Un peu de cinéma (2007)

Retrouvez ici des discussions animées où l'on parle bien sur de Bénabar, mais aussi de bien d'autres choses.

Si vous êtes perdus, cliquez ici et suivez le "Guide" (pas encore remis à jour pour la version phpbb3)
Une question à poser sur Bénabar ou sur le forum? Vérifiez qu'elle n'a pas déjà été posée

Modérateur : Modérateurs

Règles du forum
Pas encore le temps de faire une annonce digne de ce nom, pour l'instant je vais au plus rapide.

Le guide (pas encore mis à jour pour phpbb3 mais y a plein d'infos utiles aussi sur Bénabar et le forum qui sont toujours d'actualité) c'est . Pour voir si on n'a pas déjà répondu à votre question (si vous vous la posez, d'autres l'ont peut être déjà fait avant... et le moteur de recherche est pas terrible pour tout ce qui est avant avril 2008) c'est par .

Les présentations (et autres liens) c'est


Pour retrouver les posts de l'ancien forum (méthode d'installation) c'est ici
Répondre
Arya
Danse avec les loups .... garous
Danse avec les loups .... garous
Messages : 353
Enregistré le : 03 déc. 2006 14:53
Localisation : dans ma tanière, avec mes potos loups

Un peu de cinéma (2007)

Message par Arya »

Bon, il allait bien changer de topic parce que ça fait deux semaines qu'on a changé d'année. Alors j'inaugure avec deux films.

L'incroyable destin d'Harold Crick

L'idée m'avait par Originale. Un homme qui entend la voix d'une narratrice commenter ses faits et gestes et finalement annoncer qu'il va mourir, ça promettait. Au final, j'ia été un peu deçu. Le film réserve de moments très drôles et d'autres très beaux mais aussi quelques longueurs. Je m'attendais à  mieux venant du réalisateur de Neverland.

Et le soir, j'suis allée voir le dernier Mel Gibson. j'étais pas emballée plus que ça, mais ma mère voulait entendre le yucatèque (pas sûr de l'ortho), et mon père était tenté. Pour une fois, j'ai suivi les parents. DOnc c'était parti pour Apocalypto.

Alors, je vais aller droit au but avec ce qui fait que le film est polémique: la violence. Alors ouais, y'a des moments, je veux bien qu'il montre la violence, c'est essentiel je dirais. Les sacrifices humains faisaient parti de la culture maya donc qu'il les montre c'est pas gênant. Maintenant il y a certains moments où la violence était gratuite et aurait pu ne pas exister. Sinon à  part ça, il y a des qualités dans la mise en scène et la réalisation indéniables (gnagnaa...). Sans parler de la profondeur de champ qui est vraiment hallucinante (même si j'ai vu plus hallucinant bien entendu), et d'une lumière bien travaillée. Dommage donc pour la violence gratuite par moments parce que c'est un bon travail.

A vous !
"Le problème, c'est que tu me parles avec des mots, et moi je te regarde avec des sentiments" [Pierrot le Fou]

Avatar du membre
julie jph
En bénabarboteuse...
Messages : 156
Enregistré le : 06 janv. 2006 19:19
Localisation : près de clermont-ferrand

Message par julie jph »

j'hésitais entre mon meilleur ami et le héros de la famille et c'est sur cet avis que je suis allée voir le dernier film de patrice leconte:
Num a écrit : Mon meilleur ami Eh ben j'ai bien aimé, notamment car ça tournait pas comme je l'avais supposé. La scène télé est un peu longue, je trouve mais le final est joli et sous des dehors assez légers, ça fait "réfléchir" à  la place qu'à  l'amitié, comment ça "s'obtient", ça se conserve etc. Pas mal
j'ai été déçue :oops: je trouve que justement ça tournait exactement comme je le supposais :lol:
la scène télé aussi j'ai trouvé ça bof bof :roll:
la reflexion sur l'amitié oui bon pourquoi pas...
bref c'est pas un très bon cru selon moi :wink:


t'es quand même mon ami num? :mrgreen:

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2007)

Message par Num »

Bien sur, si tu sais répondre à  la question suivante

"Laquelle de ces 4 villes n'est pas une capitale?
Pretoria
Canberra
Tegucigalpa
Sidney


Non t'as plus de joker :D
Arya a écrit :Bon, il allait bien changer de topic parce que ça fait deux semaines qu'on a changé d'année.
oui mais c'était encore des films sortis en 2006!!
Arya a écrit : L'incroyable destin d'Harold Crick

L'idée m'avait par Originale. Un homme qui entend la voix d'une narratrice commenter ses faits et gestes et finalement annoncer qu'il va mourir, ça promettait. Au final, j'ia été un peu deçu. Le film réserve de moments très drôles et d'autres très beaux mais aussi quelques longueurs. Je m'attendais à  mieux venant du réalisateur de Neverland.
pareil faut juste remplacer par "venant d'une si bonne critique de Peter Fondu"

l'idée de base est sympa, mais à  part un moment vers la fin où c'est plutôt pas mal, j'ai trouvé ça un peu artificiel (notamment l'écrivainE dépressive). La boulangère est sympa sinon, joli rôle. Pas super emballé, moi....
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
klem ogre de benabarback
"Pourrisseur noble" compulsif
Messages : 12610
Enregistré le : 10 juin 2003 18:05
Localisation : Bordeaux
Contact :

Message par klem ogre de benabarback »

Sidney ? 8)
Photos ?
Bisou Petite Fleur :-x-:
EBT ?

Est-ce de ma faute à moi si j’aime le café et l’odeur des ptits chats
me coucher tard la nuit me lever tôt après minuit
aller au resto et boire des diabolos ?
à notre santé !


Urban Trip Paris

Avatar du membre
ln.miaoum
Garce y mord - Abracadabra
Messages : 1539
Enregistré le : 02 mai 2006 1:22
Localisation : à  l'Ouest (d'LN)

Message par ln.miaoum »

Sydney avec 8) , c'est pas pluôt Armstrong que Bechet?

:arrow:
The notion of picking one time of year to be decent to other people is obscene because it's actually validating the notion of being miserable wretches the rest of the year.

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Message par Damien A. »

Sydney vu que Canberra est la capitale de l'Australie et que Sydney c'est en Australie.
Tegucigalpa est la capitale du Honduras (pays d'Amérique Centrale) et Pretoria, celle d'Afrique du Sud.

Et non je n'ai cherché nul part juste dans ma tête (quand j'étais mome, ma passion c'était de dessiner... les drapeaux des différents pays :roll:).

Avatar du membre
julie jph
En bénabarboteuse...
Messages : 156
Enregistré le : 06 janv. 2006 19:19
Localisation : près de clermont-ferrand

Message par julie jph »

mais arrêtez de répondre avant moi à  la question sinon num va croire que j'ai copié :mrgreen:

:wink:

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Message par Num »

bon ben tout le monde a perdu et hop!!! :twisted:

retour au film.. film qui n'est pas mauvais car on entend (dans le fond, hélas), le splendide "Death or glory" des Clash (première scène à  la boulangerie)

Or "How death or glory becomes just another story" perso je pense pas que ça a été mis innocemment :wink:
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Message par Num »

Spountz a écrit :pas d'avis, j'ai pas vu... et j'ai pas vraiment envie de voir... je sais pas, m'a l'air un peu cul-cul...

par contre, ça.... ça semble pas dégueu... Num...?

        • Image
merci aux DVD zone 1

eh ben c'est pas mal du tout mon Spountzy


Alors on retrouve Dante, Randal, Jay et Silent Bob (mais pas les filles...) toujours dans leurs petites vies merdiques mais avec 10 ans de plus. alors ouais c'est aussi crado, aussi drôle dans les remarques de geeks (pardon "g33k"), à  noter la confrontation entre le fan de star wars et le fan du Seigneur des anneaux, gros duel entre trilogies (une génération chasse l'autre)
sinon inter species erotica, amitié, amour et responsabilités, c'est pas mal du tout dans le genre. Moins frais, mieux construit que le premier qui reste mythique quand même (et qu'il faut avoir vu avant, sinon ça sert à  rien)

"with no power comes no responsibilities" :roll:
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

LES CLIMATS de Nuri Bilge Ceylan

Les Climats, le nouveau film de Nuri Bilge Ceylan, raconte, au fil des saisons (été, automne, hiver - non, pas de printemps ici : on n'est pas chez Kim Ki-duk...), la séparation, sans fracas (?) mais non sans douleur, d'un couple (interprété par le cinéaste lui-même et sa femme, la très belle Ebru Ceylan). Rien de spectaculaire ici, mais un cinéma assez radical, minimaliste, assez lent, d'une grande beauté formelle - mais justement un peu trop « formaliste ». Mais la beauté formelle n'a jamais suffi. La beauté formelle sans l'émotion (le film nous touche mais pas autant qu'il le devrait) ne suffit pas. Nuri Bilge Ceylan a du talent, c'est certain (cela se voyait même dans son film précédent, le très ennuyeux Uzak), mais n'est peut-être pas (du moins pas encore ?) le très grand cinéaste qu'on est en train de faire de lui.

A part ça, les critiques sont dithyrambiques... Un exemple (représentatif)...
Télérama a écrit :Les Climats sont du niveau des meilleurs Bergman, ou Antonioni.

Nuri Bilge Ceylan, l'auteur d'Uzak, sans aucun doute l'un des plus grands cinéastes actuels

TRUANDS de Frédéric Schoendoerffer

Truands vaut surtout le déplacement pour Philippe Caubère, génial en parrain brutal jusqu'à  la barbarie (la plupart des critiques trouvent que Caubère surjoue, mais comment voulez-vous jouer un personnage pareil ??? sobrement ?). Le récit ? Une succession d'actes de violence (parfois inouïe) souvent incompréhensibles, absurdes, de trahisons, de rivalités, de règlements de comptes... On a du mal à  s'y retrouver, à  comprendre tout ce qui se joue ici, mais cela n'a guère d'importance, la présence de Caubère suffisant à  rendre le film captivant. Puis Caubère se retrouve en prison et on le voit beaucoup moins. Du coup, on voit surtout, désormais, les faiblesses du film : un récit un peu lâche, un peu confus essentiellement. Mais cette plongée sans concession, sans complaisance dans le milieu du grand banditisme confirme le talent de Schoendoerffer.

La presse a éreinté le film : pourquoi tant de haine ? Un exemple (représentatif là  aussi)...

Télérama a écrit :Le tableau réaliste d'une organisation criminelle composée d'individus vulgaires, sadiques et machistes... Pourquoi ce qui devient, chez Martin Scorsese, un spectacle fascinant, n'est ici qu'une balade nauséeuse et déplaisante, Paris by night entre putes et gros calibres ? Frédéric Schoendorffer, dont les deux premiers films, Scènes de crimes et Agents secrets, témoignaient d'une envie louable de régénérer le genre (polar et espionnage) par le biais du réalisme, est ici pris à  son propre piège. Comme fasciné par ses figures de truands, il a grossi le trait, au lieu de l'affiner : ce ne sont que coïts express dans les toilettes, blagues salaces, tortures et tabassages. Sans doute documenté, mais plutôt lassant à  regarder... Il manque à  la mise en scène l'ampleur qui rendrait épique ce ballet de sales mecs. Il manque peut-être aussi des acteurs de la trempe de ceux qu'affectionne Scorsese : Philippe Caubère en parrain - c'est l'audacieux pari du casting - surjoue jusqu'à  l'épuisement, et Benoît Magimel s'imagine chez Melville. Dommage.



Le meilleur pour la fin... CONGORAMA de Philippe Falardeau

La première belle surprise de l'année. L'histoire est assez banale (sauf quand cette histoire vous arrive à  vous : cela doit même ressembler à  un cataclysme... ) - un ingénieur belge marié à  une Congolaise apprend tardivement, à  la quarantaine, qu'il a été adopté et décide de partir à  la recherche de sa famille au Québec - mais le film est magnifique, inventif, incongru, plein d'humanité, avec également une bonne dose de cruauté et de noirceur - même si le film est au bout du compte optimiste. Le film doit beaucoup, évidemment, à  Olivier Gourmet (le grand Olivier Gourmet), qui est capable de faire des miracles avec une économie de moyens qui laisse pantois.

Cette fois, Télérama est d'accord avec moi...

Télérama a écrit :Comment situer ce film québécois qui commence en Belgique et ne s'arrête jamais en Afrique ? C'est le prototype d'un genre pas encore répertorié : la comédie inventive. Philippe Falardeau, dont on avait aimé La Moitié gauche du frigo (2002), prend cela très au sérieux. Il a choisi un héros ad hoc : Michel Roy, un inventeur qui n'invente rien de bon, et à  qui la vie va offrir des cours de rattrapage en matière d'imagination. Parce que ses affaires vont mal, et parce que son père, écrivain mutique, vient de lui faire comprendre qu'il est un enfant adopté, ce Roy déboussolé quitte son plat pays et débarque au Canada, où il espère vendre des ventouses chauffantes pour faire fondre la glace sur les câbles électriques et retrouver la grange où il est né.
La fantaisie prend le pouvoir dans Congorama, et d'une manière plus secrète qu'il n'y paraît. Sous l'immédiate cocasserie des situations, Philippe Falardeau sème les indices d'une histoire foisonnante dont la logique ne se révèle qu'au mot « fin ». Les personnages avancent gaiement dans le brouillard (quoique ce soit l'été), et nous avec eux. Ce n'est pas dévoiler cette intrigue à  tiroirs que de signaler qu'elle se noue, à  l'origine, dans l'obscurité d'un cinéma baptisé Congorama, où les destins s'entrecroisent à  l'aveuglette. Il faut aussi signaler que Michel Roy, marié à  une Congolaise dont le père faisait du trafic de pierres précieuses, finira par perdre la vue, ou presque, à  cause d'un diamant fantasque logé dans sa tête.
C'est, on le voit, du côté des plaisirs du roman que le film nous entraîne. Les tours et détours de la vie seront d'ailleurs rassemblés dans un livre, écrit par un père qui n'en perd pas une (quoiqu'il semble toujours à  côté de la plaque). En choisissant de déployer au cinéma son goût pour le récit, Philippe Falardeau y apporte un ton nouveau : du côté du scénario, tout est dans le raffinement, et du côté de la mise en scène, tout est dans l'élan, la spontanéité. Une réussite à  laquelle les comédiens, Olivier Gourmet et Paul Ahmarani, contribuent d'une manière décisive.
Modifié en dernier par Cécilia le 11 janv. 2008 1:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
annenenette
En bénabarboteuse...
Messages : 575
Enregistré le : 19 juin 2004 5:41
Localisation : Bordeaux et Montpellier...

Message par annenenette »

Image
Ce film m'a beaucoup plu, malgré une ( ou 2 ? ) petites " incohérences " dans le scénar...
Mais un sacré suspense, rare en France je trouve. Attal et Cornillac jouent très bien et Clovis :love: est très crédible dans son rôle de pas gentil.


à€ voir.
Je suis riche de ça mais ça ne s'achète pas.

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Message par Num »

Les films

17e Prix des auditeurs Masque et la plume 2006



LES Rà‰SULTATS:

Films français

1) « Lady Chatterley », de Pascale Ferran

2) « Je vais bien ne tÂ’en fais pas », de Philippe

Lioret

3) « CÂœurs », dÂ’Alain Resnais

4) « Indigènes », de Rachid Bouchareb

5) « Changement dÂ’adresse », dÂ’Emmanuel Mouret

6) « Dans Paris », de Christophe Honoré

7) « La science des rêves », de Michel Gondry

8) « Fauteuil dÂ’orchestre », de Danièle Thompson

9) « Les fragments dÂ’Antonin », de Gabriel Le

Bomin

10) « LÂ’ivresse du pouvoir », de Claude Chabrol

Suivent, dans lÂ’ordre :

«Flandres», de Bruno Dumont. «La tourneuse de

pages», de Denis Delcourt. «Le Voyage en

Arménie», de Robert Guédiguian. «Quand jÂ’étais

chanteur», de Xavier Giannoli. «Transylvania»,

de Tony Gatlif. «Enfermés dehors», dÂ’Albert

Dupontel. «Prête-moi ta main», dÂ’Eric Lartigau.

«Sauf le respect que je vous dois», de Fabienne

Godet. «Le temps qui reste», de François Ozon.

Films étrangers

1) « Volver », de Pedro Almodovar

2) « Little Miss Sunshine », de Valérie Frais et

Jonathan Dayton

3) « Le secret de Brokeback Moutain », de Ang Lee

4) « Le Nouveau Monde », Terence Malick

5) « Le vent se lève » de Ken Loach

6) « The Queen », de Stephen Frears

7) « Babel », dÂ’Alejandro Gonzales Inaritu

8) « CRAZY », de Jean-Marc Vallée

9) « Truman Capote », de Bennet Miller

10) « Les infiltrés » de Martin Scorcese

Suivent, dans lÂ’ordre :

«Scoop», de Woody Allen. «LÂ’immeuble Yacoubian», de Marwan Hamed. «Le Caïman», de Nani

Moretti. «Vol 93» de Paul Greengrass. « Romanzo

Criminale», de Michele Placido. «Conversation

avec une femme », de Hans Canosa. «Lord of war», de Andrew Nicol. «The Secret Life of Words»

dÂ’Isabelle Coixet. «Mémoires de nos pères», de

Clint Eastwood. «Good night and good luck», de

George Clooney. «Bubble» de Steven Soderberg. «Wassup rockers», de Larry Clark. «Tideland»,

de Terry Gilliam. «Borat» de Larry Charles. «Le labyrinthe de Pan», de Guillermo del Toro. «The Last show», de Robert Altman. «Les lumières

du faubourg» , dÂ’Aki Kaurismaki. «The Host» de

Bong Joon-oh.
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
milou
Wannabe Tyrion Lannister
Messages : 2213
Enregistré le : 03 mars 2003 13:20
Localisation : quelque part ou ailleurs, ici ou là ... mais surtout pas la ou tu crois
Contact :

Message par milou »

J'ai écouté l'emission (comme d'hab en fait )
Pour les films étrangers suis assez d'accord sur le top 3 ...
Chroniqueurs surpris sur little miss ...
enfin il vaut le coup, atypique je trouve ...
films francais .... j'en ai pas vu cette année je crois ...
Alain a écrit :
J'ai un peu oublié que plus rien n'avait d'importance, que peut être, je n'avais pas d'importance.Rewind.Plein de bonheur. Même si cela ne dure pas. Malgré tout, je voudrais qu'on souvienne de moi.

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Message par Num »

joker pour les français
et pour les étrangers

Volver, oui bon film mais loin loin du meilleur Almodovar
Little miss Sunshine, faut ptet pas déconner quand même, c'est sympa et bien fait, enfin bon c'est juste une jolie surprise
pas vu les trois suivants
The queen, ah yes
Babel, CRAZY, Truman Capote, Les inflitrés bons films

mais bon dans mon top j'ai mis des Toro et Moretti bien plus haut
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
milou
Wannabe Tyrion Lannister
Messages : 2213
Enregistré le : 03 mars 2003 13:20
Localisation : quelque part ou ailleurs, ici ou là ... mais surtout pas la ou tu crois
Contact :

Message par milou »

Num a écrit :joker pour les français
et pour les étrangers

Volver, oui bon film mais loin loin du meilleur Almodovar
Little miss Sunshine, faut ptet pas déconner quand même, c'est sympa et bien fait, enfin bon c'est juste une jolie surprise
pas vu les trois suivants
The queen, ah yes
Babel, CRAZY, Truman Capote, Les inflitrés bons films

mais bon dans mon top j'ai mis des Toro et Moretti bien plus haut
ben il 'vaut le coup atypique' c'est pas ce que tu as dit ???
perso, je le mettrais aussi haut car il change de la vague de cinéma actuelle .. il est culotté je trouve , un bon sujet, un traitement drôle et assez noir ' Papy est dans le coffre' ...
Alain a écrit :
J'ai un peu oublié que plus rien n'avait d'importance, que peut être, je n'avais pas d'importance.Rewind.Plein de bonheur. Même si cela ne dure pas. Malgré tout, je voudrais qu'on souvienne de moi.

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

« Lady Chatterley », de Pascale Ferran

:love: :love: :love: :love: :love:



« Changement d'adresse », d'Emmanuel Mouret :love: :love:

« La science des rêves », de Michel Gondry :love: :love:

«La tourneuse de pages», de Denis Dercourt (et pas Delcourt...) :love:

«Transylvania», de Tony Gatlif :love:

«Sauf le respect que je vous dois», de Fabienne Godet
:love: :love:


«Le temps qui reste», de François Ozon :?: Le film est sorti en 2005... :roll:



« Little Miss Sunshine », de Valerie Faris (et pas Frais...) et Jonathan Dayton :love: :love:

« The Queen », de Stephen Frears :love: :love:

« CRAZY », de Jean-Marc Vallée :love: :love:

« Truman Capote », de Bennett Miller :love:

«Les lumières du faubourg» , d'Aki Kaurismäki
:love: :love:

Num a écrit :Martin Scorcese

Nani Moretti
Sans faute d'orthographe, ce serait possible ?... :roll:

milou a écrit :films francais .... j'en ai pas vu cette année je crois ...
:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
Modifié en dernier par Cécilia le 11 janv. 2008 1:36, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Message par Num »

ccl a écrit :

«Le temps qui reste», de François Ozon :?: Le film est sorti en 2005... :roll:
Peut-être que c'est du au fait que les votes sont envoyés courant décembre (donc pas avec tous les films de 2006)
ccl a écrit :
Num a écrit :Martin Scorcese

Nani Moretti
Sans faute d'orthographe, ce serait possible ?... :roll:
ben écris à  France Inter, ça vient de leur site

http://www.radiofrance.fr/franceinter/e ... etlaplume/

et je suis pas le webmaster
:wink:
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Ananais
Un album sur Colette et l'apéro à 17°
Un album sur Colette et l'apéro à  17°
Messages : 1552
Enregistré le : 24 févr. 2006 0:20
Localisation : dans la ville Lumière
Contact :

Message par Ananais »

History boys: Ils viennent d'avoir leur bac (enfin, l'équivalent anglais) et il préparent l'examen (concours? je sais pas trop) pour entrer à  Oxford ou Cambridge.
Le scénario est foisonnant et part dans tous les sens, des fois les discussions sont un peu difficiles à  suivre mais la réflexion sur l'Histoire est passionante, tout comme les questions que le film pose sur le système éducatif, mais aussi sur le désir, la mort et l'homosexualité. On se reconnaît vraiment dans ce groupe de 8 copains. Je suis sortie de la salle un peu nostalgique, ça m'a rappelé mes années de prépa, je me suis revue passer le concours quand les personnages planchent dans le gymnase... En définitive, un joli film avec des scènes très drôles et d'autres plus poignantes.
Et puis, c'est tout de même très beau Oxford...

Cashback: Ben est étudiant en art plastique et il vient de se séparer de sa copine. Il n'arrive plus à  dormir et décide de travailler de nuit dans un supermarché.
Ce film m'a littéralement envoûtée :shock: . C'est bien filmé, certains plans sont très esthétiques (le corps humain, enfin plutôt féminin est sublimé!), d'autres scènes sont à  pleurer de rire. Le scénario a le goût du détail (la lampe Ikea...). C'est difficile à  décrir mais c'est le genre de film qui rend heureux! Je vous le conseille vivement :!: :wink:
Quand je veux m'jetter du pont du Carroussel
Je me dis finalement non la vie est belle
Quand quelqu'un me dit Dieu que la vie est belle
J'voudrais me jeter du pont du Carroussel

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

Num a écrit :
ccl a écrit :
Num a écrit :Martin Scorcese

Nani Moretti
Sans faute d'orthographe, ce serait possible ?... :roll:
ben écris à  France Inter, ça vient de leur site
:shock: :shock: :shock:

Mais tu avais le droit de corriger les fautes, au moins ces deux-là ... :wink:

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Message par Num »

ça va, t'es pas psychorigide dis moi?? :D

quand je copie colle tout ça tard, je vérifie pas l'aurthaugraf, surtout venant d'une radio du service public :wink:
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

Num a écrit :t'es pas psychorigide dis moi?? :D
Non, non... Pourquoi ? :roll:

Je vois pas le rapport... Image

Num a écrit :quand je copie colle tout ça tard, je vérifie pas l'aurthaugraf :wink:

:-))) :-))) :-))) :-)))

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

Les Nominations aux Oscars...

Dans la catégorie Meilleur Film, notamment :
Little Miss Sunshine. :love: :love:


Le film est aussi nommé notamment dans les catégories Meilleur acteur dans un second rôle pour Alan Arkin (ils ont oublié Steve Carell... :( )

et Meilleure actrice dans un second rôle pour Abigail Breslin...
:jumpy: :jumpy: :jumpy:

http://imdb.com/gallery/ss/0449059/0080 ... 059&seq=14


Sinon, normalement, elle ressemble plutôt à  ça...

http://imdb.com/gallery/granitz/5626/Ab ... il&seq=114

Ou à  ça...

http://imdb.com/gallery/ss/0420291/Kean ... il&seq=155

Avatar du membre
Laurette
"Une * à sa façon"
"Une * à  sa façon"
Messages : 1149
Enregistré le : 17 juil. 2004 16:18
Localisation : Batracie (Lyon)

Message par Laurette »

Vu "Pars vite et reviens tard" cet aprèm.

En tant que dévoreuse des romans de Fred Vargas, j'étais donc partie avec quelques à -prioris, essentiellement quant au choix de José Garcia, que j'aime beaucoup au demeurant (ne nous fâchons pour si peu avec ce cher José), mais qui ne correspondait absolument pas à  l'idée que je me faisais d'Adamsberg.

Je le voyais plus âgé, les cheveux grisonnants, le visage marqué par la vie, la peau dure, l'air absent, mal fringué...

Donc en résumé, même s'il est vrai que ça fait bizarre d'avoir une "représentation" d'un univers qui me semblait intemporel, que l'histoire des personnages est plus ou moins laissée de côté (sur 2h, difficile de parler de ce qui est raconté en fil rouge sur une dizaine de bouquins), et qu'Adamsberg n'est ni cabossé de la vie, ni dépenaillé (il a même une cravate !!), ni véritablement perdu dans sa bulle, ça reste un bon film.

J'ai pas été déçue, et même s'il est un peu dommage de pas avoir plus travaillé son personnage dans l'idée de celui des romans, Garcia est vraiment excellent acteur, d'ailleurs j'ai trouvé qu'ils ont bien choisi les comédiens en général, surtout Olivier Gourmet en crieur, que j'ai mis du temps à  reconnaître tellement il a changé pour ce rôle :shock:

L'actrice choisie pour jouer Camille colle elle aussi très bien au rôle. Finalement, y'a peut-être que Marie Gillain dont je ne sais pas trop quoi penser...

"L'image" également (la lumière, les décors etc) aurait pu être mieux soignée. Mais j'ai tout de même bien apprécié, et mon cher et tendre, qui n'avait pas lu le livre, aussi.
...

Fraggle
Contrebasse, vents et marées
Messages : 914
Enregistré le : 26 nov. 2003 13:59
Localisation : Montpellier
Contact :

Message par Fraggle »

J'suis aussi vraiment fan de l'univers des romans de Fred Vargas et malgré le fait que tu ai aimé, ce que tu dis ne me rassure pas trop... :?
L'essence d'Adamsberg c'est d'être un rêveur, si on enlève ça, c'est plus pareil... :?

Avatar du membre
Quentin
Sitting on the docks of th Ebay
Messages : 244
Enregistré le : 25 avr. 2003 12:40
Localisation : 43° Nord 1° Est

Message par Quentin »

J'ai vu moi aussi hier soir "Pars vite et reviens tard" et j'ai bien aimé ! C'est un bon polar, on ne voit pas passer les 2 heures.

Je pense que j'étais dans les bonnes dispositions pour voir le film, parce que j'ai lu pas mal de Fred Vargas, je connais bien les personnages (Adamsberg, Danglard, Camille), mais je n'avais pas lu ce roman, ce qui est un plus je pense, de ne pas connaitre l'histoire...

J'ai trouvé judicieux le choix de José Garcia pour Adamsberg, par contre Lucas Belvaux... :shock:
Je ne sais pas si c'est sa voix qui fait ça, mais à  chaque fois que je le vois dans un film, j'ai l'horrible impression qu'il joue comme un comédien de sitcom !!! Mais d'un autre côté je me dis que Régis Warnier est un grand réalisateur, et que si Lucas Belvaux était si mauvais que ça en tant que comédien, il ne l'aurait pas engagé...

Olivier Gourmet est comme d'habitude excellent et, comme Laurette, j'ai eu du mal à  le reconnaitre !

Si j'ai des critiques à  faire (à  part Lucas Belvaux bien sûr...) je dirais:
. L'affiche du film est très moche, elle ne donne pas du tout envie d'aller voir le film, elle ne pose pas l'intrigue de l'histoire.
. Le choix de Marie Gillain n'est pas du tout judicieux !

Pour résumer, si vous aimez les polars, allez-y ça vaut le coup ! Si par contre vous adorez l'univers de Vargas, il y a des chances pour que vous en sortiez un peu déçu...


Personnellement j'aurais préféré une adaptation de "Debout les morts", je trouve les trois personnages principaux beaucoup plus attachants, plus drôles, qu'Adamsberg et Danglard !
Barbelivien, ministre de la culture...

Fraggle
Contrebasse, vents et marées
Messages : 914
Enregistré le : 26 nov. 2003 13:59
Localisation : Montpellier
Contact :

Message par Fraggle »

Quentin a écrit :Personnellement j'aurais préféré une adaptation de "Debout les morts", je trouve les trois personnages principaux beaucoup plus attachants, plus drôles, qu'Adamsberg et Danglard !
C'est clair, ce sont mes préférés !!

Avatar du membre
bliss
Bénabarge
Bénabarge
Messages : 823
Enregistré le : 20 oct. 2006 19:55
Localisation : 62, à la campagne...
Contact :

Message par bliss »

moi ce we, je vais voir "le sepent" avec clovis cornillac, j'ai hate, il m'a l'air trop bien, histoire de vengeance d'un homme....bref un thriller noir avec clovis dans le méchant ce qui est rare ca va etre un regal!!!
...gna, gna, gna,gna... :love: mmmmmmmhhhhhh....

"C'est fou le temps qu'tu perds à te trouver moche, à tout le temps te faire des reproches !..."

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Message par Num »

c'est un film 2006 mais bon

"je vais bien ne t'en fais pas" de Philippe Lioret (qui a réalisé les mignons "tombés du ciel" et "mademoiselle" et le splendide "Tenue correcte exigée")

Lili, 19 ans, rentre d'un mois de vacances en Espagne. Elle apprend que son frère jumeau suite à  une dispute a quitté la maison il y a peu de temps.. et ne donne plus signe de vie.

Difficile d'en dire plus sans spoiler. Eh ben c'est bien, j'ai adoré le début (moins chiantissime que "sous le sable") j'ai eu un peu peur lors du passage hospitalier et puis ça revient. C'est pas génialissime mais c'est touchant et bien écrit. Mention spéciale à  Kad en père mal aimé mal aimant. Encore une fois, j'ai été stupéfait par la beauté d'Aïssa Maïga...

Ouais je sais pas grand chose qui vous donne envie d'aller le voir mais c'est difficile, je peux pas en dire plus sans vous gâcher le film :wink:
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

Quentin a écrit :par contre Lucas Belvaux... :shock:
Je ne sais pas si c'est sa voix qui fait ça, mais à  chaque fois que je le vois dans un film, j'ai l'horrible impression qu'il joue comme un comédien de sitcom !!!
:shock: :-(( :furax:

Est-ce que tu l'as vu dans ses propres films, c'est-à -dire sa trilogie - Un couple épatant, Cavale, Après la vie - ou La Raison du plus faible ???

Je ne l'ai pas vu dans le film de Régis Wargnier, donc je ne sais pas comment il est dans celui-ci, mais dans ceux que je viens de citer, il ne joue pas tout à  fait comme un comédien de sitcom !!!
Et puis, sa voix, moi, je l'aime beaucoup... Pas seulement sa voix d'ailleurs...
:love:


Philippe Azoury, le 22 juillet 2006, dans Libération, a écrit : La Raison du plus faible est le sixième film de son auteur [...]. Celui qui devrait, ou c'est à  désespérer, installer une fois pour toutes l'idée que Lucas Belvaux n'est pas qu'un acteur (magnifique, soit dit en passant), mais un des rares auteurs qui comptent aujourd'hui en Europe.



Num a écrit :"je vais bien ne t'en fais pas" de Philippe Lioret

C'est pas génialissime
C'est le moins qu'on puisse dire... :roll: Tout ici est lisse, aseptisé, sans aspérités, convenu. Et que dire du dénouement sinon qu'il est aberrant ?
Num a écrit :Mention spéciale à  Kad en père mal aimé mal aimant. Encore une fois, j'ai été stupéfait par la beauté d'Aïssa Maïga...
Pour ce qui est des acteurs, irréprochables, j'ai personnellement une petite préférence pour Julien Boisselier...
Num a écrit :Ouais je sais pas grand chose qui vous donne envie d'aller le voir mais c'est difficile, je peux pas en dire plus sans vous gâcher le film :wink:
Il n'y a peut-être pas grand-chose à  gâcher...
Modifié en dernier par Cécilia le 11 janv. 2008 1:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Message par Num »

ccl a écrit :
Quentin a écrit :par contre Lucas Belvaux... :shock:
Je ne sais pas si c'est sa voix qui fait ça, mais à  chaque fois que je le vois dans un film, j'ai l'horrible impression qu'il joue comme un comédien de sitcom !!!
:shock: :-(( :furax:

Est-ce que tu l'as vu dans ses propres films, c'est-à -dire sa trilogie - Un couple épatant, Cavale, Après la vie - ou La Raison du plus faible ???
sans doute :roll:

et perso il était pas génial dans "Cavale" amha

Marina, tu confirmes ce que tu disais en 2003?? :mrgreen:
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

Num a écrit :et perso il était pas génial dans "Cavale"
Non : il était mieux que ça !!! :-)p

Et puis, donne-moi ta définition d'un acteur "génial", Num... Allez, des exemples...


Num a écrit :amha
:?: :?: :?: :?: :?:

Avatar du membre
milou
Wannabe Tyrion Lannister
Messages : 2213
Enregistré le : 03 mars 2003 13:20
Localisation : quelque part ou ailleurs, ici ou là ... mais surtout pas la ou tu crois
Contact :

Message par milou »

ccl a écrit :
Num a écrit :amha
:?: :?: :?: :?: :?:
a S(M)on Humble Avis ;)
Alain a écrit :
J'ai un peu oublié que plus rien n'avait d'importance, que peut être, je n'avais pas d'importance.Rewind.Plein de bonheur. Même si cela ne dure pas. Malgré tout, je voudrais qu'on souvienne de moi.

Avatar du membre
Quentin
Sitting on the docks of th Ebay
Messages : 244
Enregistré le : 25 avr. 2003 12:40
Localisation : 43° Nord 1° Est

Message par Quentin »

Num a écrit :Philippe Lioret (qui a réalisé les mignons "tombés du ciel" et "mademoiselle" et le splendide "Tenue correcte exigée")
Sans oublier "l'équipier" ! Ok c'est pas un chef-d'oeuvre, mais c'est un bon film, avec de très bon acteurs (Torreton, Derangère, Bonnaire) et des paysages magnifiques !!!
Et puis aussi il y a Anne Consigny... :wink:
ccl a écrit :Est-ce que tu l'as vu dans ses propres films, c'est-à -dire sa trilogie - Un couple épatant, Cavale, Après la vie - ou La Raison du plus faible ???
Je n'ai pas vu la trilogie, mais j'ai vu "la raison du plus faible" !
J'avais beaucoup aimé le film, mais lui non...
Je ne nie pas ses talents de réalisateur, en tant qu'acteur, je suis plus perplexe...

Et puis désolé je ne lis pas Libé, je ne lis que des journaux de gauche...
Num a écrit :Marina, tu confirmes ce que tu disais en 2003?? :mrgreen:
Non promis ce n'est pas elle qui écrit mes textes !!!
Sinon j'aurais dit: "Lucas Belvaux joue comme un bidet..." :-)p
Barbelivien, ministre de la culture...

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12694
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Message par Num »

"à  mon humble avis", en effet (imho en anglais :wink: )

Lucas Belvaux, tout comme Quentin (et Marina en 2003 en tout cas), j'aime beaucoup son idée de la trilogie (même si la réalisation n'est pas à  la hauteur de mes espérances). Un acteur génial (le rôle aussi) dans sa trilogie? Gilbert Melki

Belvaux, dans Cavale, il fait "faux" pour moi, je sais pas si c'est son regard, sa voix (son ton?), son jeu ou le tout mais ça colle pas, y a un truc qui va pas.
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

Num a écrit :Lucas Belvaux, tout comme Quentin (et Marina en 2003 en tout cas), j'aime beaucoup son idée de la trilogie
Moi, j'aime l'idée et le résultat... Après la vie est l'une des plus belles choses que j'ai vues au cinéma ces dernières années... J'aime aussi beaucoup Cavale. Un couple épatant est évidemment en deçà .

Num a écrit :Belvaux, dans Cavale, il fait "faux" pour moi, je sais pas si c'est son regard, sa voix (son ton?), son jeu ou le tout mais ça colle pas, y a un truc qui va pas.
"Faux" ? :roll:

Num a écrit :Un acteur génial (le rôle aussi) dans sa trilogie? Gilbert Melki
Gilbert Melki... :love:

Là , nous sommes d'accord... :D



Sinon, les nominations aux César (c'est pas très joli sans "s", mais c'est comme ça...) me laissent perplexe...

http://www.lescesarducinema.com/cesar/n ... s2007.html

Pas mal d'oublis, comme d'habitude, et quelques aberrations... Bon, c'est pas très grave tout ça, mais c'est un peu énervant...

Alain Chabat dans la catégorie Meilleur Acteur... :roll: :?: :?: :?: Où sont les acteurs d'Indigènes, Fabrice Luchini (Jean-Philippe), Olivier Gourmet (Sauf le respect que je vous dois)...?


...Heureusement, pour relever le niveau, il y a Lady Chatterley... :love: :love: :love: :love: :love:

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

LES AMBITIEUX de Catherine Corsini

De loin, ça ressemble à  une petite comédie romantique. Le début du film semble confirmer cette impression. Karin Viard en impose d'emblée en éditrice impitoyable, tandis qu'Eric Caravaca en jeune auteur provincial n'est pas tout à  fait à  l'aise dans le registre de la comédie. Mais le film ne va cesser de gagner en profondeur, en noirceur, en ambiguïté, en cruauté et en émotion. Les personnages deviennent plus complexes, donc plus intéressants. Et Caravaca lui-même devient bien plus intéressant qu'au début. Une belle surprise.
Modifié en dernier par Cécilia le 11 janv. 2008 1:43, modifié 1 fois.

Avatar du membre
bba
Bénabarge
Bénabarge
Messages : 629
Enregistré le : 27 juil. 2005 21:38
Localisation : On dirait Monpeul, on dirait le sud

Message par bba »

Amateurs (-teuses) de polar, filez voir Pars vite et reviens tard.
Jose Garcia y campe, magnifique de sobriété, un commissaire passionné et détaché en apparence. Action + suspense = un cocktail réussi.
bba, c'est le b-a ba

Arya
Danse avec les loups .... garous
Danse avec les loups .... garous
Messages : 353
Enregistré le : 03 déc. 2006 14:53
Localisation : dans ma tanière, avec mes potos loups

Message par Arya »

Longtemps que j'ai pas posté pourtant j'suis allée au ciné (mais pas assez à  mon goût au vu des films intéressants sortis cette semaine -_-).

Alors, samedi dernier, j'ai vu Jacquou le croquant.
J'ai été un peu deçue. Le scénario est super mal proportionné, je pense que ça aurait donné un meilleur résultat avec moins de temps sur l'enfance et plus de temps sur la révolte ou les causes. Moralité, ça donne une impression de bancal que les acteurs bien que très bons ne pouvaient pas combler. C'est dommage.
Par contre... Gaspard Ulliel :love: et Malik Zidi :love: D'ailleurs, c'était un réel plaisir de revoir ce dernier ! J'avais raté Les amitiés maléfiques à  mon grand dam...

Ensuite, le dimanche, j'ai vu L'illusioniste. C'était pas prévu au programme que j'le vois ce jour-là  mais avec un tit "allez, y'a Edward Nortooon", ça a marché.
Alors, j'ai beaucoup aimé ce film. La réalisation est trop classique mais l'intrigue est bien menée. La lumière est très belle (d'ailleurs, nomination à  l'oscar).Edward Norton est très bien, Paul Giamatti aussi. Comme j'ai vu Le prestige, la comparaison me vient à  l'esprit. Les deux sont différents mais la réalisation de Nolan est quand même mieux.

Pis hier, j'ai vu un film que j'voulais pas voir: Rocky Balboa. Non, franchement, les suites à  rallonge ça me tape sur le système d'autant que c'est rarement réussi. Mais, mon père avait envie de le voir et j'aime beaucoup les deux premiers Rocky, alors j'y suis allée.
Bah, j'ai été surprise. Loin de la bouse sans nom à  laquelle je m'attendais, le film est émouvant (j'ai même eu envie de verser quelques larmes) et touchant. Ce film est idéal pour les nostalgiques parce qu'il se rapproche bien du premier Rocky. D'ailleurs, il y a plein de parallèles. Je dois dire qu'à  la fin, j'étais vraiment à  fond dedans. Décidément, c'est un perso attachant. En revanche, le combat est pas très bien filmé (trop court), comparé à  d'autres combats comme Raging Bull ou Million Dollar Baby où les combats sont époustouflants. En gros, un mot pour qualifier ce film: sincère.

Bon, et demain je retourne au ciné, mais j'suis en plein doute parce qu'y'a 4 films que j'aimerais voir, alors en choisir un..
"Le problème, c'est que tu me parles avec des mots, et moi je te regarde avec des sentiments" [Pierrot le Fou]

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Message par Cécilia »

Arya a écrit : J'avais raté Les amitiés maléfiques à  mon grand dam...
Tu as bien fait de le rater... :oops: Il faut attendre le dernier quart du film pour commencer à  trouver à  celui-ci un peu d'intérêt, quand se révèle la médiocrité du personnage - imbuvable - que joue Thibault Vinçon... Heureusement, il y a Malik Zidi... :love:

Avatar du membre
Ananais
Un album sur Colette et l'apéro à 17°
Un album sur Colette et l'apéro à  17°
Messages : 1552
Enregistré le : 24 févr. 2006 0:20
Localisation : dans la ville Lumière
Contact :

Message par Ananais »

Pars vite et reviens tard: Un bon polar, on est bien pris dans l'histoire. Je n'ai lu aucun livre de Fred Vargas donc je ne sais pas si l'ambiance et l'histoire sont bien respectées. Mais j'ai passé un très bon moment!
Par contre, on voit tout de suite que ce n'est pas la peste, les cadavres n'ont pas de bubons :roll: et pis sinon se serait pas un polar.

Bobby: Un film orchestre très intéressant. J'avais peur que le rythme s'essoufle mais il n'en est rien... Les images d'archives sont bien introduites dans le film et les personnages sont vraiment attachants. La fin est très poignante, avec un discours de Kennedy d'une impressionante actualité. Un très bon moment de cinéma...
Quand je veux m'jetter du pont du Carroussel
Je me dis finalement non la vie est belle
Quand quelqu'un me dit Dieu que la vie est belle
J'voudrais me jeter du pont du Carroussel

Répondre