Herbert Pagani

Parlez ici de vos coups de coeur, faites votre promo , ouvrez nos esprits aux valeurs sûres pourquoi pas mais surtout à la nouveauté !!!!

Mais ceci ne vous dispense pas d'écrire un article sur le site...

Modérateur : Modérateurs

Règles du forum
Bienvenue dans la section "Artistes à découvrir"!
Cette section est importante, car elle nous permet de partager nos trouvailles ; à ce titre, elle contient essentiellement des artistes qui passent peu sur les médias et/ou qui débutent tout juste (mais vous trouverez des exceptions de taille!! :wink: )

N'oubliez pas d'avoir la liste qui a été créée pour éviter les répétitions inutiles.
Voici donc quelques recommandations pour que ce forum reste convivial et lisible :
- avant de poster un nouveau sujet merci de vérifier dans la liste si l'artiste dont vous voulez parler n'y figure pas déjà ,
- au besoin, utilisez la fonction Rechercher (Ctrl + F)! dans cette liste (celle du forum n'est pas super fiable)
Merci d'avance!
Répondre
Avatar du membre
Anatole
Futur(e) Bénabarge ?
Messages : 14
Enregistré le : 07 juin 2005 9:06
Localisation : Au pays de la pluie, des grèves et du vent

Herbert Pagani

Message par Anatole »

Ma Méditerranée

Fils du Printemps et d'une Juive,
En pleine nuit j'ai vu le jour...
Tu étais bleue, j'étais olive,
Entre nous deux ce fut l'amour,
Entre nous deux ce fut l'amour...

Tu m'as bercé de tes silences,
Je t'appelais Mémé d'Azur,
Sur les play-backs de mon enfance,
Je chante tes éclaboussures,
à” toi grand-mère de toutes les mers,
Baiser de sel sur mes blessures...

à” Méditerranée, ma Méditerranée,
Rien qu'à  te voir de loin mon pauvre coeur explose,
Petit mouchoir tout bleu parmi les lauriers roses,
Bleu comme une ecchymose après un long baiser...

Je te connais par coeur, ma Méditerranée,
T'es comme un livre ouvert, y a qu'à  tourner les pages
Et dans ces transistors que sont tes coquillages
Tu chantes le Coran, la Bible et l'Odyssée...

J'entends tes troubadours,
Moïse et puis Jésus et Mahomet,
Chacun à  sa manière était vedette
Et tous à  leur façon chantaient l'amour.

Et tous avaient leurs fans
Qui pour se voir premiers au Hit Parade
Se sont payés des guerres et des croisades,
Sur terre, sur mer, de Troie jusqu'au Golan !

à” Méditerranée, on ferme tes edens,
La guerre du pétrole va faire rougir tes plages,
Nous la suivrons bloqués dans nos embouteillages
à€ moins qu'on crève en boîte au détour d'un week-end...

Est-ce le sable ou la saumure
Ou ton climat si tempéré
Qui fait pousser les dictatures
D'un bois plus dur que l'olivier
Et fait fleurir des barbelés
Comme des produits de la nature ?

à” Méditerranée, ma Méditerranée
T'es comme un livre ouvert, y a qu'à  tourner les plages
Mais c'est le même programme à  tous tes coquillages
De conneries présentes en conneries passées...

Avec l'or noir et les boues rouges
Ils t'empoisonnent tes petits
T'as beau pleurer personne ne bouge
Et toi tu meurs dans ton grand lit,
Et toi tu meurs dans ton grand lit.

C'est dans ce lit aux draps pervenche
Que je viendrai mourir un jour
Et tes poissons qui font la planche
M'indiqueront le bon parcours
La mort sera comme un dimanche
Dans tes vieux bras mon jeune amour...

Album Les Années de la Rage et les Heures de l'Amour, 1974

Répondre