Et un peu de lecture?

Retrouvez ici des discussions animées où l'on parle bien sur de Bénabar, mais aussi de bien d'autres choses.

Si vous êtes perdus, cliquez ici et suivez le "Guide" (pas encore remis à jour pour la version phpbb3)
Une question à poser sur Bénabar ou sur le forum? Vérifiez qu'elle n'a pas déjà été posée

Modérateur : Modérateurs

Règles du forum
Pas encore le temps de faire une annonce digne de ce nom, pour l'instant je vais au plus rapide.

Le guide (pas encore mis à jour pour phpbb3 mais y a plein d'infos utiles aussi sur Bénabar et le forum qui sont toujours d'actualité) c'est . Pour voir si on n'a pas déjà répondu à votre question (si vous vous la posez, d'autres l'ont peut être déjà fait avant... et le moteur de recherche est pas terrible pour tout ce qui est avant avril 2008) c'est par .

Les présentations (et autres liens) c'est


Pour retrouver les posts de l'ancien forum (méthode d'installation) c'est ici
Répondre
Avatar du membre
speedy80
En bénabarboteuse...
Messages : 526
Enregistré le : 29 juil. 2004 15:44
Localisation : Lausanne (Suisse)
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par speedy80 » 02 juin 2009 8:56

Mon dernier coup de cœur en lecture, c'est un blogueur qui en est à son quatrième livre.

Maman, est-ce que ta chambre te plaît? Survivre en maison de retraite, William Réjault

Image BCID bookcrossing: 7127468

Je m'appelle William, j'ai trente-trois ans et je suis infirmier dans une belle maison de retraite, renommée, au cœur de Paris. Un matin, cet hiver, en plein travail, j'ai été victime d'une intoxication au monoxyde de carbone. On ne peut pas parler d'accident. J'ai simplement failli mourir parce que le groupe qui m'emploie est prêt à tout pour faire des économies. Même à risquer la vie de son personnel. Même à sacrifier les personnes âgées qui le font vivre. Même à laisser une place à la maltraitance pour gagner 10 euros. Je travaille pourtant dans une des maisons de retraite les plus chères de Paris, parmi les premières dans les classements. En France, la maltraitance est devenue le quotidien de bon nombre d'institutions pour personnes âgées. Manque d'effectifs, manque de moyens, les raisons sont innombrables, mais elles nous ramènent toutes à une seule question: quelle place réserve-t-on à la vieillesse dans notre société et dans nos propres vies? Que va-t-on faire de vous, qui allez vivre bien plus longtemps que vos parents, que vos grands-parents? Un enfant sur deux né en 2009 finira centenaire. Vivre mieux, oui, mais à quel prix?

En lecture et pas tout à fait terminé.
Galerie photos Carnet de lectures
Il ne t'est jamais donné un rêve sans le pouvoir de le réaliser • Richard Bach

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 10 juin 2009 11:37

"Les yeux jaunes des crocodiles" suivi de "La valse lente des tortues" de Katherine Pancol

Deux gros pavés :-s

Y a de quoi nourrir son lecteur : amours d'adultes, séparations, amitiés vraies, amitiés fausses, aventures en Afrique, culture (le XIIème siècle), re-amours adultes, disparitions, saga familiale, blessures d'enfance, surnaturel, amours d'adolescents, crimes et suspens, enquêtes policières, bonnes et fausses pistes, etc...
C'est sûr, le lecteur est dans une dynamique et continue de tourner les pages ! on a envie de savoir ce qui va se passer, on se moque de certains personnages, on a de l'affection pour d'autres.
Mais, comme au début je parle de "nourrir le lecteur", ben moi j'ai l'impression de ne pas m'être nourrie en qualité malgré tout :? ce n'est pas de la gastronomie, ni de la mal-bouffe mais euh je dirais de la médiocre-bouffe...
Car quand-même pas mal de facilités dans les hasards par-ci, quelques erreurs dans les personnages (un prénom au lieu d'un autre), encore des coïncidences trop "énormes" par-là, qualité Albin Michel lamentable (orthographe, mots collés etc...) :Hummpf:
alors je sais pas, peut-être que trop c'est trop (trop d'ingrédients) :heinnn:

mon seul plaisir dans cette lecture : le vocabulaire utilisé dans les passages qui concernent le couple Marcel et Josiane :-)))
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Yann Quib
Futur(e) Bénabarge ?
Messages : 33
Enregistré le : 24 oct. 2005 11:27
Localisation : Noisy le grand

Re: Et un peu de lecture?

Message par Yann Quib » 10 juin 2009 13:12

j'ai lu 'Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes', de Stieg Larsson
La mondialisation, les magouilles économiques, la menace fasciste, le trafic de femmes, la prostitution, la monde de la psychiatrie, la politique, ce n'est pas qu'un bon polar dépaysant(ça se passe en Suede)....

la, je suis en train de lire 'La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette', plus centré sur "Lisbeth Salander" personnage gothique, nevrosée, bisexuelle et feministe du premier roman....

il me restera 'La Reine dans le palais des courants d'air'....miam
t'approuves mais tu regrettes c'est ton côté socialiste ...

Arya
Danse avec les loups .... garous
Danse avec les loups .... garous
Messages : 353
Enregistré le : 03 déc. 2006 14:53
Localisation : dans ma tanière, avec mes potos loups

Re: Et un peu de lecture?

Message par Arya » 10 juin 2009 17:27

Je viens de les finir tous les trois, c'est vrai que ce sont des romans hyper intéressants, bien construits et tout :)

Tout à l'heure, j'ai acheté Guerre et paix pour cet été :mrgreen:
"Le problème, c'est que tu me parles avec des mots, et moi je te regarde avec des sentiments" [Pierrot le Fou]

Avatar du membre
Yann Quib
Futur(e) Bénabarge ?
Messages : 33
Enregistré le : 24 oct. 2005 11:27
Localisation : Noisy le grand

Re: Et un peu de lecture?

Message par Yann Quib » 15 juin 2009 13:09

Sinon en meme temps j'ai commencé "un balcon en foret" de julien Gracq c'est vrai qu'au niveau du style c'est autre chose ....
t'approuves mais tu regrettes c'est ton côté socialiste ...

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 19 juin 2009 14:14

ce matin sur France Inter, La bibliothèque de Jean Teulé dans l'émission Esprit Critique de Vincent Josse... j'allais à un rendez-vous totalement téléguidée par ce que racontait cet écrivain, je me suis garée l'émission n'étant pas terminée... hé ben je suis arrivée en retard à mon rendez-vous o:-)
très agréable à écouter ce Jean Teulé :love:

n'est-ce pas Ananais ? :mrgreen:

sûr, cet auteur sera une de mes lectures de cet été :wink:
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Ananais
Un album sur Colette et l'apéro à 17°
Un album sur Colette et l'apéro à  17°
Messages : 1552
Enregistré le : 24 févr. 2006 0:20
Localisation : dans la ville Lumière
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ananais » 20 juin 2009 13:49

Ephéméride a écrit :très agréable à écouter ce Jean Teulé :love:

n'est-ce pas Ananais ? :mrgreen:
Ouais Fée de passage et moi sommes très fan de Jean Teulé (c'est d'ailleur Fée qui m'a iniciée :-x-: ). Faut avoir le coeur bien accroché pour le lire mais c'est vraiment bien!
Cet été j'aimerais avoir le temps de lire Je, François Villon (Teulé + fin du Moyen Age = :love: :love: )
Quand je veux m'jetter du pont du Carroussel
Je me dis finalement non la vie est belle
Quand quelqu'un me dit Dieu que la vie est belle
J'voudrais me jeter du pont du Carroussel

Avatar du membre
fée de passage
Sympathique (dixit elle-même) bibliothécaire nécroglossophile
Sympathique (dixit elle-même) bibliothécaire nécroglossophile
Messages : 748
Enregistré le : 01 déc. 2006 20:20
Localisation : paris

Re: Et un peu de lecture?

Message par fée de passage » 20 juin 2009 18:53

:youpiyouuu: :youpiyouuu: Jean Teulé :youpiyouuu: :youpiyouuu:

Je suis entrain de lire son nouvel ouvrage Mangez le si vous voulez . Je conseille Jean Teulé aux personnes qui aiment l'histoire et qui n'ont pas peur d'une écriture un peu crue. En plus en vrai c'est un amour :love: .
HIGITUS FIGITUS ZOMBRA KAMPO ... WOKETY POKETY WOKETY WOK ... ABRACABRACABRANACK ...HIGITUS FIGITUS MIGITUS WOUM PRESTIDIGITORIOUM ... ALICAFEZ BALAKAREZ MALAKAMEZ MERIPADEZ WOKETY POKETY WOKETY WOUM ...

http://feedepassage.over-blog.com/

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 23 juin 2009 15:46

je vais à la bibliothèque ce soir alors si un Jean Teulé est libre... o:-)

et là j'ai lu:

"Papa et maman sont dans un bateau" de Marie-Aude Murail sorti en mars 2009 à L'Ecoles des Loisirs

Image

Marie-Aude Murail écrit des romans "Jeunesse" mais qui plaisent largement aux "moins jeunes" tant ses histoires et son humour apportent de la fraîcheur :love:
Je recommande tout particulièrement deux de ses romans: "Simple" et "Ma vie a changé" :-)1

Dans "Papa et maman sont dans un bateau", c'est une famille (les parents, la fille ado et le fils en primaire) comme il en existe plein : ils s'aiment mais il leur manque le temps libre nécessaire pour se le dire, pour le vivre... Alors ils se croisent seulement, sont tendus, préoccupés, communiquent trop peu. Le père, chef d'une agence de transports routiers, doit faire face à un plan de restructuration bulldozer. La mère, instit' en maternelle, doute sur les méthodes qu'on lui demande d'appliquer. La fille ado, mal dans sa peau, préfère se réfugier dans les mangas. Le fils subit une scolarité difficile à cause des autres élèves. Et personne ne se délivre de tout ça à la maison : pas le temps!
Mais ils partagent un rêve secret (encore une fois sans savoir qu'ils le partagent) : en feuilletant un magazine, chacun d'entre eux tombe en arrêt devant la même photo. Celle d'une yourte mongole... Qu'est-ce que cette yourte va changer ? Et surtout comment... En tout cas pas comme on pourrait s'y attendre car non non ils ne partent pas vivre sous une yourte héhé :mrgreen:

Un roman pour moi... sauf que dans mon cas, c'est une roulotte et pas une yourte :mrgreen:
J'ai bien aimé ce dernier Marie-Aude Murail car je me passionne toujours quand les romans parlent d'utopies... réalisées ou non :wink:
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 12 juil. 2009 9:24

Je reste un peu avec Eric-Emmanuel Schmitt :

Ulysse from Bagdad

Image

Paru en novembre 2008.
Encore un trés beau roman plein d'humanité qui fait un moderne parallèle entre le périple de Saad, jeune Irakien qui fuit son pays clandestinement pour rejoindre l'Angleterre, et l'Odyssée d'Ulysse. Ici, les Lotophages sont les passeurs qui le mènent jusqu'en Egypte. Ici, la magicienne Circé, qui transformait les hommes en animaux au sens propre, se retrouve personnalisée par un groupe de chanteuses métal qui transforme son public en zombies au sens figuré (E.-E. Schmitt pousse même le détail à mettre de la cire dans les oreilles de Saad). Ici, les sirènes sont les espoirs de chaque postulant clandestin à l'Europe et les "navires" dans lesquels ils embarquent finissent par naufrager parce qu'ils sont trop nombreux à suivre ce même genre de sirène. Ici, la nymphe Calypso habite en Sicile et sans pour autant promettre à Saad l'immortalité, leur relation tourne autour de l'angoisse de la mort. Comme Ulysse quand il descend aux Enfers, Saad rencontre des ombres errantes dans un autre style d'enfer : la vie quotidienne des clandestins.
J'ai dû louper d'autres similitudes entre les deux voyages... J'ai même dû consulter Ouiquipédia pour combler mes énormes lacunes Ulysstiques :-)p Mais quel beau et riche et enrichissant roman :love:


En parlant de Monsieur Scmitt, Oscar et la dame rose va sortir au ciné (je ne sais pas si le tournage est fini et même commencé, je sais juste que ce sera avec Michèle Laroque) :wink:

et là, j'ai commencé Le Montespan de Jean Teulé ! ouhlamondieu que c'est coquin :mrred:
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Mareck
Mareck mais n'Halter pas
Messages : 4793
Enregistré le : 16 févr. 2007 0:05
Localisation : Talence

Re: Et un peu de lecture?

Message par Mareck » 12 juil. 2009 9:55

Ephéméride a écrit :Je reste un peu avec Eric-Emmanuel Schmitt :

Ulysse from Bagdad

Image

Paru en novembre 2008.
Encore un trés beau roman plein d'humanité qui fait un moderne parallèle entre le périple de Saad, jeune Irakien qui fuit son pays clandestinement pour rejoindre l'Angleterre, et l'Odyssée d'Ulysse. Ici, les Lotophages sont les passeurs qui le mènent jusqu'en Egypte. Ici, la magicienne Circé, qui transformait les hommes en animaux au sens propre, se retrouve personnalisée par un groupe de chanteuses métal qui transforme son public en zombies au sens figuré (E.-E. Schmitt pousse même le détail à mettre de la cire dans les oreilles de Saad). Ici, les sirènes sont les espoirs de chaque postulant clandestin à l'Europe et les "navires" dans lesquels ils embarquent finissent par naufrager parce qu'ils sont trop nombreux à suivre ce même genre de sirène. Ici, la nymphe Calypso habite en Sicile et sans pour autant promettre à Saad l'immortalité, leur relation tourne autour de l'angoisse de la mort. Comme Ulysse quand il descend aux Enfers, Saad rencontre des ombres errantes dans un autre style d'enfer : la vie quotidienne des clandestins.
J'ai dû louper d'autres similitudes entre les deux voyages... J'ai même dû consulter Ouiquipédia pour combler mes énormes lacunes Ulysstiques :-)p Mais quel beau et riche roman :love:


En parlant de Monsieur Scmitt, Oscar et la dame rose va sortir au ciné (je ne sais pas si le tournage est fini et même commencé, je sais juste que ce sera avec Michèle Laroque) :wink:
Merci Eph' pour ton avis sur ce roman E.E.Schimitt :wink:
Au fait, j'ai adoré "Le sumo qui ne pouvait pas grossir" :-)1

Ephéméride a écrit : et là, j'ai commencé Le Montespan de Jean Teulé ! ouhlamondieu que c'est coquin :mrred:
Aaaah Jean Teulé, j'ai lu dernièrement "Le magasin des suicides"

Image

Excellent et surtout ne pas se fier au titre morbibe. Je le conseille vraiment à tout les amateurs d'humours noirs mais pas seulement ...car pour résumer : il s'agit d'un magasin où depuis des générations sont vendus toutes les "ingrédients" pour se suicider ...Une véritable entreprise dite familiale et un jour arrive quelque chose d'inimaginable : "la joie de vivre".... :wink:
"elle est pas belle la vie. Advienne que pourra, inch allah Youpi!"

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7881
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Stéfanie » 12 juil. 2009 11:06

Ephéméride a écrit :En parlant de Monsieur Scmitt, Oscar et la dame rose va sortir au ciné
Mareck a écrit :Merci Eph' pour ton avis sur ce roman E.E.Schimitt :wink:
Schmitt :-)p

Non, sérieux, il y a quelques semaines on a vu "Oscar et la dame rose" à l'IVT (donc à la fois en langue de signes et en français "oral") - j'ai beaucoup aimé, à la fois pour la pièce en tant que telle (ça touche à plein de choses différentes, de manière un peu insolite, mais avec une bonne dose de sensibilité) et pour la mise en scène (assez sobre, dans l'ensemble, mais chargée de symboles - les gestes et les mots, c'est quand même pas tout à fait pareil). Bref, c'était différent (dans tous les sens du terme - et sur le coup ça m'arrangeait bien, j'avais une critique de la pièce à rédiger o:-) ), mais c'était une bonne expérience qui valait carrément le détour.

Mareck a écrit :Aaaah Jean Teulé, j'ai lu dernièrement "Le magasin des suicides"

Image

Excellent et surtout ne pas se fier au titre morbibe. Je le conseille vraiment à tout les amateurs d'humours noirs mais pas seulement ...car pour résumer : il s'agit d'un magasin où depuis des générations sont vendus toutes les "ingrédients" pour se suicider ...Une véritable entreprise dite familiale et un jour arrive quelque chose d'inimaginable : "la joie de vivre".... :wink:
La semaine dernière j'ai acheté "Mangez-le si vous voulez" -
d'abord par curiosité et puis aussi parce que j'en connais qui aiment beaucoup Jean Teulé ( o:-) ) et du coup je me dis qu'il y a des chances pour que ça me plaise aussi. Il va encore devoir attendre quelques jours avant que j'aie le temps de m'y mettre, mais j'avoue que ça m'intrigue pas mal...et quoi qu'il en soit, l'humour noir et le côté macabre, je les crains pas :mrgreen:
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 16 juil. 2009 22:35

Ephéméride a écrit :et là, j'ai commencé Le Montespan de Jean Teulé ! ouhlamondieu que c'est coquin :mrred:
ayé fini !

Image

Je l'ai vite lu car j'avais du mal à chaque fois à quitter ce valeureux cocu ! :-)p
La lecture terminée, je comprends mieux pourquoi ce ton et ces détails coquins ; c'est qu'en fait le Montespan était marié à une sacrée coquine et Louis XIV avait une libido envahissante :mrgreen:
Je savais la cour nauséabonde et là tout est bien crûment décrit : la cour est crade (le nettoyage à sec c'est bon que pour les textiles, hein), la cour pue (des dents surtout, ça frise l'obsession chez Jean Teulé de décrire les bouches édentées ou gâtées), tout le monde se fait dessus et tout le monde se monte dessus ! :chocottes:
Au milieu de cette cour en perdition, le Montespan se distingue par son opposition à tout ça : il ne considère pas son royal cocufiage comme honorifique comme le font tous les autres cocus (il le crie et défie sa femme et le roi avec rage et humour), il refuse de se soumettre à la domination du roi, il ose la critique même et et et... le Montespan se lave à l'eau !
Voilà cet homme et son histoire sont attachants et l'écriture de Jean Teulé m'a bien convenu :-)1
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Damien A. » 16 juil. 2009 22:46

Ephéméride a écrit :
Ephéméride a écrit :et là, j'ai commencé Le Montespan de Jean Teulé ! ouhlamondieu que c'est coquin :mrred:
ayé fini !

Image

Je l'ai vite lu car j'avais du mal à chaque fois à quitter ce valeureux cocu ! :-)p
La lecture terminée, je comprends mieux pourquoi ce ton et ces détails coquins ; c'est qu'en fait le Montespan était marié à une sacrée coquine et Louis XIV avait une libido envahissante :mrgreen:
Je savais la cour nauséabonde et là tout est bien crûment décrit : la cour est crade (le nettoyage à sec c'est bon que pour les textiles, hein), la cour pue (des dents surtout, ça frise l'obsession chez Jean Teulé de décrire les bouches édentées ou gâtées), tout le monde se fait dessus et tout le monde se monte dessus ! :chocottes:
Au milieu de cette cour en perdition, le Montespan se distingue par son opposition à tout ça : il ne considère pas son royal cocufiage comme honorifique comme le font tous les autres cocus (il le crie et défie sa femme et le roi avec rage et humour), il refuse de se soumettre à la domination du roi, il ose la critique même et et et... le Montespan se lave à l'eau !
Voilà cet homme et son histoire sont attachants et l'écriture de Jean Teulé m'a bien convenu :-)1
On en a parlé à table à midi avec mes collègues justement, on a fait les mêmes constats et on a eu les mêmes réactions à sa lecture.

Sinon pour ma part j'ai pris à la bibliothèque Les lois de la gravité et le magasins des suicides.

Je reviendrais faire un résumé quand je les aurais fini :mrgreen:

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7881
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Stéfanie » 16 juil. 2009 22:54


Demain matin dans le métro je vais commencer "Mangez-le si vous voulez"...

Image

Même pas peur :mrred:
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Damien A. » 16 juil. 2009 23:03

Stéfanie a écrit :
Demain matin dans le métro je vais commencer "Mangez-le si vous voulez"...

Image

Même pas peur :mrred:
Il était également à la bib, mais je l'ai pas choisi. Déjà deux bouquins pour moi c'est énorme.

Avatar du membre
Ananais
Un album sur Colette et l'apéro à 17°
Un album sur Colette et l'apéro à  17°
Messages : 1552
Enregistré le : 24 févr. 2006 0:20
Localisation : dans la ville Lumière
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ananais » 17 juil. 2009 8:40

Le mieux dans le Montespan c'est la rencontre avec Charles II d'Espagne :mrgreen: , je me roulais par terre en lisant ce chapitre :-)))
Quand je veux m'jetter du pont du Carroussel
Je me dis finalement non la vie est belle
Quand quelqu'un me dit Dieu que la vie est belle
J'voudrais me jeter du pont du Carroussel

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7881
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Stéfanie » 21 juil. 2009 13:09


Bon, quelques jours plus tard, j'ai presque fini le dernier Teulé et je trouve ça gore, mais alors vraiment :embaras:
On verra ce que j'en penserai une fois que j'aurai tout lu, peut-être que la chute me fera changer d'avis et après je me dirai "ah mais tiens, en fait c'est génial", mais là, pour l'instant, je trouve ça juste morbide, sanguinaire et...horrible.
:chocottes:
Certes, d'une certaine façon on pouvait s'y attendre que ça n'allait pas se terminer dans un bain de joie et de bonne humeur, mais quand même...il y a des choses qui se passent et à côté de ça il y a des manières de le dire (ou pas...) - et des fois, j'suis pas trop fan des détails, j'avoue :-s (Ouais, nature sensible, peut-être que ça vient de là, en fait...^^)

Bref, sur le coup, je me demande quand même à quel point "Mangez-le si vous voulez" est représentatif pour l'oeuvre de Jean Teulé et si ça se trouve j'ai juste choisi le mauvais "point de départ", mais là, je dois dire que ça me donne moyennement envie d'aller plus loin... :pasmoi:
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Damien A. » 21 juil. 2009 13:47

Reviendu de week-end avec mes deux Teulé en poche, j'en ai pas eu assez, tellement ca se lit vite. J'avais emprunté Le magasin des suicides et Les lois de la gravité à la bibliothèque.

Bonne pioche pour quelqu'un qui n'avait plus ouvert un livre depuis facilement 10 ans. Ce sont des histoires courtes, ca se lit vite et pour reprendre y'a pas mieux.

L'intrigue du magasin des suicides se passe autour d'une famille qui tient un magasin qui vend tout ce dont on a besoin pour se suicider. La famille Tuvache en est propriétaire et exploitant depuis 10 générations. Seulement voilà, l'arrivée d'un troisième enfant un peu particulier va remettre tout cela en cause.
Le livre est bourré d'humour malgré le coté très noir du sujet et c'est à conseiller surtout aux personnes comme quoi :twisted:

Deuxième lu, Les lois de la gravité. Une femme arrive dans un commissariat et se dénonce du crime de son époux violent qu'elle aurait commis il y 10 ans moins 12 heures et que la police avait alors classé comme suicide. Problème, le lieutenant qui va l'écouter n'a pas du tout l'intention de l'arrêter, d'autant que dans 12 heures, il y aura prescription.
Le livre est un huis clos construit comme si le lecteur était le lieutenant de police. On ne sait rien sur la femme et on en apprend petit à petit à la même vitesse que le policier via des flashs back assez fréquent. Ca part parfois dans tous les sens mais j'ai vraiment adhéré à ce bouquin. Seul bémol, la chute qui était pourtant à prévoir avec Jean Teulé (ouai deux romans ont suffi pour savoir comment il adore finir ses romans).
Comme Le magasin des suicides c'est court et ca se lit donc vite (j'ai pas compté mais deux heures doivent suffire à mon avis).

Bref je retourne en prendre tout à l'heure à ma sortie du boulot :mrgreen:

Avatar du membre
Mareck
Mareck mais n'Halter pas
Messages : 4793
Enregistré le : 16 févr. 2007 0:05
Localisation : Talence

Re: Et un peu de lecture?

Message par Mareck » 21 juil. 2009 13:57

Damien A toi ici :plaitil: ...Ooooh damned :mrgreen:

Ravie que tu es "engouffré" et apprécié "Le magasin des suicides" :-)1
"elle est pas belle la vie. Advienne que pourra, inch allah Youpi!"

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Damien A. » 21 juil. 2009 20:28

Mareck a écrit :Damien A toi ici :plaitil: ...Ooooh damned :mrgreen:
Euh ouai, j'ai fini par réouvrir un livre. Disons que le temps me manquer et avec ma retraite sportive m'a libéré un peu de temps. Donc autant l'utiliser à quelque chose d'utile :mrgreen:

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7881
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Stéfanie » 22 juil. 2009 17:24

A propos du dernier Teulé, Stéfanie a écrit : On verra ce que j'en penserai une fois que j'aurai tout lu, peut-être que la chute me fera changer d'avis et après je me dirai "ah mais tiens, en fait c'est génial", mais là, pour l'instant, je trouve ça juste morbide, sanguinaire et...horrible.
Bon, ça y est, terminé...et je dois avouer que je n'ai pas grand chose à rajouter par rapport à ce que j'avais écrit un peu plus haut :?
La chute n'a rien de particulièrement surprenant, la justice est rendue et au final il reste avant tout le constat de la folie humaine et un "Mais qu'est-ce qui nous a pris ?" collectif.
"Nul n'est à l'abri de l'abominable. Nous somme tous capables du pire", comme le petit résumé du livre le précise de manière très claire. A la base, j'ai trouvé cette approche vraiment intéressante (pour plein de raisons), et c'est aussi pourquoi "Mangez-le si vous voulez" m'avait intrigée. Mais au final, je reste avec un sentiment très mitigé - moins sur le fond que sur la façon. Par des moments, j'ai carrément dû me faire violence pour continuer (avec un pavé de 1000 pages, j'aurais pas tenu, je crois^^), tellement je trouvais ça gore et horrible (faut dire qu'il rentre vraiement, mais alors vraiment dans les détails...), et du coup faut quand même dire ça rend les choses pas forcément plus "faciles"...

Dans l'hypothèse qu'(au moins) une partie du "problème" vient de moi-même, peut-être qu'un jour je retenterai l'expérience - par exemple avec "Le magasin des suicides" - histoire de lui donner une deuxième chance, mais ça sera pas pour tout de suite, ça c'est sûr :pasmoi: (pour différentes raisons, dont une partie est indépendante de l'auteur et de l'oeuvre en question).
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 22 juil. 2009 22:27

Stéfanie a écrit : je trouvais ça gore et horrible (faut dire qu'il rentre vraiement, mais alors vraiment dans les détails...)
des détails... euh... croustillants ? pour Mangez-le si vous voulez il faut bien ça :mrgreen: :rougit:

peut-être a-t-il juste adapté son écriture à l'histoire qui est gore et horrible... peut-être que faire un roman de cette histoire nécessite cette écriture car sinon le livre ressemblerait juste à un article de journal rubrique "faits divers"... peut-être que ce sont ces détails, mis sur une page blanche, qui permettent d'analyser ce qui s'est passé dans la tête de chacun et dans la pulsion du groupe :hein!

je l'ai acheté alors quand je l'aurai lu je te dirai ce que j'en pense :wink:

en tout cas, pour faire un parallèle, si Mangez-le si vous voulez se caractérise comme gore, je t'assure que Le Montespan ne tombe pas dans le porno et pourtant là aussi Jean Teulé n'est pas avare en détails :-s

rien à voir...
je viens de terminer un vieux poche de l'édition "j'ai lu" (le numéro 259 :-)p ), les pages sont brunies (dépôt légal : 1er trimestre 1969 :-)p ), Les Choses de Georges Perec ... Sylvie et Jérôme à notre époque - avec "les nouvelles choses" matérielles qui animent la motivation des consommateurs d'aujourd'hui et les nouveaux moyens de les obtenir - se seraient vachement plus :pasmoi:

Image
(c'est bien cette couverture que j'ai, car pour les livres qui datent, les couvertures sont remises au goût du jour au fur et à mesure des rééditions)
pour une édition de 2005, ça donne ça :
Image
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 14 août 2009 17:30

Je reviens dire ce que je pense du roman Mangez-le si vous voulez de Jean Teulé

Contrairement à Stéfanie, cette lecture ne m'a pas choquée. Certes, Jean Teulé ne nous épargne pas en cervelle fuyante et autres tableaux tout aussi bucoliques :-s Mais comme à aucun moment je n'ai perdu de vue le contexte historique (véritable hécatombe sur les champs de bataille en Prusse) et social (été 1870, sècheresse catastrophique et famine), je n'ai pas vu dans cette écriture du gore "juste pour faire du gore" mais j'ai bien compris que l'écriture est ainsi pour coller à l'horreur de cette histoire véridique et pour coller à l'état d'esprit de l'époque (le peuple était à bout ! à bout de tout : de perdre ses gosses à la guerre, de crever de faim et de soif).
Par contre, par rapport à ce que j'avais entendu dans une interview de l'auteur, je trouve que dans le livre il ne pointe pas tant que ça le doigt sur cet alcool qui rend fou et qu'avaient bu les villageois ce jour-là... Sans cet alcool qui coulait à flot, est-ce que tout ça aurait eu lieu :Hummpf:
Ce qui m'a donné des frissons, en revanche, c'est de savoir que cent ans après, en 1970 donc, une messe a été donnée en souvenir du martyr à la demande des descendants de la famille de celui-ci et des familles de ceux qui l'ont - euh - mangé... ça doit faire bizarre quand-même :surlecul:

J'ai aussi lu à la suite Le Magasin des Suicides du même auteur

Un autre genre :mrgreen:
Humour noir qui rime avec espoir, ce sera mon résumé :-)p
J'ai adoré !

D'ailleurs Le Magasin des Suicides va être adapté au ciné en film d'animation par Patrice Leconte (Les Bronzés) et Arthur Qwak (Chasseurs de Dragons) : tiens tiens drôle de projet qui promet !!!
wartmag.com a écrit :Image
et pour finir avec l'actu de Jean Teulé, c'est Daniel Auteuil qui va incarner Le Montespan au ciné !
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7881
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Stéfanie » 15 août 2009 9:54

Ephéméride a écrit :Mais comme à aucun moment je n'ai perdu de vue le contexte historique (véritable hécatombe sur les champs de bataille en Prusse) et social (été 1870, sècheresse catastrophique et famine), je n'ai pas vu dans cette écriture du gore "juste pour faire du gore" mais j'ai bien compris que l'écriture est ainsi pour coller à l'horreur de cette histoire véridique et pour coller à l'état d'esprit de l'époque.
Même en étant consciente du contexte historique (j'ai jamais dit - ni pensé - que c'était de la violence gratuite ou un coup de folie tombé du ciel sans fond ni raison), je dois avouer que j'ai du mal à voir l'intérêt (ou la nécessité absolue) de décrire TOUT jusqu'au moindre détail, sachant justement que le petit résumé sur la quatrième de couverture s'interroge d'avantage sur les raisons de ce qui s'est passé ("Pourquoi une telle horreur est-elle possible ?"). Pour ma part, je m'attendais donc plus à une approche par le côté psychologique, notamment sur les mécanismes de cette folie collective, donc ce qui se passe dans la tête des villageois (on en apprend un peu tout à la fin, lors du procès, mais dans l'ensemble ça reste quand même très marginal), que la pure (et évidemment crue) description des faits de manière quasi exclusive :pasmoi: .

Après, c'est sans doute un choix que Teulé a fait en écrivant son livre (voire son style d'écriture tout court) qui se respecte et qui se défend, et si ça se trouve - vu que je ne connaissais pas du tout l'auteur avant d'acheter le bouquin en question - je me suis tout simplement fait une mauvaise idée de ce qui m'attendait...mais ça ne change rien au fait que perso j'ai beaucoup de mal avec l'approche choisie.
Au final, on retombe sur la vieille question des goûts et des couleurs, et peut-être que Jean Teulé et moi on a tout bêtement pas les mêmes "préférences" (on ne peut pas tout aimer, ni plaire à tout le monde :wink: ) - c'est pas très grave non plus, on s'en remettra tous les deux, je pense :mrred: .
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 15 août 2009 12:33

y a pas de soucis, Stéfanie, je comprends ton point de vue mais je voulais donner le mien aussi :wink:

j'imagine aussi que c'est pas facile de traiter ce genre d'anecdote de l'histoire et je me demande comment a été reçu ce roman par les descendants de tout ce monde - :? -

dans le même genre d'histoire honteuse, dans le Beaujolais, il y a celle des Muscadins de Theizé
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7881
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Stéfanie » 15 août 2009 13:41

Ephéméride a écrit :y a pas de soucis, Stéfanie, je comprends ton point de vue mais je voulais donner le mien aussi :wink:
Oui oui, t'inquiète, y'a pas de souci de mon côté non plus -
j'avais envie de savoir ce que t'en avais pensé, justement, et même si en l'occurrence ça ne risque pas de me faire changer d'avis, on peut respecter celui de l'autre sans pour autant le partager (si on était toujours d'accord, la discussion ne serait pas très intéressante non plus, je me dis ;) ).
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 19 août 2009 9:42

Les dix femmes de l'ingénieur Rauno Rämekorpi de Arto Paasilinna, paru en Finlande en 2001 mais traduit en France aux Editions Denoël en 2009

Image

Un auteur culte dans ma bibliothèque perso et dont je n'ai pas encore tout lu (il en a écrit 34, j'en ai lu 6 ! et il n'a pas fini d'écrire : "Les Finlandais ne sont pas pires que les autres, mais suffisamment mauvais pour que j’aie de quoi écrire jusqu’à la fin de mes jours"), j'ai du bol je ne suis pas au bout de ma découverte de son oeuvre :mrgreen:

Là ce sont les aventures d'un riche industriel finlandais, Rauno Rämekorpi, un personnage fort en caractère, détestable et adorable à la fois. Rauno fête ses soixante ans et reçoit une sacrée quantité de bouquets. Or son épouse est allergique au pollen, alors Rauno en habit élégant de queue-de-pie part à la décharge en taxi pour se débarrasser des fleurs. Mais quel dommage de jeter tout ça ! Il décide alors de les distribuer et commence ainsi une tournée chez des dames de sa connaissance... C'est une vraie réussite ! à tout point de vue :-s :mrred: Si bien qu'il recommence quelques mois plus tard, pour distribuer des cadeaux à ces mêmes drôlesses l'avant-veille de Noël. Sauf que cette nouvelle virée n'a pas tout à fait la même saveur que la première...

Peut-être le plus loufoque des romans que j'ai lu de Paasilinna, encore qu'ils le soient tous plus qu'un peu ; c'est quand-même sa patte mais ça reste du loufoque acceptable et bien mené, ça ne tourne pas au n'importe quoi, c'est toujours élégant comme la plupart de ses personnages. Et comme dans chacun de ses romans, on baigne dans l'art du pince sans rire de l'auteur qui est sa marque humoristique douce-amère bien particulière. Son style jovial de narration est unique aussi, je trouve. Peut-être faut-il creuser du côté des autres auteurs finlandais voire scandinaves pour savoir si ce style et cet humour ont une origine "géographique". En tout cas, toute la bonne humeur qui se dégage de ses romans font vraiment du bien et ça n'enlève rien à la qualité littéraire de son écriture !
Les romans de Paasilinna sont qualifiés de "romans d'humour écologique" : tout un programme :-)p
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 20 août 2009 19:56

Mari et femme de Régis de Sa Moreira paru en 2009 chez l'éditeur moderne et décomplexé Au Diable Vauvert (rhaaa que j'aime cette maison d'édition :twisted: )

Image

roman étonnant, palpitant, génial servi par un texte envoûtant, fulgurant et par une écriture diaboliquement concise :surlecul: :love: :love: :love:

Ma lecture la plus originale, c'est à cet auteur que je la dois avec "Le Libraire" (2004). Avec "Mari et femme", il fait écrit encore très très fort !

Une enveloppe corporelle est-elle sûre à cent pour cent ? Un couple, sur le point de se séparer, se réveille un matin l'un dans l'autre :-)p hohého c'est à dire avec l'âme de l'un dans le corps de l'autre.
Un fantasme vieux comme le monde mais l'horreur pour deux personnes qui ne se supportent plus :furax: .
Un peu ratée la séparation :-s
Leur vie qui va suivre ce drôle de réveil va être un parcours initiatique sur le thème de l'Autre (et de leur couple par la même occasion), en fouillant tous les détails anodins du quotidien et tous les recoins secrets de l'intime. En quelque sorte, ils apprivoisent cet espace qui d'habitude ne leur appartient pas. De têtes-à-têtes en corps-à-corps (on peut ajouter têtes-à-corps dans les moments de solitude dans le corps de l'autre :shock: ) l'impensable situation va sauver leur couple...

Attention ce n'est pas un ennuyant huis clos ni une comédie futile et niaise dans le genre Dans la peau d'une blonde ou similaire ! C'est vraiment très profond sans être prise de tête, l'équilibre est parfait. C'est bien vu et super bien fait. Et étonnement réaliste ; à tel point qu'après l'avoir lu, je me dis que je ne pourrai plus lancer à mon mari "mets-toi un peu à ma place !" ou "si j'étais à ta place..." sans penser à ce livre :pasmoi:
En fait, on a surtout la version du mari dans le corps de sa femme car le narrateur raconte au mari ce qui se passe en utilisant le "tu". Mais comme il rend à César ce qui appartient à César, il fait gaffe aux adjectifs possessifs qu'il utilise. Alors ça donne: "Ta femme détourne ta tête" c'est donc l'âme de sa femme qui détourne la tête de son mari puisqu'elle est dans l'enveloppe corporelle de son mari :capice: Enfin bon, on s'y habitue très vite après une petite gymnastique de lecture. C'est un exercice de style à part entière, j'imagine que l'écriture n'a pas été facile :peur:

Plus une jolie quatrième de couverture avec le début du roman (le fameux réveil) dont le texte est imprimé en forme de ventre rond de femme enceinte... comme quoi : ce terrifiant réveil mènera à un heureux dénouement :wink:

Bref, à lire absolument !
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 11 sept. 2009 15:17

Le Cercle Littéraire des Amateurs d'Epluchures de Patates de Mary Ann Shaffer & Annie Barrows (une tante et sa nièce), paru en avril 2009 chez l'éditeur NiL

Image

J'en ai fait des allées et venues dans la librairie avant de me décider ! D'un côté le titre et la quatrième me donnait envie de le lire et d'un autre côté j'avais peur de me faire avoir pour plusieurs raisons :
1/ à cause de son allure de pavé ; j'ai appris à ne plus mettre trop d'espoirs dans les pavés... mais bon finalement il s'est avéré être un faux pavé :-)p
2/ à cause du fait qu'il soit sur le catalogue France Loisirs ; tourner les pages de leur catalogue ne donnerait presque envie de ne plus jamais lire :pasmoi:
3/ à cause du bandeau trop marketing autour du livre "Un roman délicieux... : Anna Gavalda" ; je me méfie du buzz Anna Gavalda :?

Et alors voilà ce qu'en j'en pense maintenant que je l'ai lu : n'hésitez pas, vous ne vous ferez pas avoir mais ne vous abonnez pas pour autant à France Loisirs ! ce roman est... délicieux :mrgreen:

La quatrième :
Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la guerre et Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique : celui d'un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l'occupant allemand. De lettre en lettre, Juliet découvre l'histoire d'une petite communauté débordante de charme, d'humour, d'humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey...
Le départ du roman tient dans cette phrase : "Peut-être les livres possèdent-ils un instinct de préservation secret qui les guide jusqu'à leur lecteur idéal...". Et il en est sûrement de même pour les lettres à en croire le destin de Juliet !
Il faut savoir que toute l'histoire est racontée à travers une succession de correspondances. On découvre la vie des îles anglo-normandes sous l'occupation allemande, on chaperonne Juliet dans ses pensées et ses aventures, on fréquente des personnages attachants, on se blottit dans la tendresse de certains passages oui voilà : c'est un livre dans lequel on se blottit avec plaisir !
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
laurence*
Le cœur des tenniswomen bat plus fort pour les tennismen
Le cœur des tenniswomen bat plus fort pour les tennismen
Messages : 4284
Enregistré le : 09 déc. 2004 21:16
Localisation : Lyon

Re: Et un peu de lecture?

Message par laurence* » 17 sept. 2009 1:10

Je viens de terminer Into the wild, en français Voyage au bout de la solitude, de Jon Krakauer

Image

Il y a un an et demi j'avais vu le film, que j'avais adoré pour l'envie d'évasion qu'il donne et... des dizaines d'autres détails :love:
C'est bête à dire mais c'est un film qui donne juste envie de... vivre :rougit:
Quelques mois après je suis tombée sur le livre donc j'ai voulu approfondir par curiosité, et je n'ai pas été déçue!

D'abord un mot sur l'histoire, qui est une histoire vraie, et assez particulière: au début des années 90, un jeune américain tout juste sorti de la fac part pour un périple à pied à travers les Etats Unis en abandonnant presque tout ce qu'il possède. Il va sillonner le pays pendant deux ans sans que ses parents réussissent à retrouver la moindre trace de lui, et terminer son voyage en Alaska, survivant seul into the wild pendant plus de cent jours. L'issue est tragique, c'est la raison pour laquelle l'histoire a fait beaucoup de bruit à l'époque.

L'auteur est un journaliste américain qui a d'abord écrit un article sur l'histoire de Christopher Mc Candless en janvier 1993, mais intrigué et fasciné par l'histoire du jeune homme il a approfondi les recherches pour reconstituer le plus précisément possible son périple, ses étapes, comprendre les raisons qui l'ont poussé à disparaître comme il l'a fait, etc... Il a donc rencontré les parents, et toutes les personnes avec qui Alex (le pseudonyme que Mc Candless a utilisé pendant deux ans) s'était lié, en utilisant les photos et le journal tenu pendant une bonne partie des deux ans. Et on comprend assez vite que si il a été touché par cette histoire, ce n'est pas par hasard :wink:
Le film est tiré de ce livre et bien sûr, certains détails sont simplifiés ou absents, c'est donc très agréable de pouvoir en apprendre plus et de mieux connaître le personnage principal.

Bref, le film valait déjà le détour mais le livre est aussi passionnant! :-)1
Même si il faut bien reconnaître que l'histoire me touche énormément du fait de mon âge, et que quand on est parent on ne voit pas forcément les choses de la même façon... ;)

Bon et maintenant je recommence à lire en français, l'anglais c'est bien mais après plusieurs livres j'ai envie de lire plus facilement :-)p
Même serrées à cinq dans une chambre de Formule 1, j'échangerais pas ma place... même si on dort par terre!

"Happiness only real when shared" (Into the Wild)

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 01 oct. 2009 14:55

En ce moment, je lis "Quelque chose en lui de Bartleby" de Philippe Delerm. Tout doucement. Car c'est comme ça que j'aime lire les livres de Philippe Delerm. Parce qu'ils sont souvent écrits au présent de l'indicatif et cette conjugaison m'indique qu'il faut que je prenne mon temps ; le bonheur du temps présent plus que le plaisir de vite savoir comment ça finit...
Je lis ça comme je boirais une tasse de thé. Mais pas n'importe quelle tasse ou quel thé : Une tasse de temps qui passe... celle de Martine Delerm.

Image
"Juste avant de se coucher, boire une tasse de temps qui passe, c'est bon pour la santé."
Décidément, je trouve que les membres de cette famille sont bien en accord sur la façon d'aborder la vie !

et au sujet du dernier roman de Philippe Delerm :
à mon tour de faire une spéciale dédicace à Béabarge, dédicace qui commence à la minute 31:05 sur la vidéo de l'émission du 24 septembre et attention on y voit Vincent (Delerm donc :-)p ) petit :wink:

un autre clin d'oeil pour les bordelais à la minute 29:07

Je reviendrai parler de "Quelque chose en lui de Bartleby", en attendant, dans mes notes il y a ça :
Alexandre Tharaud à la page 20 (vous vous souvenez l'ami pianiste de Bénabar invité chez Drucker), "blog (...) borborygme scandinave, moitié blizzard et moitié grog" ça me plaît comme sensation du mot, les Stan Smith que porte le personnage...

Image
... comme celles-ci ! et et et devinez donc à qui sont ces pieds ? :mrgreen:
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 03 oct. 2009 15:32

Bon alors je continue mon... Monologue Delermien :mrgreen:

Image

Arnold Spitzweg, employé à La Poste, mène une vie tranquille et régulière à Paris : son café et son journal le matin à la terrasse du Rouquet, le déjeuner avec toujours les mêmes collègues de travail au Comptoir des Saints-Pères, une pause le soir sur un banc du Square Carpeaux et le souvenir d'Hélène, son amour de jeunesse qui a préféré continuer sa route avec le fils d'un riche viticulteur de Kintzheim d'où Monsieur Spitzweg et elle sont natifs. Si Arnold Spitzweg paraît comme ça effacé et à contre-courant de ce qui se dit, se pense ou se fait, il n'en reste pas moins quelqu'un qui a une vraie conception de la vie à présenter, à proposer. Et c'est ce qu'il fait en ouvrant un blog www.antiaction.com... Succès, surprises, mais surtout ne rien changer.

Il ne se passe pas grand chose dans les romans de Philippe Delerm mais paradoxalement, ceux-ci ont la faculté de faire de moi une lectrice "active" : je prends des notes, je relève des passages exquis, je m'intéresse aux références qu'il donne et là, j'étais à deux doigts de tracer sur une carte de Paris un itinéraire Spitzweg. Je ne l'ai pas fait, mais la prochaine fois que je monte à Paris, comment résisterai-je à l'envie de me rendre dans ces endroits décrits ? :-)p

juste comme ça :
page 129, Arnold Spitzweg retrouve Hélène au Rouquet. Hélène à Paris, il en rêvait et elle est là devant lui. Philippe Delerm écrit : "(...)Hélène-Paris. Ce n'est pas la guerre de Troie.(...)" :-)1
page 135, Delerm père emprunte pour Monsieur Spitzweg une tenue déjà portée par Delerm fils... oh une tenue toute simple mais qui a toute sa signification en ce petit matin particulier puisqu'il est "habillé comme hier" :love:
page 149, il est question du présent de l'indicatif... j'en parlais dans mon post ci-dessus avant d'avoir lu ce passage. C'est étrange. C'est comme si il y avait Quelque chose en moi de Bartleby Philippe Delerm...
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 08 nov. 2009 19:39

je recommande chaudement ce roman, recommandation que je tiens de Béabarge qui est la bonne personne pour recommander ce roman puisqu'elle boit des jus d'abricot :wink:

La Délicatesse de David Foenkinos

ImageImage

avec une petite vidéo pour écouter l'auteur parler de son livre

Le titre du roman est fort approprié à son contenu car la définition de la délicatesse est comme un fil conducteur tout au long de cette histoire. Son originalité : il y a des petits intermèdes entre chaque chapitre qui ne manquent pas d'esprit et de tendresse. Dont un (qui apparaît à deux reprises), qui ne laisserait pas insensible tout spectacteur de l'actuelle tournée de Vincent Delerm : Nous, nous, on a pas tenu l'coup...
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Béabarge
En bénabarboteuse...
Messages : 554
Enregistré le : 04 mars 2003 18:40
Localisation : village rhône-alpin

Re: Et un peu de lecture?

Message par Béabarge » 16 nov. 2009 21:38

Merci pour la vidéo Eph', oui, je sais , mon temps de réaction forumesque est très très long...

"La délicatesse", de Foenkinos, un de mes plus gros coup de cœur du moment. Voilà, je ne suis pas fortiche dans la critique littéraire, et surtout paresseuse dans ce domaine...
"On n'est pas les premiers sur Terre
D'ailleurs parfois le ciel est lourd
Ils sont nombreux là-haut, ça fait du poids
D'ailleurs parfois le ciel est bas"

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Damien A. » 08 janv. 2010 20:45

Outre Jean Teulé et Mangez-le si vous voulez (que j'ai trouvé gore d'autant que c'est une histoire vraie - même si elle est bien écrite, les mots justes et le ton humoristique passe bien) j'ai lu pendant les fêtes un livre d'un auteur irlandais nommé William Trevor.

Image

Le livre se nomme Lucy (le titre original est The Story of Lucy Gault), l'action s'écoule sur 50 ans et se passe en Irlande. Un riche couple protestan décide de quitter l'Irlande suite à des menaces reçues alors que le pays se bat pour son indépendance. Leur fille unique de 8 ans s'enfuit du domaine car elle refuse de quitter la région où elle est née. Sa fuite va marqué le destin des cinq personnes vivant dans la demeure, ces parents et le couple de gardien.
William Trevor dresse le portrait d'un destin tragique (celui de Lucy) et des personnes de son entourage.

J'ai pris une grosse claque avec ce livre enclin d'une fièvre mélancolique. Il y a très longtemps que je n'avais lu un roman pareil (nul doute que j'aurais repris la lecture bien avant si j'avais eu connaissance de ce roman). Du coup j'ai repris du William Trevor pour mon prochain voyage en train.

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 18 avr. 2010 10:24

Les derniers arrivés sur mes étagères :
Les heures souterraines de Delphine de Vigan
Fausses nouvelles du 21e arrondissement de Jean-Pierre Huster
Le château des Pyrénées de Jostein Gaarder
Concerto à la mémoire d’un ange d’Eric-Emmanuel Schmitt
Plus deux Poche :
Saules aveugles, femme endormie de Haruki Murakami
La belle aux oranges de Jostein Gaarder

Et mon coup de cœur, avec plusieurs battements d’avance :
Image
Livre bouleversant, écriture bouleversante. Chose paradoxale, ce livre apaise, rassure alors qu’il parle de la fragilité de la vie. Une lecture à ne pas oublier car elle peut aider. C’est aussi un récit très intéressant du monde de l’Instance avec la description de la façon particulière et jubilatoire dont trois juges abordent les dossiers de surendettement. Tout y est vrai…
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12689
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Et un peu de lecture?

Message par Num » 24 avr. 2010 12:45

le bac de français approche alors un peu d'aide (compréhensible)

http://www.dailymotion.com/video/xas8z2 ... j_creation[/video]

j'adore, j'adhère ^^

Portrait dans Libé
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 13 déc. 2010 20:39

Toujours beaucoup de lectures mais surtout une, pour laquelle je viens exprès ici pour vous la conseiller vivement :

Nagasaki, d'Eric Faye chez Stock août 2010, 13 €

Image

Quand la littérature s'inspire d'un fait divers dont la presse japonaise a parlé en 2008...
Un homme qui vit seul dans un pavillon se rend compte un jour qu'il y a un yaourt en moins dans son réfrigérateur, puis un autre jour que le niveau du jus de fruit entamé a baissé etc. Ce n'est pas grand chose à chaque fois et quelqu'un de moins consciencieux que lui n'aurait rien remarqué. Alors il installe une webcam pour espionner sa cuisine pendant qu'il est à son travail. Il voit d'abord passer une ombre furtive. Puis une silhouette en contre jour qui met l'autocuiseur en marche. C'est là qu'il appelle la police. Mais lorsqu'il raccroche, le soleil se cache et la silhouette imprécise devient celle d'une femme du même âge que lui qui n'a rien d'effrayant. Il l'a trouve touchante même. Mais c'est trop tard, la police sera bientôt là. Il apprendra que cette femme - une "clandestine" comme on appelle au Japon les chômeurs en fin de droit - vit chez lui depuis près d'un an, dans le placard de la chambre d'amis. La suite du roman nous plonge dans le malaise de l'homme après l'arrestation et dévoile l'itinéraire de cette femme d'où le roman tient son secret.

Ce petit (par sa taille) roman est une perle ! Prix de l'Académie Française 2010, c'est la moindre des choses pour une écriture pareille !


Tout ce que j'avais à en dire se trouve en mieux dit dans cet article
(...) le lecteur entend coulisser les portes, glisser les pas sur le sol (...)
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Et un peu de lecture?

Message par Ephéméride » 15 févr. 2011 10:20

La Carte et le Territoire de Michel Houellebecq

Image

Là, j''ai dépassé mes réticences pour lire cet auteur et j'ai bien fait !!! J'ai eu beaucoup beaucoup de plaisir à lire le dernier roman de Michel Houellebecq... J'ai aimé son écriture, l'histoire et l'architecture du roman, la vision donnée des thèmes abordés (il y en a beaucoup). Est-ce que ça veut dire que je ferais bien de lire les précédents ? Aucune idée, en tout cas j'ai maintenant un vrai intérêt, une vraie considération pour cet auteur.

C'est dur de faire un résumé de la Carte et le Territoire, disons que ce sont les années qui passent chez Jed Martin, artiste plasticien, en trois parties. Ses débuts avec ses photographies de cartes Michelin. L'apogée de sa carrière avec ses peintures sur les métiers. Sa rupture avec l'art et sa participation à une enquête policière en troisième partie. Et en fil d'Ariane, son lien avec son père, son histoire de famille. L'épilogue résonne comme une dernière partie à part entière où il se passe encore des choses et où l'auteur nous plonge dans une description de la France rurale et touristique dans vingt ou trente ans. Il y a du monde connu dans ce roman, dont Michel Houellebecq lui-même, un personnage traité à la troisième personne. Le Houellebecq-personnage-du-roman est infiniment touchant, malgré le fait que le Houellebecq-auteur-du-roman ne lui fasse pas de "cadeaux" ! Sont-ce des vraies confidences sur lui-même ? Un autoportrait fidèle ? Aucune idée pour ma part. Dans le roman, Michel Houellebecq termine d'une drôle de façon (chut !) dans un cercueil d'1,20 m... Dans la vraie vie, j'espère qu'il publiera encore d'autres romans de cette trempe !

Pour une fois, dans une critique, une argumentation valable autour de l'idée qu'un artiste est arrivé à maturité !
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Répondre