Olympia - Paris - 06/10/2002

"Avec le temps va, tout s'en va" comme j'sais plus qui chantait. Depuis 2002, ce site et ce forum ont connu pas mal de turbulences avec une organisation et une rigueur parfois perfectibles.
On a tenté de retrouver les revues de concerts d'avant "Les Risques du métier" (2003) et de les mettre ici. Car "la mémoire est un bijou" après tout.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
sandra
Messages : 2
Enregistré le : 12 juin 2004 12:54

Olympia - Paris - 06/10/2002

Message par sandra » 01 oct. 2008 21:39

Sandra, le 2002-10-08 a écrit :
On était nombreux hier pour la grande messe du dieu Bénabar à l'Olympia.
Le déplacement valait vraiment la peine.
Fatigués mais heureux !
Dés 19h, en sit-in contre la scène du mythique Olympia, on attend le grand événement. Chacun partage ses expériences en concerts Bénabariens, histoire de patienter. Et puis, enfin, vers 20h, on nous sert l'apéro : la première partie, Soldat inconnu. C'est frais, sympa et tout à fait cohérent avec notre héros. La chanteuse a une pêche d'enfer et une véritable présence sur scène. La musique et les textes sont bien léchés. Du grand art. Bénabar n'a pas lésiné sur les amuses-gueules.

D'ailleurs, on aimerait bien le voir enfin, l'ami Bruno. Il se fait attendre. Les changements d'instruments sur scène sont un poil longuet et le public très impatient. Enfin, ce fut long mais ce fut bon !

Il était très en forme Bénabar. A peine impressionné de se trouver là, content d'être avec nous, il nous a fait autant rire que d'habitude avec ses petites vannes bien travaillées. Le pied de micro du piano refuse de rester en place ? Finalement, l'Olympia, c'était pas la peine d'en faire tout un foin : le matos est aussi merdique que dans une MJC de province !

Il nous émeut aussi Bruno, avec cette ancienne camarade de lycée, accueillante Marie-couche-toi-là, devenue mère de famille. Elle était paumée, son mari l'a trouvée. Et notre coeur de se serrer devant la douleur palpable de ce ramasseur de feuilles mortes, amoureux ignoré, un peu différent, tellement émouvant.

Pendant deux heures, Bénabar nous a fait passer du rire à l'émotion avec une étonnante facilité. On ne peut pas tout raconter, il y aurait trop à dire. Il ne nous a pas déçu et son parrain, Henri Salvador, qui était dans la salle tel une bonne étoile, a dû être fier de son poulain.
Quant à nous qui avons repris en choeur, en guise de salut, le refrain de "La p'tite monnaie" jusqu'à ce que notre voix se brise espérons avoir été à la hauteur aussi.
Merci Bruno, Flo, Denis, Marion et les autres.
sandra completemen subjuguée

Avatar du membre
Elaeudanla
Regard acéré et plume talentueuse
Messages : 1311
Enregistré le : 01 mars 2003 14:50
Localisation : Capitale de la Paresse

Re: Olympia - Paris - 06/10/2002

Message par Elaeudanla » 01 oct. 2008 21:40

Elaeudanla, le 2002-10-08 a écrit :t'as du talent bruno, bruno t'as du talent
Moi j'étais chaud comme la braise
Elle c'était un glaçon
C'était comme verser du lait-fraise
Dans un verre de Saint Emilion

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7880
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Olympia - Paris - 06/10/2002

Message par Stéfanie » 01 oct. 2008 21:40

Jonathan, le 2002-10-08 a écrit :Salut je m'appelle Jonathan, j'ai 22 ans, j'habite à Paris.
La dernière fois que j'étais allé à l'Olympia, c'était pour le concert de fin de tournée de Mathieu Chédid....quel souvenir mes amis....wouaw ! Alors, forcément, hier, en arrivant à 18h30, je me suis dit : j'espère que ce sera aussi bien cette fois ci et, très honnêtement, j'y croyais pas trop...PARDON D'AVOIR DOUTÉ BRUNO !
Pardon, parceque j'ai vécu hier un des meilleurs moments de ma vie, quel bonheur !! J'étais au bord de la scène, collé à la rembarde, je n'ai donc rien perdu de ce moment magique. Merci pour ces éclats de rire, cette énergie, cette bonne humeur, merci pour ces émotions uniques et si agréables. Bravo pour "Ali l'épicier ", "Marie couche toi la", "Le slow" que je ne connais que sur scène (comme à Solidays), mais aussi pour toutes les autres qu'on a tous repris en coeur avec toi....merci pour les frissons que procurent ce genre d'instant.
Pour tout dire je suis sorti sur un nuage....et je suis pas encore redescendu.

A quand le prochain concert ??? Je suis déjà en manque de bonheur....
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7880
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Olympia - Paris - 06/10/2002

Message par Stéfanie » 01 oct. 2008 21:41

ved, le 2002-10-08 a écrit :petit correctif au récit de Sandra

Ce n'est pas notre voix qui a fatigué en fin de concert !!!
En effet, alors que le public était en pleine communion sur "La petite Monnaie" depuis plusieurs minutes dans l'espoir d'apercevoir une dernière fois son idole, les organisateurs de l'Olympia ont fait preuve de total irrespect envers toute l'assistance.
Tout d'abord en mettant leur musique minable de plus en plus fort. Cela ne décourageant nullement le public resté au complet en standing ovation, ils ont décidé tout bonnement de fermer le rideau, sous les huets .
Triste fin pour un si grand concert ...
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

sandra
Messages : 2
Enregistré le : 12 juin 2004 12:54

Re: Olympia - Paris - 06/10/2002

Message par sandra » 01 oct. 2008 21:41

Sandra, le 2002-10-09 a écrit :Sois pas négatif !

OK t'as dû être déçu par ce rideau qui s'est fermé devant nous comme pour empêcher notre enthousiasme d'atteindre Bruno. Mais pense positif : il faut bien que les choses aient une fin ! En plus, si tu as jeté un coup d'oeil à droite de la scène, tu as pu voir Marion Richeux, le manager de Bénabar, qui était carrément scotchée devant l'ambiance qu'on a mis.
Alors, te casse pas pour le comportement de l'Olympia, à mon avis, les musicos, eux, ont apprécié notre p'tit hommage. Pense à l'excellent moment qu'on a passé et aux autres concerts auxquels on assistera.
Et franchement, moi, j'ai vraiment cassé ma voix !
sandra completemen subjuguée

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7880
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Olympia - Paris - 06/10/2002

Message par Stéfanie » 01 oct. 2008 21:42

Elsa, le 2003-01-05 a écrit :Je viens de découvrir ce site sur l'ami Bruno, et je ne peux m'empêcher, plusieurs semaines après, de dire moi aussi à quel point ce concert à l'Olympia était grand!

Mon cousin, à qui j'ai fait découvrir l'artiste, a eu la bonne idée de rester célibataire et d'inviter sa vieille cousine voir son idole à l'Olympia. Certes, je l'avais déjà vu en avril à la Cigale, mais j'étais loin d'être blasée! Pendant plus de deux heures, on a sauté, on a presque dansé (le cousin est très raide), on a crié, on a chanté très fort (avez-vous vu la tête de Bénabar quand on a hurlé zzzzzzzzoubliettes sur "Y a une fille"?), bref, on est ressorti vidés, mais avec le sourire jusqu'aux oreilles pendant plusieurs heures, sourire que j'appelle d'ailleurs "le sourire niaiseux", impossible à déscotcher de ma figure et qui m'accompagne dans les grandes occasions (admission à l'agrégation, coup de foudre amoureux...)
Mon cousin a demandé à des touristes de nous prendre en photo devant l'Olympia et m'a dit, en conclusion: "J'ai vu Clapton, j'ai vu Ben Harper, mais là....C'était mythique!"
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Répondre