dodo :D

Le lendemain, mercredi 10 octobre, ca y est c'est le grand jour (non non tu t'en vas pas). Depart vers 13h il me semble pour Tournai, où on doit récuperer le belgiquement connu Mémesse :twisted: qui arrive en train, puis, environ une heure plus tard Pauline arrive, et là sa mere prend peur a cause de Marc qui crie Anne Sophie (il me semble)...

suite de la revue : chez moi, le cours est fini o:-)

donc apres avoir bu un verre de biere gracieusement offert pour marcus, on va donc chercher Anne Sophie sur le parking de la gare de tournai. retour a Lille,
L'itineraire, [i]Bénabar[/i] a écrit :A quatre sur la banquette arriere
A six dans une petite voiture
, avec Marcus qui conduit, Milou à la place du mort, Anne Sophie derriere Marcus, Marie sur les genoux d'Anne Sophie, moi derriere le cabot, et Mémesse entre Anne So et moi meme. Sur le retour on passe juste devant la caserne des flics...
Enfin back a Lille et là, je sais pas trop ce qui se passe, je sombre, pour ne ressortir de ce qui se passe seulement le vendredi, mais passons sur ca, c'est pas plus interessant que ca... Une fois rentrés, le sieur nous prepare a manger (il est deja 14h30 ou plus tard) : knacks, frites et des trucs bizarres, belges il me semble - ca parait logique apres tout :mrgreen: . apres, on fait je sais plus trop quoi, et pis on decolle enfin pour le zentih, a pied. Inutile de raconter le concert, du moins la playlist, ca a deja ete fait. Juste 2-3 mots sur mes impressions a moi : Bertrand Belin en solo, bof, voire pire que bof. Puis la star arrive, et là c'est genial. LA chanson qui m'exalte le plus c'est A Notre Santé, a chaque fois le meme effet, meme sur le concert France 2. J'ose pas imaginer dans quel etat je serai apres noel où je devrais avoir le DVD Live au Grand Rex normalement :shock: :shock: je plains mes voisins :mrgreen:
Apres le concert, on se fait donc virer, d'abord de la salle, puis du bar :-(( et on rentre, sans avoir vu B :cry:
une fois de retour chez Marc, on ouvre la bouteille amenée par Mémesse, alcool a boire flambant, tres bon chaud et moins bon froid. et pis apres le jeudi... Anne So part, elle a cours le lendemain :-(( et son pere, qui vient la chercher a la gare de tournai, doit se demander qui sont les tarés qui accompagnent sa pauvre petite fille de 12 ans a peine, et surtout comment on a peu loger a 6 dans une minuscule voiture. D'autant plus que les ceintures a l'arriere... bah faut pas trop compter dessus :embaras:
Vendredi matin, a 8h, marc crie SCHLOUNGA je crois juste avant de partir, mais je me rendors de suite :mrgreen: . vers 13h, c'est Memesse qui prend le train pour Marseille, et puis apres c'est la fin, je prends le meme train que le cabot pour rejoindre paris, lui se dirige gare st lazare pour aller a rouen, moi gare montparnasse pour aller a angers...

bref javel net, malgré 2 jours a tirer une gueule de 3 pieds de long, j'avoue sans peur aucune m'etre bien amusé quand meme, bien que ca ne s'est surement pas vu :-s

excusez moi tous, Anne So, milou, Mémesse, Marie, et Marcus, un bisou pour chacun d'entre vous :-x-: :-x-: :-x-: :-x-: :-x-:
Du ger mig tusen skäl att và¥ga tro pॠkärleken
Det jag forlorade har hittat mig igen
Du ger mig tusen skäl att và¥ga tro pॠsanningen
Det finns en längtan som lever igen - Min tro pॠkärleken

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12697
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: 10/11/2004 - Lille en super forme

Message par Num »

choupie le 25/11/2004 a écrit :Juste pour dire au gentil blond qui était devant moi au concert et qui m'était l'ambiance (et qui était très sympa quand même) qu'il a eu tort. A la fin du concert, juste après le 3ème rappel lorsque les lumières se rallumaient il a osé :furax: :matrix: pester contre le public de Lille en disant "quoi 3 rappels et ils partent. A paris y'en aurait au moins eu 7"......
Eh ben moi j'étais à Paris hier soir et y'en a eu q 2 j'espère que le public de ce soir lui donnera raison :-)p
Non mais :-((
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

les BENABAROISES
Messages : 5
Enregistré le : 21 août 2004 18:04
Localisation : Saint Quentin chez les picards

Re: 10/11/2004 - Lille en super forme

Message par les BENABAROISES »

les BENABAROISES le 27/11/2004 a écrit :
zazoulamouette a écrit :...c'est pas de notre (je parle au nom des fans qui sont rentrés et que a trouvé si peu sympa!) faute si ta pas trouvé la bonne porte de sortie! et que t'es arrivée trop tard et si personne ne sortait c'est parce qu'on a vu bénabar super tard (il est descendu à 1h45)!!! non mais!

les fans de bénabar sont gentils c'est bien connu faut pas décoooonner...

:tourne:
on a jamais dit que les fans de bénabar étaient comme ça!!!on l'avait déjà vu pas mal de fois donc c'est pas grave...
mais tu vois c'est le comportement des (faux) fans qui étaient là bas et qui sont passés devant nous en nous nargant comme tu viens de le faire avec ton "nanananère". ce n'est pas le genre des bénabarges que l'on connait.bien au contraire... :roll: on salue tout de même encore une fois les fans qui étaient avec nous. GROOOOOOOOOOOOOS BISOOOOOOOOOOUS!!!

Avatar du membre
Marcus l'Ecclésiastique
paroles.net/citations du monde
Messages : 282
Enregistré le : 07 janv. 2004 23:34

Re: 10/11/2004 - Lille en super forme

Message par Marcus l'Ecclésiastique »

Marcus l'Ecclésiastique le 28/12/2004 a écrit :Tiens, je remet là , un article que j'avais récupéré à l'époque et que j'avais totalement négligé de poster :oops:

Mais......mieux vaut tard......
Enfin si ça déja été posté ailleurs, je remerci d'avance notre gentil modérateur de supprimer ce doublon

^-)
Virginie CARTON, dans La voix du Nord du 09/11/2004 a écrit :Bénabar : « Je ne suis pas du tout blasé »
Au Zénith de Lille, le 10 novembre, Bénabar : « Il fait partie de ces auteurs-compositeurs-interprètes considérés par le public comme l?élite de la chanson française. Pour autant, Bruno Bénabar a gardé les pieds sur terre, et ces doutes qui ne cessent de l?assaillir...

ImageA vos débuts, on disait de vous que vous ne refusiez aucune interview. C?est toujours le cas ?
« Quasiment oui. »
Pourquoi ?
« Parce que c?est bien la moindre des choses.En plus comme je fais partie de ceux qui ont commencé en faisant les bars, qui rêvaient d?avoir un peu de promotion, et cetera, aujourd?hui qu'on m?en propose, je trouvais ça un peu indécent de les refuser. Bon, maintenant, je ne fais pas tout parce qu?évidemment je n?ai pas le temps, mais on essaie de faire le maximum et puis surtout de ne pas négliger les petits journaux associatifs, les trucs de lycéens, les radios associatives... Ne pas faire que les gros trucs ».
C?est votre côté « proche des gens » ?
« J?espère. Enfin ce n?est pas vraiment une stratégie. Encore une fois, je trouve ça normal, il y a une reconnaissance du ventre, c?est-à-dire que ce sont des gens qui m?ont vachement soutenu, j?ai été plus passé en radio associative au début, qu?à la télé, ou je ne passais pas du tout ... ».
Vos débuts, pour vous, vous les situez à quel âge à peu près ?
« J?ai commencé à faire de la musique quand j?étais petit, vers 8 ans. Du cornet à piston ... ».
Original !
« Oui ! Et c?était vraiment une vocation pour moi. Je voulais vraiment en faire et ne faire que ça ».
C?était dans un village ?
« En banlieue parisienne, dans une école de quartier. J?en ai fait pas mal de temps sans en jouer bien parce que je n?étais pas très assidu, mais j?aimais beaucoup ça... »
Et après vous avez changé d?instrument ?
« Après j?ai changé d?instrument un peu par obligation. Pour composer, la trompette, c?est pas... et surtout pour s?accompagner, c?est pas idéal ! Et donc je suis passé au piano, mais surtout pour travailler. Voilà, j?ai appris le piano comme ça, tout seul, pour m?accompagner moi. Je n?ai aucune prétention pianistique».
A quel moment avez-vous commencé à composer ?
« Assez tard, vers 25 ans »
C?est venu comment ?
Vous avez eu soudaine envie d?écrire un texte ou avez-vous commencé à composer des mélodies ?
« J?ai commencé à écrire des textes pour un copain qui devait composer les mélodies. Et comme il était très fainéant, il ne les a pas composées. Donc j?ai commencé à faire des mélodies parce que ça m?énervait d?avoir des textes sans mélodie. Et de fil en aiguille, j?ai commencé à les chanter avec lui, puis tout seul. Ça s?est vraiment fait de façon empirique ».
Une fois que vous aviez vos musiques, comment avez-vous été remarqué ?
« En faisant des concerts. C?est peut-être un peu plus dur maintenant, mais il y a encore une dizaine d?années, c?était encore possible de faire des concerts dans des bars. J?ai consacré cinq - six ans à ne faire que ça, sans du tout me préoccuper des maisons de disques. Je n?ai jamais envoyé de maquettes à une maison de disque de ma vie. C?est vraiment en faisant des concerts, et puis au bout d?un moment, en commençant à demander aux gens de venir nous voir... »
Et donc un jour, quelqu?un est venu vous voir ?
« Oui oui, enfin, ça a été un peu plus compliqué. J?ai rencontré ma manageuse qui travaillait dans une maison de diques, qui m?a fait faire un premier album qui est passé un peu inaperçu, qui était quand même un album qui nous a permis de tourner plus. Surtout quand on est parisien, pour tourner en province, il faut avoir un disque à envoyer et après, le deuxième album, on l?a produit, j?ai monté une société et je l?ai produit avec quelques camarades qui ont participé et puis j?ai revendu les bandes à BMG, chez qui je suis maintenant ».
On compare souvent votre écriture à celle de Renaud...
« Ben c?est très flatteur. Je ne sais pas si lui ça lui fait plaisir, mais moi ça me flatte beaucoup ».
Aujourd?hui que vous êtes reconnu, comment trouvez-vous les idées de vos chansons ?
« Comme avant, ça n?a pas beaucoup changé. J?essaie de regarder ce qui m?entoure, de m?arrêter sur de petites choses, des détails qui un moment m?amusent, me frappent, j?essaie de faire attention aux clichés, aux grandes images. J?essaie de trouver des petites choses et ensuite de les développer pour en faire quelque chose d?un peu plus large. De revenir toujours à l?essentiel, d?essayer de redescendre toujours dans le détail, dans l?humain. J?essaie ! »
Vous pensez avoir toujours eu ce regard lucide sur la vie ou il est venu plus tard ?
« Je ne sais pas s?il était lucide, mais j?ai toujours été, peut-être pas dépressif, mais un peu concerné par les choses... ».
Est-il vrai que vous êtes quelqu?un d?angoissé ?
« Oui, c?est exact ! »
Vous essayez d?en guérir ?
« J?essaie d?en guérir activement oui oui. Je ne sais pas si c?est possible. Je commence à m?inquiéter, à me dire que si ça se trouve, c?est inguérissable... ».
Qu?est-ce qui vous angoisse à ce point ?
« Ça va quand même, je ne suis pas toujours roulé en boule, mais c?est plus une façon de prendre les choses. les choses m?inquiètent plutôt depuis toujours, j?essaie d?avoir du recul, d?en rire, mais c?est vrai qu?il y a plein de sources d?inquiétude dans notre existence... »
Y a-t-il un lieu où vous écrivez plus particulièrement ?
« Oui, chez moi, à Paris, devant mon ordinateur »
Vous pouvez me raconter une journée type de Bénabar ?
« En ce moment, avec la tournée, c?est je me réveille dans une salle, on fait la balance, on joue et puis voilà. C?est mon quotidien depuis un an. Ou bien les journées de promo comme aujourd?hui où on répond à des questions, on se déplace, qui demandent beaucoup d?énergie ».
Et quand vous n?êtes pas en tournée ?
« Je me lève plutôt très tard. Mais ça fait un moment que je ne suis pas resté dans le vide ».
Vous ne savez plus ce que c?est que la vie ?
« Si parce que j?essaie de me remettre les pieds sur terre régulièrement, mais c?est vrai que c?est quand même particulier comme existence. On est souvent pris en charge, donc même si je fais l?effort pour avoir une vie normale, je sais que ce n?est pas tout-à-fait le cas, donc il faut faire attention, oui ».
Vous fuyez toujours les mondanités ?
« Je ne les fuis pas forcément. je ne suis pas très assidu mais j?aime bien des fois aller boire des verres avec des gens connus, ça m?amuse encore. Je ne suis pas du tout blasé de rencontrer mes célèbres confrères ».
Vous votez toujours à gauche ?
« Oui et de plus en plus ».
Vous avez un point commun avec Jean-Jacques Goldman : vous jouez au ping-pong avant de monter sur scène...
« Oui seulement moi je me prends des branlées par mon guitariste... »
Vous croyez que ça n?est pas son cas ?
« Lui, ils doivent avoir peur de lui, donc ils doivent faire exprès de le laisser gagner... »
Vous avez un complexe d?infériorité par rapport à Jean-Jacques Goldman ?
« (rire) Oui carrément ! Vu le nombre de tubes qu?il a fait, j?ai quand même tout à apprendre ! »
Que verrons-nous au Zénith ?
« On a tout changé par rapport au DVD, on a changé beaucoup d?arrangements, l?ordre des titres, il y a des morceaux inédits, d?autres qu?on ne joue plus, des vieux morceaux qu?on rejoue. On s?est attachés à bouger des choses pour le public et aussi pour nous, pour essayer d?avancer, de ne pas s?endormir ».
Quels sont vos projets après la tournée ?
« Je ne sais pas. C?est une période que je commence à redouter d?ailleurs... Profiter de mon immense fortune ! »
Vous en faites quoi ?
« Pas grand chose à vrai dire, je n?ai pas trop de goût de luxe. J?ai des goûts très parisiens, bobo. Je vais au resto et puis voilà quoi. »
Qu?est-ce qu?on peut vous souhaiter ?
« Que tout aille bien dans la vie privée ».
Et tout va bien ?
« Et ça va pas mal »

.
Propos recueillis par Virginie CARTON
L'extension logique de l'ego, c'est Dieu.

Jim Morrison

Répondre