Un peu de cinéma (2008)

Retrouvez ici des discussions animées où l'on parle bien sur de Bénabar, mais aussi de bien d'autres choses.

Si vous êtes perdus, cliquez ici et suivez le "Guide" (pas encore remis à jour pour la version phpbb3)
Une question à poser sur Bénabar ou sur le forum? Vérifiez qu'elle n'a pas déjà été posée

Modérateur : Modérateurs

Règles du forum
Pas encore le temps de faire une annonce digne de ce nom, pour l'instant je vais au plus rapide.

Le guide (pas encore mis à jour pour phpbb3 mais y a plein d'infos utiles aussi sur Bénabar et le forum qui sont toujours d'actualité) c'est . Pour voir si on n'a pas déjà répondu à votre question (si vous vous la posez, d'autres l'ont peut être déjà fait avant... et le moteur de recherche est pas terrible pour tout ce qui est avant avril 2008) c'est par .

Les présentations (et autres liens) c'est


Pour retrouver les posts de l'ancien forum (méthode d'installation) c'est ici
Avatar du membre
klem ogre de benabarback
"Pourrisseur noble" compulsif
Messages : 12610
Enregistré le : 10 juin 2003 18:05
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par klem ogre de benabarback » 04 août 2008 12:21

les robots ça peut pas avoir de sentiment
Photos ?
Bisou Petite Fleur :-x-:
EBT ?

Est-ce de ma faute à moi si j’aime le café et l’odeur des ptits chats
me coucher tard la nuit me lever tôt après minuit
aller au resto et boire des diabolos ?
à notre santé !


Urban Trip Paris

Avatar du membre
fée de passage
Sympathique (dixit elle-même) bibliothécaire nécroglossophile
Sympathique (dixit elle-même) bibliothécaire nécroglossophile
Messages : 748
Enregistré le : 01 déc. 2006 20:20
Localisation : paris

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par fée de passage » 04 août 2008 12:42

klem ogre de benabarback a écrit :les robots ça peut pas avoir de sentiment
Ben si, il faut lire Asimov o:-)
HIGITUS FIGITUS ZOMBRA KAMPO ... WOKETY POKETY WOKETY WOK ... ABRACABRACABRANACK ...HIGITUS FIGITUS MIGITUS WOUM PRESTIDIGITORIOUM ... ALICAFEZ BALAKAREZ MALAKAMEZ MERIPADEZ WOKETY POKETY WOKETY WOUM ...

http://feedepassage.over-blog.com/

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 04 août 2008 22:51

objection pour Titanic (pas pour Asimov, bien au contraire) :)

Titanic vaut aussi surtout à mes yeux (j'étais pas unE ado de 14 ans à sa sortie, je le rappelle...) parce que James Cameron (même si ce n'est pas un génie) n'est pas un manchot derrière la caméra et a fait une excellente reconstitution du bateau et de ses "habitants". Le tout enrobé d'une histoire romanesque pour que ce ne soit pas qu'un documentaire sans âme, mais dire que l'intérêt n'est que "sans histoire d'amour, ça n'a absolument aucun intérêt", pas d'ac)
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
klem ogre de benabarback
"Pourrisseur noble" compulsif
Messages : 12610
Enregistré le : 10 juin 2003 18:05
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par klem ogre de benabarback » 05 août 2008 0:20

oui mais Titanic manque de robots, c'est tout
Photos ?
Bisou Petite Fleur :-x-:
EBT ?

Est-ce de ma faute à moi si j’aime le café et l’odeur des ptits chats
me coucher tard la nuit me lever tôt après minuit
aller au resto et boire des diabolos ?
à notre santé !


Urban Trip Paris

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Damien A. » 05 août 2008 11:37

Num a écrit :objection pour Titanic (pas pour Asimov, bien au contraire) :)

Titanic vaut aussi surtout à mes yeux (j'étais pas unE ado de 14 ans à sa sortie, je le rappelle...) parce que James Cameron (même si ce n'est pas un génie) n'est pas un manchot derrière la caméra et a fait une excellente reconstitution du bateau et de ses "habitants". Le tout enrobé d'une histoire romanesque pour que ce ne soit pas qu'un documentaire sans âme, mais dire que l'intérêt n'est que "sans histoire d'amour, ça n'a absolument aucun intérêt", pas d'ac)
Personne ici n'a dit le contraire Num. Pour ma part, je n'ai que rappelé les faits à l'époque qui avait fait couler très peu d'encre (pas beaucoup vu que le film a réalisé un ras de marais, fallait surtout pas contredire la ménagère de moins de 50 ans) sans préjuger de rien ni même donner mon avis.

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 05 août 2008 11:41

je répondais surtout (ou plus) à Ananais en fait ;)
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Ananais
Un album sur Colette et l'apéro à 17°
Un album sur Colette et l'apéro à  17°
Messages : 1552
Enregistré le : 24 févr. 2006 0:20
Localisation : dans la ville Lumière
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Ananais » 05 août 2008 16:44

Oui alors, je ne me suis pas bien exprimée... en fait je voulais dire que pour moi sans l'histoire d'amour (mais ça aurait pu être une autre histoire, c'est sûr), Titanic n'aurait pas eu un intérêt comme film mais plutôt comme documentaire/reconstitution! Evidemment le film est très spectaculaire et au final 11 ans après c'est bien ce que j'ai retenu (ben voui maintenant Léo, l'est pas terrible! :mrgreen: )!
Num a écrit :j'étais pas unE ado de 14 ans à sa sortie, je le rappelle
J'avais 12 ans quand Titanic est sorti :mrgreen: (et pourquoi tu dis "unE", j'voudrais pas dire mais Kate Winslet est pas laide tout de même :heinnn: ) et c'est le premier vrai film (par vrai j'entends pas un dessin animé) que je suis allée voir au ciné! Donc oui j'en garde un bon souvenir même si le film est pas génial (d'ailleurs je ne l'ai jamais revu :ouch: ).
Quand je veux m'jetter du pont du Carroussel
Je me dis finalement non la vie est belle
Quand quelqu'un me dit Dieu que la vie est belle
J'voudrais me jeter du pont du Carroussel

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 05 août 2008 17:05

le "unE ado" c'était pas directement adressé à toi mais j'avais moi déjà plus de 20 ans à la sortie et je peux te dire qu'il y avait bien plus de minettes adulant "Leo" que de mecs ne parlant que de Kate Winslet... Bref, même si le "couple" était souvent évoqué ensemble (quand on voulait parler cinéma et pas presse people...), c'était plus la Leomania que la Katemania (les garçons sont sans doute plus timides :-)p ou c'est que, dans le film, Di Caprio joue le pauvre qui s'émancipe un peu de sa pôv condition et qu'en plus de son physique ça plait carrément plus comme parcours ). cela dit c'était moins gavant que Céline Dion partout en boucle :mrgreen:

Le film, quand on l'a vu au cinéma, franchement je vois pas trop l'intérêt de le voir sur une télé (même grand écran machin bidule). Ca vaut pour plein de films mais surtout à mon sens pour des films de ce genre.
Mais par sa durée, par son gigantisme, par le soin apporté à une foultitude d'éléments (et par son histoire pas si mal amenée que ça avec le début "de nos jours" pour mieux "plonger" vers le passé), le film vaut vraiment la peine d'être vu. Ah oui et pour Leoooooooo aussi :joiiiie:
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Damien A. » 05 août 2008 17:07

Ananais a écrit :Oui alors, je ne me suis pas bien exprimée... en fait je voulais dire que pour moi sans l'histoire d'amour (mais ça aurait pu être une autre histoire, c'est sûr), Titanic n'aurait pas eu un intérêt comme film mais plutôt comme documentaire/reconstitution! Evidemment le film est très spectaculaire et au final 11 ans après c'est bien ce que j'ai retenu (ben voui maintenant Léo, l'est pas terrible! :mrgreen: )!
Num a écrit :j'étais pas unE ado de 14 ans à sa sortie, je le rappelle
J'avais 12 ans quand Titanic est sorti :mrgreen: (et pourquoi tu dis "unE", j'voudrais pas dire mais Kate Winslet est pas laide tout de même :heinnn: ) et c'est le premier vrai film (par vrai j'entends pas un dessin animé) que je suis allée voir au ciné! Donc oui j'en garde un bon souvenir même si le film est pas génial (d'ailleurs je ne l'ai jamais revu :ouch: ).
Pas grand monde l'a revu à vrai dire. Il faut dire que se retaper un film de plus de 3 heures, faut avoir le temps :mrgreen: C'est comme le Grand Bleu. A l'époque de sa sortie il était paru en deux versions, une courte (2h45 il me semble) et une longue (presque 4 heures). D'ailleurs sur l'affiche y'avais écrit "n'y aller pas, il dure 4 heures" :mrred:

Avatar du membre
klem ogre de benabarback
"Pourrisseur noble" compulsif
Messages : 12610
Enregistré le : 10 juin 2003 18:05
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par klem ogre de benabarback » 05 août 2008 17:09

Damien A. a écrit : D'ailleurs sur l'affiche y'avais écrit "n'y aller pas, il dure 4 heures" :mrred:

c'est faux
Photos ?
Bisou Petite Fleur :-x-:
EBT ?

Est-ce de ma faute à moi si j’aime le café et l’odeur des ptits chats
me coucher tard la nuit me lever tôt après minuit
aller au resto et boire des diabolos ?
à notre santé !


Urban Trip Paris

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Damien A. » 05 août 2008 17:13

klem ogre de benabarback a écrit :
Damien A. a écrit : D'ailleurs sur l'affiche y'avais écrit "n'y aller pas, il dure 4 heures" :mrred:

c'est faux
Euh ba écoutes, sur l'affiche de l'UGC Prado de Marseille, il y avait écrit cela. Après je ne suis pas allé vérifier toutes les affiches de toutes les salles de cinéma de France et de Navarre. Mais comme je pense que tu ne l'as pas fait toi même, tu peux difficilement prétendre ce que tu essaies d'affirmer.

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7881
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Stéfanie » 05 août 2008 17:24


au lieu de faire des bornes pour vérifier toutes les affiches de toutes les salles de cinéma, il suffirait de remplacer le "r" dans "aller" par un "z", non ? :-)p
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 05 août 2008 17:37

Je doute sur le fait que pas grand monde l'ait revu (Titanic) si je me rappelle le raz de marée des ventes de DVD (ou sinon ils moisissent sur les étagères attendant la marée...). Mais connaissant Cameron, il avait garni de bonus et making offs qui peuvent valoir le détour pour les fans (déjà sur Abyss... et pourtant il y avait moins de matières).

Au sujet du Grand Bleu, l'accroche est quasi correcte (à l'ortho près, mais je ne suis pas pinailleur, moi^^ et surtout au fait que c'était marqué "ça dure trois heures") et les films duraient 132 et 168 (soit moins de 3h, oui c'est vrai).

De mémoire la version longue était sortie quelques semaines/mois plus tard mais j'ai rien trouvé de précis en cherchant rapidos sur le net juste "Le Grand Bleu a été un succès public considérable. Devant cet engouement populaire, Luc Besson a sorti en salles une version longue de son film, qui comporte cinquante minutes de plus que l'oeuvre d'origine"
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
klem ogre de benabarback
"Pourrisseur noble" compulsif
Messages : 12610
Enregistré le : 10 juin 2003 18:05
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par klem ogre de benabarback » 05 août 2008 17:39

Stéfanie a écrit :
au lieu de faire des bornes pour vérifier toutes les affiches de toutes les salles de cinéma, il suffirait de remplacer le "r" dans "aller" par un "z", non ? :-)p
Image
Photos ?
Bisou Petite Fleur :-x-:
EBT ?

Est-ce de ma faute à moi si j’aime le café et l’odeur des ptits chats
me coucher tard la nuit me lever tôt après minuit
aller au resto et boire des diabolos ?
à notre santé !


Urban Trip Paris

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Damien A. » 05 août 2008 23:30

Stéfanie a écrit :
au lieu de faire des bornes pour vérifier toutes les affiches de toutes les salles de cinéma, il suffirait de remplacer le "r" dans "aller" par un "z", non ? :-)p
klem ogre de benabarback a écrit :Image
Ok, et bien apparemment y'en a un qui s'emmerde tellement dans sa vie qu'il n'a que cela à faire que vérifier ce qu'écrivent les autres. Juste pour info, y'a des manières de le dire, et en l'occurrence, de l'écrire. Qu'on fasse remarquer les fautes, OK mais de là à faire passer les autres de menteur, c'est très limite même si c'est pas volontaire. Quand on poste ici sur un forum, on est tous dans une certaine ambiance qui forcément joue sur ce qu'on écrit et comment on l'écrit. Etant donné qu'on a pas la personne en face, on ne sait pas si ce qu'on écrit peut être mal interprété. C'est pour cela qu'il faut bien peser chaque mot et c'est pour cela que je m'arrêterais là, sous peine de devenir très méchant et très vexant.

Avatar du membre
klem ogre de benabarback
"Pourrisseur noble" compulsif
Messages : 12610
Enregistré le : 10 juin 2003 18:05
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par klem ogre de benabarback » 05 août 2008 23:48

tu serais pas de la famille d'Add Rit Haine Art toi par hasard, à ne connaitre que le premier degré ? :chuikon: :nananananere:
Modifié en dernier par klem ogre de benabarback le 06 août 2008 0:04, modifié 1 fois.
Photos ?
Bisou Petite Fleur :-x-:
EBT ?

Est-ce de ma faute à moi si j’aime le café et l’odeur des ptits chats
me coucher tard la nuit me lever tôt après minuit
aller au resto et boire des diabolos ?
à notre santé !


Urban Trip Paris

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 05 août 2008 23:52

en tout cas ce serait vraiment très gentil de ne pas le faire venir là dedans alors qu'il n'y est pour rien, merciiii
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 07 août 2008 9:33

J'étais pas super motivé pour aller voir Wall-E. Etant assez absent, j'en avais peu entendu parler et ce que j'avais entendu m'enthousiasmait pas des masses.
Mais bon ça fait des semaines que je suis pas allé au ciné, si ça se trouve, c'est pas si pire et puis ça se joue pas loin de chez moi à un horaire qui m'arrange pas mal et en VO alors...

Je savais pas que le film ne se passait pas que sur Terre.... et franchement tant mieux. Car si la première partie est impressionnante techniquement (l'animation bien entendu mais aussi la partie muette et donc burlesque avec tout ce que cela engendre comme difficultés de narration et tout le travail sur les sons, la lumière), elle s'essouffle assez vite et il est grand temps de voir un peu autre chose. Et là on part dans un autre univers (^^), plus "traditionnel" on va dire mais quand même super inventif (avec des petits clins d'oeil de ci de là).

Et franchement j'ai été bluffé au final. J'espère que dans quelques années, on se penchera sur Pixar et ses créations qui ont très souvent une ambition folle, une perfection technique et tout ça dans le cadre d'un "film de masse" (voire "pour enfants").
Techniquement, la vision de la Terre et de ses buildings de métal recyclé (quel plan), les mimiques de Wall-E et Eve, la caverne d'Ali Baba de Wall-E, le ballet dans l'espace sont à couper le souffle.
Le scénario est pas mal foutu et dans le cadre d' "anticipation", il est pas si improbable (et assez flippant). Y a un an, Pixar faisait un plaidoyer pro cuisine (et anti malbouffe), là c'est un truc assez simpliste certes mais plutôt écolo, les grincheux diront que c'est plein de bons sentiments et que ça enfonce des portes ouvertes, moi je dirais que "vaut mieux dire ça que le contraire" (surtout quand c'est si bien fait).

Même si j'ai quelques légères réserves sur le début, au final, ça paraît tout simple (et ça doit pas du tout l'être) de faire un film de ce genre. Et parfois ouais ça fout les poils. Merci Pixar

EDIT j'oubliais
Peter Gabriel n'a pas fait la musique du film mais la chanson de la fin (ce qui n'est pas pareil du tout à mon sens ^^)
Le générique de fin est aussi à couper le souffle. L'idée est toute bête (mais fallait y penser), la réalisation est encore une fois splendide
Le court métrage du début est encore une fois un petit bijou, un des meilleurs de Pixar à mon sens
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
fée de passage
Sympathique (dixit elle-même) bibliothécaire nécroglossophile
Sympathique (dixit elle-même) bibliothécaire nécroglossophile
Messages : 748
Enregistré le : 01 déc. 2006 20:20
Localisation : paris

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par fée de passage » 07 août 2008 10:26

Num a écrit :J'étais pas super motivé pour aller voir Wall-E. Etant assez absent, j'en avais peu entendu parler et ce que j'avais entendu m'enthousiasmait pas des masses.
Mais bon ça fait des semaines que je suis pas allé au ciné, si ça se trouve, c'est pas si pire et puis ça se joue pas loin de chez moi à un horaire qui m'arrange pas mal et en VO alors...

Je savais pas que le film ne se passait pas que sur Terre.... et franchement tant mieux. Car si la première partie est impressionnante techniquement (l'animation bien entendu mais aussi la partie muette et donc burlesque avec tout ce que cela engendre comme difficultés de narration et tout le travail sur les sons, la lumière), elle s'essouffle assez vite et il est grand temps de voir un peu autre chose. Et là on part dans un autre univers (^^), plus "traditionnel" on va dire mais quand même super inventif (avec des petits clins d'oeil de ci de là).

Et franchement j'ai été bluffé au final. J'espère que dans quelques années, on se penchera sur Pixar et ses créations qui ont très souvent une ambition folle, une perfection technique et tout ça dans le cadre d'un "film de masse" (voire "pour enfants").
Techniquement, la vision de la Terre et de ses buildings de métal recyclé (quel plan), les mimiques de Wall-E et Eve, la caverne d'Ali Baba de Wall-E, le ballet dans l'espace sont à couper le souffle.
Le scénario est pas mal foutu et dans le cadre d' "anticipation", il est pas si improbable (et assez flippant). Y a un an, Pixar faisait un plaidoyer pro cuisine (et anti malbouffe), là c'est un truc assez simpliste certes mais plutôt écolo, les grincheux diront que c'est plein de bons sentiments et que ça enfonce des portes ouvertes, moi je dirais que "vaut mieux dire ça que le contraire" (surtout quand c'est si bien fait).

Même si j'ai quelques légères réserves sur le début, au final, ça paraît tout simple (et ça doit pas du tout l'être) de faire un film de ce genre. Et parfois ouais ça fout les poils. Merci Pixar

EDIT j'oubliais
Peter Gabriel n'a pas fait la musique du film mais la chanson de la fin (ce qui n'est pas pareil du tout à mon sens ^^)
Le générique de fin est aussi à couper le souffle. L'idée est toute bête (mais fallait y penser), la réalisation est encore une fois splendide
Le court métrage du début est encore une fois un petit bijou, un des meilleurs de Pixar à mon sens
^-) ^-) ^-)
HIGITUS FIGITUS ZOMBRA KAMPO ... WOKETY POKETY WOKETY WOK ... ABRACABRACABRANACK ...HIGITUS FIGITUS MIGITUS WOUM PRESTIDIGITORIOUM ... ALICAFEZ BALAKAREZ MALAKAMEZ MERIPADEZ WOKETY POKETY WOKETY WOUM ...

http://feedepassage.over-blog.com/

Avatar du membre
Ananais
Un album sur Colette et l'apéro à 17°
Un album sur Colette et l'apéro à  17°
Messages : 1552
Enregistré le : 24 févr. 2006 0:20
Localisation : dans la ville Lumière
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Ananais » 07 août 2008 12:36

Num a écrit : Le générique de fin est aussi à couper le souffle. L'idée est toute bête (mais fallait y penser), la réalisation est encore une fois splendide
Ahh oui j'avais oublié de signaler ça... en effet je suis fan du générique de fin! Idée à priori toute bête mais qui rend vachement bien et pis c'est pas si facil à faire de retracer l'histoire de la peinture de cette façon :-)1
Num a écrit :Le court métrage du début est encore une fois un petit bijou, un des meilleurs de Pixar à mon sens
Rahh nous on l'a pas eu! Saleté d'UGC :nonméoh: :grrrrr: !
Ma soeur veut absolument le voir... j'vais essayer de chercher sur Internet...
Et il est mieux que le petit extraterrestre? :plaitil:

Sinon merci pour ta super critique, Num, tu prêches une convaincue en ce qui me concerne mais je la trouve très bien quand même!
Quand je veux m'jetter du pont du Carroussel
Je me dis finalement non la vie est belle
Quand quelqu'un me dit Dieu que la vie est belle
J'voudrais me jeter du pont du Carroussel

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 07 août 2008 14:49

merci, je fais ce que je peux et pourtant il en manque. Ouais parce que c'est évident (en lisant d'autres revues notamment) que les créateurs du film outre leur talent en terme d'animation, de scenario, de rythme, de création de personnage, de message à faire passer... ils ont aussi énromément de culture cinématographique

ou de culture picturale tout court car le générique de fin, j'imagine bien que c'est pas si simple à faire (et pourtant ça passe tout seul quand on regarde^^)
Franchement, un truc pas pédant, intelligent et bien fait, moi je dis bravo
Ananais a écrit :
Num a écrit :Le court métrage du début est encore une fois un petit bijou, un des meilleurs de Pixar à mon sens
Rahh nous on l'a pas eu! Saleté d'UGC :nonméoh: :grrrrr: !
Ma soeur veut absolument le voir... j'vais essayer de chercher sur Internet...
Et il est mieux que le petit extraterrestre? :plaitil:
mieux je sais pas, mais je crois que j'ai préféré ;)
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Arya
Danse avec les loups .... garous
Danse avec les loups .... garous
Messages : 353
Enregistré le : 03 déc. 2006 14:53
Localisation : dans ma tanière, avec mes potos loups

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Arya » 07 août 2008 21:47

Pour revenir sur le sujet Titanic, il se trouve qu'il y a des gens qui le revoient. Je le revois au moins une fois par an si ce n'est plus, et je l'ai déjà vu deux fois depuis le début de l'année. Je pleure tjs autant :-)p

Sinon moi aussi j'ai vu Wall-E. Il est sorti hier ici et je me suis ruée au cinéma parce que je craque depuis des mois pour le petit robot. Que dire, puisque tout à déjà été dit. J'ai vraiment beaucoup aimé, c'était une belle histoire d'amour avec des personnages attachants, le tout d'une maitrise technique assez impressionante. Comme Num, j'ai adoré le ballet dans l'espace.

En tout cas, Eve a la gachette facile :mrgreen:
"Le problème, c'est que tu me parles avec des mots, et moi je te regarde avec des sentiments" [Pierrot le Fou]

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Damien A. » 07 août 2008 22:32

Arya a écrit :En tout cas, Eve a la gachette facile :mrgreen:
Oui, oui , oui... :mrgreen:

Ok, ok je sors

et je reviens pas c'est ca ?

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Cécilia » 09 août 2008 2:30

UNE BELLE FILLE COMME MOI de François Truffaut (1972)

Le jeune Stanislas Prévine (André Dussollier dans son premier film !), qui prépare une thèse de sociologie sur les femmes criminelles, rencontre en prison Camille Bliss (Bernadette Lafont), qui a bien des choses à lui raconter...

C'est un Truffaut rarement montré, un Truffaut à part, mineur bien sûr, mais agréable, pas très moral (mais bon...), avec une Bernadette Lafont extraordinaire en femme fatale... vraiment fatale. C'est assez léger (et en même temps un peu outrancier par moments ?), souvent drôle. On est loin des grands films de Truffaut; le film ressemble à une espèce de "récréation" entre deux films "sérieux". Ce film-ci, précisément, ne se prend pas vraiment au sérieux. Pour ce qui est des acteurs, on accordera une mention spéciale à Charles Denner, parfait en dératiseur catholique un peu coincé.

En bref, ce n'est pas le Truffaut que je conseillerais en priorité à quelqu'un qui n'aurait vu aucun de ses films (ce serait dommage de découvrir Truffaut avec ce film, qui n'est pas le plus "représentatif"), mais le film vaut d'être vu au moins une fois.

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 09 août 2008 16:02

Ananais a écrit :
Num a écrit :Le court métrage du début est encore une fois un petit bijou, un des meilleurs de Pixar à mon sens
Rahh nous on l'a pas eu! Saleté d'UGC :nonméoh: :grrrrr: !
Ma soeur veut absolument le voir... j'vais essayer de chercher sur Internet...
faut pas chercher super loin, moi je trouve... :pasmoi:

le titre c'est "Presto", je dis ça comme ça
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Ananais
Un album sur Colette et l'apéro à 17°
Un album sur Colette et l'apéro à  17°
Messages : 1552
Enregistré le : 24 févr. 2006 0:20
Localisation : dans la ville Lumière
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Ananais » 10 août 2008 10:27

Merci pour le titre...
J'ai pas encore eu le temps d'aller voir ça mais je compte le faire... :wink:
Quand je veux m'jetter du pont du Carroussel
Je me dis finalement non la vie est belle
Quand quelqu'un me dit Dieu que la vie est belle
J'voudrais me jeter du pont du Carroussel

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Cécilia » 11 août 2008 3:00

LA MÔME XIAO de Tao Peng

Image


Un couple achète une gamine handicapée de 11 ans pour la faire mendier… Le sujet est sordide; le film aussi… Le film est d'une noirceur absolue. Et il ne faut pas compter sur la forme pour apporter un peu de beauté au film (ce serait obscène de toute façon ?). L'image n'est pas spécialement belle (le film a été tourné en vidéo... et ça se voit au grain de l'image). Le "filmage" est brut, proche du reportage ou du documentaire - tournage caméra à l'épaule, qui donne parfois... le mal de mer, ou quelque chose qui y ressemble (ce n'est pas le fait de tourner caméra à l'épaule qui donne un peu mal au cœur : c'est surtout qu'ici, la caméra bouge un peu trop...). Ce que donne à voir ici Tao Peng, c'est une Chine bien éloignée des fastes déployés ces jours-ci à Pékin (ce n'est peut-être pas un hasard si le film sort pile la semaine de l'ouverture des JO ?).

De la beauté, il y en a tout de même dans le film, en l'occurrence la beauté de cette petite fille digne, ce petit ange fracassé qui vous brise le cœur (sans oublier son compagnon d'infortune, un adolescent de 13 ans livré lui aussi à la mendicité).

Image


Le scénario laisse entrevoir un espoir. Et si les choses finissaient par s'arranger ? On comprend vite, par exemple, que Guihua n'a pas l'inhumanité de son mari : elle veut soigner Xiao et voudrait changer de vie. Et puis il y a ce miracle vers la fin du film...
La petite fille retrouve celle qui voulait l'adopter et la soigner. La désillusion - plus qu'une désillusion : un choc - qui suit sera à la hauteur de l'espoir suscité par ce miracle. La fin du film est d'une brutalité, d'une cruauté sans nom.
Alors oui, ce film est nécessaire, mais le "spectacle" de toute cette misère fait mal.








Sinon, la bonne nouvelle concernant le cinéma chinois, c’est le retour - comme réalisateur (il est aussi acteur), après plusieurs années d'interdiction de tourner :-(( - de Jiang Wen, réalisateur en 2000 des Démons à ma porte. Son film s'appelle Le Soleil se lève aussi et sort mercredi. :jumpy:

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Ephéméride » 15 août 2008 22:33

en fin d'après midi la pluie m'a poussée dans une salle de cinéma...

Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie de Rémi Bezançon
avec Jacques Gamblin (le père), Zabou Breitman (la mère), Pio Marmaï (le fils ainé), Marc-André Grondin (le fils du milieu), Déborah François (la petite dernière)

c'est l'histoire d'une famille à travers cinq journées particulières de leur vie. il y a les parents, les trois enfants, le chien mais vite fait car il meurt au début... le portrait de cette famille commence en 1988 puis s'étale sur une douzaine d'années. Jacques Gamblin est séduisant dans son rôle, dans sa réserve, il est juste, j'ai l'impression de le découvrir. Zabou Breitman se place dans la catégorie des femmes mûres magnifiques comme Nathalie Baye. les trois enfants (jeunes adultes hein dans le film) sont aussi parfaits dans leurs rôles. j'ai un faible pour Marc-André Grondin j'avoue. le rythme du film est soutenu, par la musique, par les évennements, mais pas trop, juste ce qu'il faut. en 1988, j'avais 20 ans, à peu près l'age du fils ainé alors les choix des musiques, la mode, tout ça, m'ont touchée. l'histoire m'a régalée. le style du film (chronique en image & musique) m'a ravie.

en feu d'artifice des merveilles que je retiens: un concours de guitare invisible, la bouche pleine de la fille, un numéro de téléphone retrouvé dans un rêve éveillé, l'air qui remplit un coussin gonflable pour le dos...

il est sorti il y a un mois je crois alors s'il passe encore vers chez vous allez-y!
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Cécilia » 16 août 2008 3:33

LE SOLEIL SE LÈVE AUSSI de Jiang Wen

Image


Donc, voilà enfin le nouveau film de Jiang Wen ! Disons que le film suscite une légère déception. Il faut dire qu'avec le film précédent, Les Démons à ma porte, on partait de très haut. Formellement, le film est magnifique : photo somptueuse, mise en scène inspirée, musique (de Joe Hisaishi) qui l'est tout autant, le film a tout pour séduire. Et il séduit assurément. J'ai par contre des réserves sur le scénario... Le film se compose de quatre parties, les trois premières se déroulent en 1976, la quatrième en 1958. Ce que raconte le film n'est pas vraiment passionnant. Tout ici paraît plus ou moins anecdotique. Sauf que le film finit par trouver une cohérence narrative, les quatre parties s'avérant finalement liées les unes aux autres, les personnages circulant de l'une à l'autre. La signification profonde du film ? J'avoue qu'elle m'a un peu échappé. :heinnn: Mais peut-être manque-t-il au public non chinois (ou non connaisseur de la Chine et de son histoire) des clés pour appréhender les enjeux du film ? Du coup, le film apparaît comme une belle expérience de cinéma, qui séduit (plus que ça même sur la fin, vraiment somptueuse), mais sans convaincre totalement. A l'arrivée, Le Soleil se lève aussi (rien à voir avec Hemingway) marquera forcément moins les esprits que Les Démons à ma porte, mais il confirme le talent de Jiang Wen (qui joue aussi dans le film). Pour ce qui est des acteurs, j'ai un petit faible pour Anthony Wong, qui joue (magnifiquement) M. Liang dans la deuxième partie.

On espère en tout cas attendre le prochain film de Jiang Wen moins longtemps que celui-ci.


(A part ça, il y en a qui n'aiment pas du tout, mais alors pas du tout le film de Jiang Wen... :mrgreen: )





L'EMPREINTE DE L'ANGE de Safy Nebbou

Image


Difficile de parler de ce film sans en dire trop... :? Alors, pour commencer, c'est filmé... comme un téléfilm (ça peut être bien filmé, un téléfilm, je sais...); disons : comme un téléfilm "moyen". Autrement dit : c'est filmé sans imagination, assez platement. Mais je crois que la plupart des films doivent paraître plats (formellement) après le film de Jiang Wen...

L'histoire ? Elsa, en allant chercher son fils à un anniversaire, est profondément troublée par une petite fille. Dès lors, elle va tout faire pour l'approcher, elle rôde autour de sa maison, observe, cherche à comprendre...
C'est que cette petite Lola, elle en est persuadée, est... sa fille. C'est impossible, mais elle en est persuadée...
C'est une histoire aberrante (mais inspirée d'une histoire vraie...), énorme... et qui ne convainc pas tout à fait. C'est l'histoire d'une obsession. Et on y croit moyennement. C'est peut-être juste qu'il manque ici un grand cinéaste qui aurait été capable de susciter le trouble. La matière était belle, mais le traitement, encore une fois trop plat, sans imagination, empêche le film de décoller. C'est du cinéma psychologique ordinaire, très bien joué, mais ordinaire, un brin manipulateur sur les bords de surcroît (je pense, entre autres, à cette scène où Sandrine Bonnaire dit à sa femme de ménage de partir et où l'on croit que... mais non, finalement...). Sauf que ce film ordinaire... ne l'est en définitive pas tant que ça...
Le dénouement - impensable - donne in extremis une autre dimension au film. Le coup de théâtre final n'est pas forcément plus convaincant que le reste du film, mais il change tout de même le regard que l'on a sur le film.
On rêve quand même à ce qu'un grand cinéaste aurait pu faire de cette histoire...


(Les critiques sont dans l'ensemble très favorables; j'ai dû rater quelque chose...)






J'aime beaucoup ce petit article trouvé sur Télérama.fr. J'aime surtout beaucoup la "leçon de cinéma" d'Eastwood... :love:
Télérama.fr a écrit :
La leçon de cinéma de l'inspecteur Harry

Clint Eastwood a eu 78 ans en mai, son prochain film, L'Echange (vu au festival de Cannes), sortira en novembre, et il a déjà deux projets sur le feu : en ce moment, il réalise Gran Torino, l'histoire d'un vétéran de la guerre de Corée qui s'occupe de remettre dans le droit chemin un jeune délinquant (devinez quel rôle joue Clint et préparez les mouchoirs); devait suivre The Human Factor, ou comment Nelson Mandela a réconcilié l'Afrique du Sud post-apartheid par la Coupe du monde de Rugby 1995 : sauf que l'accident de voiture de Morgan Freeman va soit repousser le tournage, soit nécessiter la quête d'un autre acteur. En attendant, long dossier dans le mensuel british Sight and Sound avec interview non promo à la clé. Ci-dessous, deux passages instructifs sur l'évolution du cinéma.

« Je travaille de très près avec le directeur de la photo, et je lui dis souvent : il y a trop de lumière ! Je veux juste une esquisse, je ne veux pas tout voir. Au spectateur de combler les manques de l'image. Jadis, on éclairait les yeux des personnages avec des petites lumières spéciales. Mais, parfois, on ne veut pas voir les yeux. C'est une question d'attitude du spectateur : chercher à voir dans un film, plutôt qu'un film se révèle tout entier à ses yeux. La question se pose aussi pour les acteurs : certains d'entre eux se projettent littéralement vers le public, alors que d'autres, il faut en quelque sorte aller les chercher, se projeter soi-même en eux. Cela donne de la profondeur à un film. »

« Selon les standards d'aujourd'hui, John Ford ne faisait pas de plans extravagants. Mais quand il filmait Henry Fonda assis sur le porche, les jambes appuyées sur la rambarde, dans
La Poursuite infernale, ou John Wayne quittant la maison et se dirigeant vers la prairie dans La Prisonnière du désert, ces plans-là étaient impressionnants, et transformaient la scène. Aujourd'hui, il y a une tendance à faire six ou huit plans plutôt que de se contenter d'un plan fixe, un portrait que l'on peut regarder comme un tableau de maître, un Velázquez, par exemple... »


Aurélien Ferenczi




Sinon, en jetant un coup d'œil aux sorties des prochains mois, j'ai pensé à Lyla... :)

Avatar du membre
Ananais
Un album sur Colette et l'apéro à 17°
Un album sur Colette et l'apéro à  17°
Messages : 1552
Enregistré le : 24 févr. 2006 0:20
Localisation : dans la ville Lumière
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Ananais » 17 août 2008 17:46

Ephéméride a écrit :en fin d'après midi la pluie m'a poussée dans une salle de cinéma...

Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie de Rémi Bezançon
avec Jacques Gamblin (le père), Zabou Breitman (la mère), Pio Marmaï (le fils ainé), Marc-André Grondin (le fils du milieu), Déborah François (la petite dernière)

c'est l'histoire d'une famille à travers cinq journées particulières de leur vie. il y a les parents, les trois enfants, le chien mais vite fait car il meurt au début... le portrait de cette famille commence en 1988 puis s'étale sur une douzaine d'années. Jacques Gamblin est séduisant dans son rôle, dans sa réserve, il est juste, j'ai l'impression de le découvrir. Zabou Breitman se place dans la catégorie des femmes mûres magnifiques comme Nathalie Baye. les trois enfants (jeunes adultes hein dans le film) sont aussi parfaits dans leurs rôles. j'ai un faible pour Marc-André Grondin j'avoue. le rythme du film est soutenu, par la musique, par les évennements, mais pas trop, juste ce qu'il faut. en 1988, j'avais 20 ans, à peu près l'age du fils ainé alors les choix des musiques, la mode, tout ça, m'ont touchée. l'histoire m'a régalée. le style du film (chronique en image & musique) m'a ravie.

en feu d'artifice des merveilles que je retiens: un concours de guitare invisible, la bouche pleine de la fille, un numéro de téléphone retrouvé dans un rêve éveillé, l'air qui remplit un coussin gonflable pour le dos...

il est sorti il y a un mois je crois alors s'il passe encore vers chez vous allez-y!
Ben moi je l'ai vu y'a une quinzaine de jours et tout comme Eph' je suis sous le charme... une belle histoire de famille et pis le concept de LA journée qui change la vie d'un personne (mais également celle de son entourage) est sympa, même si des fois je trouve qu'il se passe beaucoup de choses en un seul jour... comme par hasard :mrred: !
En fait, ça ressemble beaucoup à C.R.A.Z.Y. dans l'ambiance et l'impression qui se dégage (quoique ce film est un peu plus dur...). D'ailleurs Eph', si tu as aimé Le premier jour du reste de ta vie, je te conseille vivement C.R.A.Z.Y., car en plus Marc-André Grondin :love: y tiens le premier rôle avec son joli accent québécois :rougit: !
Quand je veux m'jetter du pont du Carroussel
Je me dis finalement non la vie est belle
Quand quelqu'un me dit Dieu que la vie est belle
J'voudrais me jeter du pont du Carroussel

Arya
Danse avec les loups .... garous
Danse avec les loups .... garous
Messages : 353
Enregistré le : 03 déc. 2006 14:53
Localisation : dans ma tanière, avec mes potos loups

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Arya » 25 août 2008 16:02

Oups, ça fait longtemps que je ne suis pas venue parler des films que j'ai vus...

La momie 3 sorti ici quelques jours avant la France

Je l'avoue sans honte, j'aime bien La momie (qui m'a traumatisée à l'âge de 9 ans) et La momie 2, mais je trouve que le charme des deux premiers films n'était pas là. Surement le fait que ce soit plus en Egypte, que l'actrice qui joue Evelyn ne soit plus la même.. Bref, c'était sympa à voir mais sans plus.

Mamma Mia ! sorti un mois avant la France

Que dire si ce n'est que ce film fait parti de mon quatuor de l'été avec Wall-E, Batman et Kung-Fu Panda ? J'adore ABBA, j'aime les comédies musicales, j'aime Meryl Streep, Colin Firth, je ne pouvais qu'aimer ce film. Et bien non. Je l'ai adoré. Les chansons les plus connues (et mes préférées) du célèbre groupe suédois sont intelligemment insérées et les nouvelles interprétations font honneur aux interprètes originaux. Amanda Seyfried, la révélation du film a une superbe voix. Je ne saurais dire quelle chanson j'ai préférée.. mais une chose est sure, je reverrai ce film à la sortie en France, le 10 Septembre :mrgreen:

The dark knight

Vu le jour de sa sortie, j'avais quand même entendu des échos de la presse qui disait que c'était un chef-d'oeuvre. Sans aller jusque là, c'est quand même un très bon film, différent d'autres films de super-héros. C'est très noir comme univers, et d'ailleurs, par moment on regrette un peu l'humour d'un Iron Man parce que les seules touches d'humour sont apportées par le majordome (j'adore ce personnage, tjs aussi bien interprété par Caine) et par le Joker (un Heath Ledger brillant) qui a un humour plutot noir, c'est le moins qu'on puisse dire (haha, je ris encore du tour de magie !). Batman est parfois un peu effacé dans ce film qui laisse une grande place au Joker, mais son caractère reste quand même développé et quelque peu complexe. En tout cas, le casting est vraiment très bon et certains personnages sont particulièrement intéressants, comme Gordon Brown (j'adore Gary Oldman qui ne me deçoit pas) ou encore Harvey Dent (dentifrice comme je l'appelle, joué à merveille). J'attends avec grand interêt la troisième partie.


C'est tout pour le moment. Tout à l'heure je vais voir un film d'auteur espagnol qui m'a l'air franchement bien et qui ne sortira probablement jamais en France :pasmoi:
"Le problème, c'est que tu me parles avec des mots, et moi je te regarde avec des sentiments" [Pierrot le Fou]

Avatar du membre
klem ogre de benabarback
"Pourrisseur noble" compulsif
Messages : 12610
Enregistré le : 10 juin 2003 18:05
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par klem ogre de benabarback » 25 août 2008 16:09

Arya a écrit :Oups, ça fait longtemps que je ne suis pas venue parler des films que j'ai vus...

pareil
avec un e et un s en moins
Photos ?
Bisou Petite Fleur :-x-:
EBT ?

Est-ce de ma faute à moi si j’aime le café et l’odeur des ptits chats
me coucher tard la nuit me lever tôt après minuit
aller au resto et boire des diabolos ?
à notre santé !


Urban Trip Paris

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Damien A. » 25 août 2008 22:36

Arya a écrit :Oups, ça fait longtemps que je ne suis pas venue parler des films que j'ai vus...

La momie 3 sorti ici quelques jours avant la France

Je l'avoue sans honte, j'aime bien La momie (qui m'a traumatisée à l'âge de 9 ans) et La momie 2, mais je trouve que le charme des deux premiers films n'était pas là. Surement le fait que ce soit plus en Egypte, que l'actrice qui joue Evelyn ne soit plus la même.. Bref, c'était sympa à voir mais sans plus.
C'est pour ca que j'irai probablement pas le voir. En plus, n'ayant pas le temps en dehors de mes vacances d'aller au ciné, j'ai encore Batman, wall-E et Clone Wars à me faire avant lundi prochain donc la Momie... elle restera dans sa tombe hein...

Arya
Danse avec les loups .... garous
Danse avec les loups .... garous
Messages : 353
Enregistré le : 03 déc. 2006 14:53
Localisation : dans ma tanière, avec mes potos loups

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Arya » 26 août 2008 11:40

Je pense que tu fais le bon choix Damien, Batman et Wall-E méritent carrément la priorité sur La momie.

Sinon hier j'ai vu ce film espagnol: Una palabra tuya

Très bon film qui comme l'a dit un journal connu d'ici "sent les goyas à plein nez". J'espère qu'il ne se trompe pas car si c'est le cas vous aurez une chance de le voir en France. Les personnages sont vraiment très bien écrits, les dialogues aussi, et les acteurs sont tous excellents. Un film vraiment déprimant (surtout pour qui a eu le malheur d'avoir des deuils dernièrement comme moi), mais avec une note d'optimisme quand même. Bref, un film à voir si jamais il sort en France.
"Le problème, c'est que tu me parles avec des mots, et moi je te regarde avec des sentiments" [Pierrot le Fou]

Damien A.
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Dieu du stade.... mais pas ce soir
Messages : 1865
Enregistré le : 16 oct. 2006 23:43
Localisation : Sèvres (92)
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Damien A. » 27 août 2008 21:13

Voilà en moins de 24 heures, Batman et Wall-E fait (heureusement que je suis en vacances car ca fait autant de film que ce que j'avais vu les 6 derniers mois :mrgreen:).

On va commencer par Batman : Pas mal mais faudra que je zieute un peu en VO (ou là c'est moi qui dit ca je le crois pas ca :mrgreen:) pour vérifier au niveau des intonations de voix voir si on perd pas avec le doublage. Pour le reste c'est pas mal, j'ai bien aimé le processus Harvey Dent - Double Face. D'habitude dans les précédents les méchants étaient méchants dès le départ, on avait juste une petite explication. Là comme le film est long on a tous le processus et c'est vraiment sympa. Un peu long quand même avec des longueurs à certains moment mais dans l'ensemble ca se tient. Par contre même remarque que pour l'absence de Rachel Weisz dans la Momie, fait chier d'avoir le même personnage joué par une autre actrice. Ca fait bizarre tout le film surtout quand c'est si récent (on va avoir la même chose dans le prochain Terminator puisque Claire Danes ne reprend pas le rôle de Kate Bruster).

Wall-E Bon alors là, deux choses. Le film vaut pour ses deux robots stars. Ils sont très différents, Wall-E très attachant et surtout profondément humain (si si) en particulier Eve et ses réflexes de tirer sur tout ce qui bouge, réflexe très féminin :mrgreen:
Par contre gros négatif avec le coté écolo du film qui me gonfle vraiment par sa façon de nous prendre pour des cons. Je me dis que c'est un film américain fait par donc des américains qui ne voient pas plus loin que leurs frontières et que donc effectivement montrer l'extrémité de la chose n'est pas si idiot car ils en seraient capables. Par contre vu de France, j'ai vraiment l'impression qu'on nous prend pour des cons, surtout de voir tous ces humains assis sur une chaise et ne communiquant que par vidéoconférence. Même chose pour la fin où les humains reviennent alors que la terre est inhabitables (de la façon dont ils la décrivent en tout cas dans le film).

Y'a donc un choix à faire. Si je trouve que montrer le pire est pas trop gênant dans des films comme Mad Max ou Waterworld qui restent des gros divertissements. Là c'est gênant pour un film qui se veut moralisateur, bref j'ai pas aimé le coté on nous prend pour des cons, comme si on était tous des moutons pas capable de faire autre chose que de rester derrière notre ordinateur et boire du pepsi toute la journée sans faire de sport. Même aux Etats-Unis j'ai du mal à croire qu'on puisse en arriver là. J'aurai vraiment souhaiter voir une critique un peu plus réaliste et constructive mais j'en demande surement trop.

Je garderais donc de ce film l'histoire entre les deux robots, j'ai pas versé de larme (avec des robots j'ai plus de mal et puis ca finit bien donc) et la musique de Thomas Newman est loin d'être du niveau de ces BO précédentes mais ce n'est pas le type de film où il donne toute sa dimension à l'oeuvre. On se laisse quand même bien bercé et Wall-E est très attachant.

Avatar du membre
craquinette
A tué un chasseur ce matin
Messages : 1619
Enregistré le : 11 oct. 2003 17:15
Localisation : Lyon

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par craquinette » 27 août 2008 21:22

Qu'est-c'qui te fait dire que c'est moralisateur ? :roll:
Il y a effectivement un outil de réflexion sur l'écologie et les désastres déjà entamés sur la terre mais c'est avant tout un dessin animé.
Et tant mieux si ça peut amorcer des discussions entre enfants et parents sur ce sujet particulièrement important, voire primordial :pasmoi:
Mais la morale, je la cherche encore ... Et Puis c'est Pixar, pas les désastreux réalisateurs de films " catastrophe " :poisson:
Maint'nant qu'j'ai fait le premier pas
T'as plus qu'à r'venir sur les tiens
Si tu t'jettes pas à l'eau, j'me noie
J'te menace pas, je te préviens

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 27 août 2008 21:41

L'anticipation, ça sert justement à dépeindre un avenir potentiel si jamais l'humain se développe de telle manière (et ça date pas des dix dernières années ^^). Le long métrage de Pixar a le mérite justement de faire réfléchir, dans le cadre d'un divertissement, sur ce que peuvent donner nos comportements actuels, s'ils sont déraisonnablement amplifiés dans les décennies à venir (pollution, solitude malgré les écrans, assistanat des machines etc). Je pense pas que ça parle de la situation actuelle (ou sinon d'une extrême minorité de personnes et encore en caricaturant). Et franchement, pour un film grand public (et Disney / américain), c'est limite subversif je trouve. Bien plus que moralisateur.
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Avatar du membre
Ephéméride
Chaperonne beaujolaise en taille basse
Messages : 3885
Enregistré le : 02 avr. 2007 21:38

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Ephéméride » 27 août 2008 22:20

ô miracle: j'ai vu aujourd'hui un film en VOST!
hé ben ça s'est bien passé et même que ce sera pas le dernier!
c'était Be Happy de Mike Leigh (titre original Happy-go-lucky)

Poppy (jouée par Sally Hawkins) est institutrice. elle cultive la bonne humeur, la joie de vivre, les tenues colorées et l'art de la répartie. lorsqu'elle décide d'apprendre à conduire elle tombe sur un moniteur d'auto-école qui est pire que le contraire d'elle-même. ce type (joué par Eddie Marsan) est angoissé, parano, psychorigide. le film se déroule entre sa vie d'institutrice, sa vie avec sa coloc et amie et ses cours de conduite plutôt surréalistes. il y a aussi une rencontre délicieuse avec un amoureux...
j'ai trouvé deux tonalités dans ce film: celle de la comédie sans aucun doute mais il y a aussi de la profondeur alors j'ai reçu ce film comme une "comédie sensible" (et non pas sentimentale hein), voilà c'est le terme qui m'est venu en sortant de la salle.
j'ai passé un très très bon moment même si au début j'ai eu peur; Poppy et ses copines finissent une soirée complètement bourrées à rire comme des baleines et dire des grosses conneries ben j'ai eu peur que ce soit ça durant tout le film... mais ça c'est parce que je ne connais pas les films de Mike Leigh. en rentrant j'ai lu un article sur cet homme et son travail et ça a apporté un sens à mon ressenti.
Les certitudes sont de pâte molle, elles se modèlent à volonté. (Du Domaine des Murmures)

Avatar du membre
Cécilia
Change de monomanie de temps en temps
Messages : 1126
Enregistré le : 02 nov. 2006 0:12

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Cécilia » 29 août 2008 3:00

En attendant d'aller voir moi aussi le film de Mike Leigh :) (ce sera pour ce week-end), une petite revue des films que j'ai vus ces jours-ci...

Pour Le Silence de Lorna, le (magnifique) dernier film des frères Dardenne, que j'ai vu aujourd'hui, par contre, ce sera pour plus tard.



GOMORRA de Matteo Garrone

Ce que j'avais vu de Gomorra (un ou deux extraits ?) ne m'avait pas convaincue. Mais bon, vu l'extase générale de la critique devant le film, j'y suis allée quand même, pour "voir", histoire de ne pas passer à côté d'un grand film. Je ne pensais pas être emballée par le film. Et finalement... ç'a été pire que prévu ! :embaras: Je ne suis jamais vraiment entrée dans le film. Rien ne surprend ici, rien n'accroche vraiment l'intérêt. C'est plat, rien ne dépasse. C'est un long tunnel de 2 heures 10. C'est plutôt bien filmé... et puis, c'est tout.

C'est anti-spectaculaire au possible, ce qui est plutôt une bonne chose, parce que faire du spectacle avec la Mafia, ça peut être... gênant. C'est sec, sans souffle, sans audace. C'est une succession de faits qui suscitent plus ou moins l'indifférence, un catalogue sans imagination des pratiques mafieuses. Autant faire un documentaire... On frémit juste un peu (quand même) en voyant la jeunesse de certaines "recrues", encore dans l'adolescence !

Le film le plus surestimé de l'année ?

Aurélien Ferenczi, dans [url=http://www.telerama.fr/cinema/films/gomorra,351353,critique.php][i]Télérama[/i][/url], a écrit :Grand Prix du dernier festival de Cannes, Gomorra marque tout de même un prodigieux saut qualitatif pour Matteo Garrone, jeune cinéaste de 39 ans, dont les quatre précédents films étaient pour le moins inégaux.
"Un prodigieux saut qualitatif " ? Euh... ils étaient si mauvais que ça, les précédents films de Matteo Garrone ? :heinnn:




LA FILLE DE MONACO d'Anne Fontaine

C'est l'histoire d'un avocat un peu coincé - flanqué malgré lui d'un garde du corps qui prend son métier très à cœur - qui perd la tête pour une fille qui n'est pas du tout faite pour lui...

C'est un film agréable, assez superficiel, un peu "facile" (ce qui surprend de la part d'Anne Fontaine), un peu convenu... mais sauvé in extremis de la superficialité par son dénouement...
par la noirceur de son dénouement...
Anne Fontaine a fait beaucoup mieux, plus troublant, plus profond, c'est sûr, mais ça se laisse regarder.

Que dire des acteurs ? Pour commencer, que Fabrice Luchini, au cinéma, a l'air un peu "bridé". Alors oui, il est formidable, touchant parfois (mais pas aussi "excitant" qu'en "vrai"... :rougit: ), mais il manque quelque chose par rapport au théâtre. C'est comme si l'écran de cinéma était trop petit pour lui, comme si le cinéma ne lui permettait pas de s'exprimer complètement. Roschdy Zem est quant à lui un peu monolithique. Bien sûr, c'est le personnage - enfermé dans sa fonction - qui est comme ça, mais il n'empêche qu'il est sous-employé. Et c'est dommage. Il vaut beaucoup mieux que ça.




WOMAN ON THE BEACH d'Hong Sang-soo

Un réalisateur décide de partir dans une station balnéaire pour écrire. Il demande à son chef décorateur - et ami - de l'accompagner. Celui-ci veut bien venir... à condition de venir avec sa petite amie...

On "retombe" ici dans l'ordinaire du cinéma d'Hong Sang-soo (sauf que Woman on the Beach est antérieur à Night and Day, sorti en juillet...), c'est-à-dire un cinéma agréable, mais pas vraiment passionnant, un peu monotone, un peu languissant. En plus, il manque Beethoven... Musicalement, on a juste droit à une petite musique pas désagréable, mais anodine... Beethoven, ça avait quand même une autre allure !

Il serait peut-être temps qu'Hong Sang-soo se renouvelle un peu... Tourner beaucoup, c'est bien, mais tourner toujours plus ou moins le même film (bon, j'exagère, mais les films d'Hong Sang-soo, à la longue, finissent par se confondre dans la mémoire - du moins, dans mon cerveau, peut-être pas pour les autres...), ça peut devenir lassant. Sauf que le renouvellement est un peu venu avec le film suivant, Night and Day. A moins que ce ne soit que le dépaysement parisien qui donne l'impression d'un renouvellement relatif...




LOS OLVIDADOS de Luis Buñuel (1950)

Image

(Mieux vaut tard que jamais : j'ai enfin réussi à voir Los Olvidados... :jumpy: )

Dans la banlieue de México, des gamins s'organisent en bande pour survivre. A leur tête : El Jaibo, qui ne recule devant rien...

Comment trouver les mots qui pourraient rendre justice à un tel film ? Un film d'une force, d'une puissance, d'une cruauté inimaginables. Des films comme celui-ci, combien en a-t-on par décennie ? Le film donne à voir, avec une force inouïe, une réalité brutale : la misère, la violence, la misère qui engendre la violence, sans que celle-ci soit excusable pour autant.
(Comment peut-on être lâche au point de s'attaquer à un aveugle ou à un cul-de-jatte ???)
Le film a la force d'un document(aire), tout en utilisant les ressources cinématographiques de la fiction - et c'est absolument une fiction. La plus belle scène du film (elle est terrifiante aussi) est ce cauchemar que fait Pedro. Quelques minutes saisissantes qui sont une véritable leçon de cinéma. On est bouleversé par le destin de ce gamin - Pedro - qui fait tout pour mener une vie honnête (après avoir fait quelques "bêtises"), mais que les "circonstances" rattrapent toujours... Enfin, les circonstances... Il y a de l'espoir aussi dans ce film très noir. Il y a ce directeur de la ferme-école où est envoyé Pedro, un beau personnage, qui pense que c'est la misère qu'il faudrait enfermer, pas les enfants, et qui décide de faire confiance à Pedro... Et il a raison... Il y a de l'espoir... mais jamais très longtemps... La fin du film est terrible. Très grand film.




GARBO TALKS (À LA RECHERCHE DE GARBO) de Sidney Lumet (1984)

Image

Retirez Anne Bancroft de Garbo talks, que reste-t-il ? Euh... pas grand-chose. Ce qui frappe d'emblée dans le film, c'est que personne n'existe en dehors d'Anne Bancroft ! Ce n'est pas forcément la faute des acteurs (un peu quand même ?); c'est que, pour commencer, les autres personnages sont inexistants (à une ou deux exceptions près ?). Comment peut-on imaginer pour Anne Bancroft - pour Estelle Rolfe, son personnage - un fils aussi mou ? - il est gentil, Gilbert, mais pas très intéressant. Quant à la belle-fille, californienne et snob (insupportable ?), on comprend qu'Estelle ne l'ait jamais aimée... On pourrait aussi retirer la musique du film, vraiment pas terrible... On dirait (par moments) une musique de (mauvaise) série télé...

Alors, Garbo talks n'est pas un chef-d'œuvre, mais comment ne pas être touché par cette Estelle Rolfe à laquelle l'immense Anne Bancroft prête sa classe et son intelligence ? Cette Estelle Rolfe excentrique (aux yeux des autres), militante dans l'âme, arrêtée pour un oui ou pour un non - pour ses "idées", et elle en est fière ! Au début du film, par exemple, elle est arrêtée pour avoir... volé des courgettes; elle a simplement voulu "réparer une injustice"... Si, si, j'vous jure... Et puis il y a la maladie et la perspective d'une mort prochaine. Et ce désir fou : rencontrer Greta Garbo (!). Malheureusement, le film, à partir de ce moment-là, délaisse Estelle pour suivre les - pathétiques (?) mais louables - efforts de son fils parti à la recherche de Garbo. Et c'est moyennement intéressant. Le film devient ordinaire, pas indigne, mais convenu. Mais chaque fois que le film revient à Estelle, chaque fois qu'il revient à Anne Bancroft, c'est magnifique - le long monologue final (d'accord, ce n'est pas tout à fait la fin...) est assez bouleversant. La toute fin du film n'est pas mal non plus...

En bonus, Anne Bancroft, avec Dustin Hoffman, dans The Graduate (Le Lauréat)... Ah ! Mrs. Robinson... :love:






Deuxième bonus : un peu de lecture, en l'occurrence un long, passionnant et magnifique entretien avec Youssef Chahine datant de 1996...
:love:
A l’occasion de la disparition de Youssef Chahine, le site internet des Cahiers du cinéma publie un entretien en quatre parties, réalisé en 1996 au Caire par Th.Jousse, dans lequel le cinéaste raconte son histoire, celle du cinéma et de l’Egypte.

Avatar du membre
Num
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
CapelloNum, mo(déra)teur de recherche
Messages : 12687
Enregistré le : 01 mars 2003 13:45
Localisation : Qqpart sur Google Earth
Contact :

Re: Un peu de cinéma (2008)

Message par Num » 29 août 2008 11:47

j'ai pensé à toi en écoutant ce matin le podcast du Masque de dimanche dernier (encore dispo), parce que ouais pour Gomorra, la critique est très élogieuse... et unanime
Num héros vert ou héros de charme, ça dépend du T shirt
Tcqvépêrcv
"Is it that hard to make us look cool?" Jeff Bebe

Répondre