Bénabar à Valbonne (27/07/2002)

"Avec le temps va, tout s'en va" comme j'sais plus qui chantait. Depuis 2002, ce site et ce forum ont connu pas mal de turbulences avec une organisation et une rigueur parfois perfectibles.
On a tenté de retrouver les revues de concerts d'avant "Les Risques du métier" (2003) et de les mettre ici. Car "la mémoire est un bijou" après tout.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7880
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Bénabar à Valbonne (27/07/2002)

Message par Stéfanie » 01 oct. 2008 18:53

Kiliane, le 2002-08-02 a écrit :
Je vous copie-colle mes impressions suite à mon premier concert de Bénabar (et certainement pas le dernier!),
à partir de mon journal de bord virtuel.
Image
Samedi 27 Juillet 2002

J'ai hésité au moins deux bonnes minutes, à savoir si je devais ou non vous parler du concert de Bénabar auquel j'ai assisté, au risque que certains découvrent, assez facilement d'ailleurs, dans quel coin de France je vis.
Finalement, je m'en fous, donc voilà, puisque c'est LE moment fort de ma semaine, et que je l'aurais de toutes façons relaté dans mon journal papier si je le tenais encore, je raconte :

C'est toujours difficile de décrire l'ambiance d'un concert, c'est juste quelque chose qui se ressent.
C'est différent aussi je pense, selon si on découvre l'artiste ou si l'on connaît déjà par coeur son univers.
Exceptée une (la parodie d'un slow, hilarant!), mon Ange et moi connaissions déjà toutes ses chansons, et je prenais plaisir à observer les réactions autour de moi des gens (dont ma mère) qui les entendaient pour la première fois.
Ce que j'ignorais, même si j'aurais pu le percevoir dans ses textes, c'est l'humour irrésistible et décalé de Bruno (enfin Bénabar), le chanteur.
Que dire de plus sinon que je l'admire encore plus qu'avant, qu'il a totalement conquis un public qui en grande partie ne le connaissait pas encore...
S'il passe près de chez vous, ne le manquez surtout pas!

Ah oui, juste un détail ;o), après le concert, l'un des ses musiciens (charmant, d'ailleurs) est revenu sur le bord de la scène pour papoter avec les irréductibles qui attendaient pour essayer de rencontrer Bénabar.
Lequel est arrivé quelques minutes plus tard, totalement décontracté malgré la foule de fans qui se pressait autour de lui pour lui faire signer ses affiches, programmes, CD (ça, c'était moi ;o).
Tout mon côté midinette, adolescente attardée, est ressorti au moment de lui faire signer ma pochette de CD, j'ai bredouillé un timide "Félicitations" auquel il a répondu par un franc et souriant "Merci!".
Nous avons attendu qu'il y ait moins de monde pour prendre le temps de lui demander de poser avec moi pour une photo que mon Ange a prise, et que je conserve jalousement (sauf demande expresse d'un(e) fan de Bénab, bien sûr ;o).

Le plus dur, après un tel concert (j'avais déjà ressenti ça pour Lynda), c'est de ne pas savoir quand aura lieu le prochain.
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Avatar du membre
Stéfanie
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
"Qu'est ce que tu fais pour la soirée?"
Messages : 7880
Enregistré le : 03 juil. 2006 17:55
Localisation : chez Diane
Contact :

Re: Bénabar à Valbonne (27/07/2002)

Message par Stéfanie » 01 oct. 2008 18:55

akira20100, le 2002-09-30 a écrit :une autre vision du concert de valbonne !!!

comment décrire la sensation qui m'a parcouru (tout dedans tout mon corps à moi!) lors de ce concert? scotché? monstrueusement surpris? A vrai dire je ne connaissais pas bénabar (enfin bruno!!) avant le concert et ma copine (qui en est fan!) m'avait un peu trainé par les pieds (si!si! je me suis tout rapé le dos!).
Mais dès les 2 première chansons, je me suis pris 1 claque monstrueuse dans la gueule avec "le vélo" revu et corrigé version humour noir 18ème degré.
Entre chaque chanson (et même à l'intérieur de certaines!) il était génial, à mourrir de rire et complètement décalé (lors du "vélo": "il va pas r'mettre les p'tites roues..." et les musiciens à côté "lesptits trous, les ptits trous, toujours les ptits trous!!!")
Pour finir, il m' a achevé en dédicaçant "à mon plus grand aspirateur " alors que je lui avais demandé "à mon plus grand inspirateur"
Que dire de plus si ce n'est que je suis sortit les mirettes toutes brillantes et j'aurais bien donné 1000 balles pour voir ce concert.
J'ai enfin filé à la fnac la + proche pour m'acheter les 2 cd et j'arbore désormais avec fierté le tshirt qui m'étais offert à l'intérieur! J'espère ne pas avoir été trop long, mais quand on aime.....
"Je voyais passer des ombres, et quand je les appelais, comme dans un autre monde, le brouillard les avalait..."
- monsoleiiil -
"Celui qui anticipe tous les dangers ne prendra jamais la mer."

Répondre