Bénabar, un ricard !!! - "Les Cafés de l'Eté" (01/08/02)

"Avec le temps va, tout s'en va" comme j'sais plus qui chantait. Depuis 2002, ce site et ce forum ont connu pas mal de turbulences avec une organisation et une rigueur parfois perfectibles.
On a tenté de retrouver les revues de concerts d'avant "Les Risques du métier" (2003) et de les mettre ici. Car "la mémoire est un bijou" après tout.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
cma
Messages : 5
Enregistré le : 18 mars 2003 8:45
Localisation : la Roulotte

Bénabar, un ricard !!! - "Les Cafés de l'Eté" (01/08/02)

Message par cma » 01 oct. 2008 19:01

cma, le 2002-08-06 a écrit :
Coup de bol énorme de cma...
A lire absolument pour jalouser en connaissance de cause...

En bonus, un mot de Bénabar pour nous tous !!!
Image
Jeudi 1er Août : Bénabar au festival « les Cafés de l´Eté »

Pour la bonne cause, j´emmène une non-convertie voir Bénabar en concert à la Roche sur Yon. Nous arrivons à l´endroit prévu, les jardins de l´Hôtel de ville à 21h, plus que 45mn à patienter.

Seulement il pleut, beaucoup, depuis des heures, sans arrêt. La nouvelle tombe : le concert est annulé.

Pendant que tout le matériel est démonté, B signe des autographes, en s´excusant (comme si c´était de sa faute), puis s´éloigne, entouré de ses musiciens. Moroses et déçues, nous errons dans les rues, et vers 22h nous repassons tout de même devant les jardins, au cas où… Et évidemment qu´il ne nous a pas laissées tom-ber, B !

Lui et ses potes se sont réfugiés au chaud et au sec dans un café, et après quelques breuvages et échanges avec le maître des lieus, y ont installé leur ampli ! Sans scène, dans un coin de bar de 1m², sans jeu de lumière, en acoustique, avec les enfants dansant sur les tables, et le reste du public debout contre le zinc, B donne son concert. Il commence par dire que ceux qui ne connaissent pas ne vont sûrement pas être impressionnés, vu le son pourri, mais tant pis et « à notre santé » (d´ailleurs, il a attendu 20mn avant qu´on lui serve son pastis, le pauvre). Alors qu´au début il avait annoncé 2 petites chansons, B enchaîne bon anniversaire, y´a une fille…, le chien, le 115, la p´tite monnaie, adolescente, le tout au plus grand bonheur de tout le monde. Il y a même un « rappel » et un nouveau cri de ralliement est né : « Bénabar, un Ricard ! » quelle réputation ! Au bout d´environ une heure, ils concluent par l´introduction « à notre santé » sous un tonnerre d´applaudissements, encore une centaine de convertis, youpi.

Un des spectateurs commente : « c´est vraiment beau ce qu´ils viennent de faire, jouer comme -ça, dans ces conditions, il a du se casser la voix » et oui, encore une preuve de la générosité, de la grandeur d´âme, de la bonté, de l´humanisme, bref de la perfection de B !

PS : B m´a dit de dire merci à tous les copains de benabar.net, -ça le fait à mort, non ?!

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7880
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Bénabar, un ricard !!! - "Les Cafés de l'Eté" (01/08/02)

Message par Stéfanie » 01 oct. 2008 19:02

Pomme mais pas celle inscrite après sur le forum, le 2002-08-07 a écrit :Ce qui c'est passé avant qu'il ne joue dans le bar!!!

Et oui j'étais aussi à la Roche sur Yon dans ce fameux café!!!
J'y étais même avant que notre bon Bruno n'y arrive, espérant bien d'ailleurs qu''il y passe, l''observant de loin en train de signer ses autographes sous la pluie.

On a donc demandé au patron du bar (super sympa d'ailleurs) de passer l'album à défaut de concert.

Je ne vous dit pas la tête de bénabar et son équipe quand ils sont entrés et se sont entendus. Bien sur le tout sous un tonnère d'aplaudissement.

Voila la suite vous la connaissez...

PS : pour info aux francofolies de La Rochelle un prix de 200000 francs lui a été remis, à la fin de son concert, par Maxime Leforestier (au nom de l'association Barrière) en tant que jeune espoir de l''année. J'y étais aussi!!!!
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7880
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Bénabar, un ricard !!! - "Les Cafés de l'Eté" (01/08/02)

Message par Stéfanie » 01 oct. 2008 19:03

Miss Prairie, le 2002-10-05 a écrit :Rencontre fortuite dans un café à la Roche Sur Yon

Fan de benabar depuis son concert à Nancy avec le petit déj’ avec eux à l'hôtel, puis le concert à 1H du mat à Melun (il avait oublié les paroles, ils avaient trop picolé). Quand j'ai vu qu'ils passaient à la roche le 1/08/02 dans ma Vendée, je n'ai pas hésité à prendre mes vacances plus tôt pour venir le voir (je vis en dans le 93).
Donc toute la journée, j'ai vu la pluie tomber, je commençais à être démoralisée. Mais nous( ma sœur, son ami et la cousine) sommes quand même montés à la Roche (Challans- la roche). En partant ma sœur voulait prendre de l'essence et son ami très sûr de lui :" Non on en aura assez".
Arrivés à la roche il pleuvait toujours : les boules.
Je sors seule affronter la pluie et là je les vois: Martin, Denis, Flo, Benabar, Vincent, Philou, la batterie, et le banjo.
Ils regardent le ciel. Ils décident de déballer le matos. Je retourne me mettre à l'abris et nous décidons d'aller boire une bière au café d'en face avant le concert. Ma cousine ne le connaît pas, je l’emmène sur le lieu du concert pendant que ma sœur et son ami vont prendre place au café. Et là, ils remballent le matos le ciel nous tombe une deuxième fois sur la tête ce jour là. Je croise Denis et je lui raconte mon histoire que je suis triste, qu'on s'est déjà rencontré et voilà quoi.
J'arrive dans le café mon demi est servi et je râle car, je voulais vraiment le voir faire ses bonds sur scène "et le reste et tout le reste et ceux qui reste".
J'ai un sous bock à gratter et il est gagnant d'une BD : je la réclame.
Des gens à côté, fan comme moi, avec leurs enfants aussi déçus que moi, vont chercher les CD dans la voiture. On écoute et on chante tous, c'est trop délire. Et hop il y en a un qui rentre peut-être le batiste. Puis c'est Benabar qui rentre, on applaudit tous. Et là on le sent très ému par notre l’accueil.
Donc là dessus un deuxième demi, puis le premier tour au toilette, et au retour Denis me frappe sur l'épaule et me dit "Tu restes, on sort le matos.
- Bien sur je reste, et je l'avais compris."
Puis, je reviens le voir avec la BD, et Benabar, grâce au crayon de Vincent (la lumière), me la dédicace.
Et il commence à chanter et nous, on continue à boire. Ils sont à 1m de moi. Nous, on reste à la bière et eux continuent au ricard. Nous sommes tous à l'acclamer entre deux chansons, le café est plein tout le monde est debout. Quand un mec nous arrête et nous fait changer le slogan de " BENABAR BENABAR" cela devient "BENABAR UN RICARD" et c'est trop fort car tout le café le reprend ensemble, puis il s’arrête. Je reprend la BD et je fais le tour de l'ensemble du groupe et même de la régie. C'est ça aussi qui était bien car les mecs du son et de la lumière étaient là avec eux entrain de chanter tous les titres, seulement ceux accompagnés par tous les instruments. Car quand même il manquait son piano. Puis nous sommes restés au cafés pendant qu'ils mangeaient. Martin est venu nous parler on lui a payé un verre. Puis Benabar, ils nous ont invités à les suivre au Texas (un boîte sur la roche). On leur promet de venir.
Mais au moment de se lever, dur dur d'avancer droit. Mon beauf, ma cousine pareil que moi, heureusement que ma sœur qui va avoir un bébé n'a tourné qu'au jus de poire. Elle estime qu'il est trop tard et que nous sommes pas capable d'assumer l'entrée de la boîte et heureusement en réfléchissant c’était plus raisonnable de rentrer.
Sur la route du retour, la musique de benabar à fond, et nos goules qui l’accompagnent. Un arrêt d’urgence est demander par ma cousine. Et oui, il fallait qu’elle évacue la dernière bière avaler et moi j’en profite pour sortir de la voiture à quatre pattes car sur deux, je ne me sentais pas capable de tenir. Je me mets à rouler bouler sur moi-même et je tombe dans le fossé, et il y avait une clôture électrique je me la suis prise dans le bas du dos. Je me fais mal et là je demande de l’aide à ma sœur qui est morte de rire de me voir à quatre pattes dans l’herbe avec mon tee-shirt de vache où il est inscrit « miss prairie »( je suis une collectionneuse de vache). Elles me remontent dans la voiture, on repart.
Je comate, jusqu’à temps que je ressente des secousses dans la voiture et oui panne d’essence heureusement à 500 m de chez nous. Donc on repart cette fois si à pied, il ne pleuvait plus. Tous les trois se soutenant mutuellement pour avancer et ma sœur portant la BD car j’ai refusé de la laisser dans la voiture.
Lendemain matin gros mal de tête, et puis très déçue de pas avoir pu physiquement aller en boîte avec eux.
Mais vivement lundi , car je serais là avec la cousine, la sœur et son ami et surtout avec le tee-shirt « miss Prairie »
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Répondre