Page 1 sur 23

CALI

Posté : 19 août 2003 0:55
par Flo
découvert lors de le fête de la musique, j'ai tout de suite aimé son style.
on peut écouter son premier single "c'est quand le bonheur", peut être l'avez vous déjà  entendu ?? :-))

son album sort le 19/08/03

allez faire un tour sur son site officiel ainsi que chez votre disquaire !!!


http://www.cestquandlebonheur.com/

Posté : 19 août 2003 7:54
par Num
j'aime bien le single effectivement (mais bon Cali ça me fait un peu bizarre comme nom)

Posté : 19 août 2003 9:14
par Josss
c vrai, ça sonne répressif :mrgreen:

Posté : 19 août 2003 19:43
par nalbi

Posté : 20 août 2003 11:26
par coxinel
y'avait un grand article dans le Libé d'hier : http://www.liberation.com/page.php?Article=131274 :-)1

Posté : 22 août 2003 10:28
par Num
où l'on nous dit (entre autres) qu'il a fait la première partie de Bénabar (ça me dit quelque chose ce nom).
Marrant, avant on parlait de Bénabar qui "a fait la première partie de " et maintenant, c'est l'inverse, les risques du métier sans doute

Posté : 22 août 2003 10:36
par Josss
Num a écrit :où l'on (entre autres) qu'il a fait la première partie de Bénabar

Le jeu du "Mokimanke". Je propose "apprends".

Ca me fait penser aux "Informations Quizz" de François Pérusse, pour les connaisseurs.

Posté : 22 août 2003 10:37
par Num
PERDU :twisted:

Posté : 22 août 2003 10:39
par Sophie
Num a écrit :PERDU :twisted:

ah bah zut, j'avais pensé au même que Josss :pleure: quoique informe aurait pu marcher aussi

Posté : 22 août 2003 10:43
par Num
en fait vous aviez raison mais j'ai cherché un autre mot juste pour vous faire perdre :twisted:

Posté : 22 août 2003 10:44
par Sophie
Num a écrit :en fait vous aviez raison mais j'ai cherché un autre mot juste pour vous faire perdre :twisted:

chacal....

Posté : 22 août 2003 10:52
par @lex
lé démoniak le Num

Posté : 22 août 2003 11:01
par Num
ben oui, c'était trop tentant... o:-)

Posté : 22 août 2003 11:08
par @lex
voui, je comprends :-)p

Posté : 22 août 2003 14:50
par hug
ça me laisse assez indifférent ... les images, bof ...

tiens c'est marrant Bruno Caliciuri / Bruno Nicolini ... heureusement que B n'a pas choisi Nico comme pseudo (déjà  pris ... quoique, avec ce qu'il fume ...)

c'est rigolo de voir le vrai nom des artistes ... ça leur donne tout de suite un côté humain (genre ceux de Plastic Bertrand ou François Valéry ... même s'ils n'ont jamais atteint le statut de demi-dieu ... enfin, pas chez moi ...)

http://pcsi1.pasteur.free.fr/musique.htm

Posté : 22 août 2003 14:53
par Num
et quand on apprend que le vrai prénom de Hug, c'est (édité par le modérateur), on se dit que c'est peut-être un être commun, loin du piédestal du statut (ou statue s'il y a piédestal) de demi dieu qu'il a dans le triangle Lille-Brest-Nantes.

Jolie la blague (à  tabac) sur Nico(t)

Posté : 22 août 2003 14:56
par Josss
sympa ce site: j'aime bien le nom de philippe lavil.

Posté : 22 août 2003 15:03
par Num
c'est qui Larusso? :mrgreen: Et Sid Vicious, c'est passon vrai nom!! :cry:
Y a notre grande amie Natasha StP!!! (entre autres)

Posté : 22 août 2003 15:05
par klem ogre de benabarback
Cali ? mais kesskessé que ce bidule ? hein ? oh !


nan mais ya trop de bon artistes sur terre, j'en peux plus moi ... j'suis tout perdu .... :cry:



:-)p

Posté : 22 août 2003 15:17
par Elaeudanla
hug a écrit :heureusement que B n'a pas choisi Nico comme pseudo (déjà  pris ... quoique, avec ce qu'il fume ...)

Num a écrit :Jolie la blague (à  tabac) sur Nico(t)


c'était une blague sur Nico, celle là  (qui ne sentait pas que le tabac, si ??), ou celle-ci :
Image ?

Posté : 22 août 2003 15:20
par klem ogre de benabarback
ah !!!! berk !!!! pas bo ....


et puis meme moi j'ai eu du mal à  la charger la photo .... pas bien ça Elaeudanla ... what's wrong with you ? :-s



(ben j'suis gentil...) :-x-:

Posté : 22 août 2003 15:45
par hug
on apprend surtout que Le Forestier ce n'est ni Maxime ni Michel mais ... Bruno ! Vraiment trop fort ce B ... va falloir que je modifie mon test ...

Posté : 22 août 2003 16:02
par Num
Hug dans sa grande culture a voulu nous dire ceci non?

Le terme de nicotine vient de celui de Jean Nicot né en 1530, mort en 1600 qui a introduit en France le tabac et était diplomate et lexicographe français.


Bénabar fume du tabac, avec de la nicotine donc, Jean Nicot, Nicolini (je précise pour les esprits enfumés). Tiens et Alain D, il en est où? (et Kitty)

Posté : 22 août 2003 16:45
par hug
Num a écrit :Hug dans sa grande culture a voulu nous dire ceci non?

Le terme de nicotine vient de celui de Jean Nicot né en 1530, mort en 1600 qui a introduit en France le tabac et était diplomate et lexicographe français.


Bénabar fume du tabac, avec de la nicotine donc, Jean Nicot, Nicolini (je précise pour les esprits enfumés). Tiens et Alain D, il en est où? (et Kitty)


euh ... Hug, dans sa grande culture, a d'abord parlé de Nico (je savais que c'était le pseudo d'une actrice, chanteuse ou mannequin des années 60 ou 70 ...) et ensuite de nicotine, forcément ...

il vous remercie de l'attention portée à  ses messages

Posté : 25 août 2003 16:12
par klem ogre de benabarback
C'est extra aussi Cali ... j'ai vu deux fois le clip cette nuit sur M6 (ya pas que des opérations séductions chez macholand sur cette chaine, comme quoi !!! )


le clip de "c'est quand le bonheur" ... j'ai tout de suite accroché!!

la chanson est magnifique, et le clip étonnant et amusant ...


Cali, c'est de la balle de tennis ! au moins !

:-)p

Posté : 25 août 2003 18:31
par Flo
t'as du pot d'avoir vu le clip, je l'ai toujours pas vu...je sais ce qui me reste à  faire...

Posté : 26 août 2003 11:11
par klem ogre de benabarback
voila, tu fais comme moi, tu fais tourner le magnéto toute la nuit ... aprés tu slalome entre Lorie et autres ... tu te tapes 5h d'avance rapide... et si tu as vraiment de la chance tu pêux profiter du beau Cali


:-x-:

Posté : 26 août 2003 11:36
par Flo
en effet si j'ai de la chance....parce que niveau chance c'est pas trop ça..à  chaque fois je loupe tout. mais bon en programmant le magnéto tte la nuit j'ai p'tet un espoir de voir ce fameux clip :-)

Posté : 26 août 2003 11:47
par klem ogre de benabarback
j'ai enregistré cette nuit aussi .... on verra bien


:-x-:

Posté : 26 août 2003 12:01
par Flo
tu l'auras peut être, mais il me semble que certains jours, M6 passe que des "tubes", enfin si on peut appeler ça des tubes... :-/

Posté : 26 août 2003 12:06
par klem ogre de benabarback
ya vraiment de tout .... mais le mieux c'est le début de nuit....

:-x-: :-x-:

Posté : 29 août 2003 20:04
par Flo
au passage, Cali fera un showcase à  la fnac des Champs Elysées le 05/09 à  17h30 !

Posté : 20 sept. 2003 17:42
par Flo
Sur WitFm la radio bordelaise il y aura une interview de Cali ainsi qu'une session acoustique le vendredi 10 octobre à  17h

Pour tous ceux et celles qui souhaitent l'écouter et qui n'habitent pas la région voici le lien pour le net :



http://www.witfm.com/

Posté : 20 sept. 2003 17:43
par klem ogre de benabarback
:-x-: FMEMG

Posté : 24 avr. 2004 13:09
par gigi
j'ai craqué sur cali lors des dernières victoires de la musique.
je connaissais bien sur c'est quand le bonheur et elle m'a dit. suite à  diverses interviews et son passage donc à  la télé j'ai eu envie de le connaître mieux et j'ai couru acheter l'album.
chansons très mélancoliques, mais magnifiques. vraiment.
ma préférée est "pensons à  l'avenir".
gigi

Posté : 29 mai 2004 18:09
par Djoule
Cali je viens de découvrir et j'accroche, je trouve ca comme ca :-)1. chanson préférée : Le grand jour, je sais pas pourquoi mais celle là  est la plus meilleure selon moi. le rythme au piano peut etre que je trouve tres intéressant sur un theme assez triste en général, plus des paroles guillerettes (ce mot là  je sais pas comment il s'ecrit :-s ). enfin voila, pour resumer : Cali c'est :-)1 :-)1

Posté : 07 juin 2004 8:26
par July
Je me réjouis, je le vois en juillet en concert...
J'espère que ça sera sympa... :lol:

Posté : 09 juil. 2004 19:23
par -- Pauline --
Sur le site officiel de Cali, il est annoncé que celui-ci sera sur le chat de ce même site le 17 juillet après un de ses concerts, à  partir de 21h. Si ça en intéresse certains... :wink:

Posté : 09 juil. 2004 19:24
par klem ogre de benabarback
et ben le 17 ... heu ... commment dire ....


ben je suis pas dispo :mrgreen:


mais c'est une koul initiative :-)1

Posté : 09 juil. 2004 20:18
par gonzesse
La biographie de Cali

Je suis pendu à  votre cou dans le plus beau de mes rêves
Mais je ne me réveille jamais près de vous et j'en crève
Je suis pendu sous vos fenêtres au pied de l'arbre peut-être demain
La petite fleur qui va naître vous racontera mon chagrin
C'est quand le bonheur ?


Commençons par tordre le cou à  quelques idées reçues : au pied du mont Canigou, dans la région de Perpignan, on peut rêver aussi bien de ballades symphoniques et mélancoliques que de chansons allègres, de pop-music que de cabaret, de guitares acoustiques que de violons entraînants. On peut même aller au bout de ses rêves et les réaliser, comme c'est le cas de Bruno Caliciuri dit Cali, auteur-compositeur-interprète né en 1968 et dont le talent singulier ne devrait plus longtemps rester le secret le mieux gardé de Vernet-les-Bains.


Penses-tu à  moi comme je pense à  toi
Penses-tu à  ça aussi souvent que moi
Penses-tu que c'est la bonne cette fois
Penses-tu me faire oublier la conne d'avant toi


Revenons quelques années en arrière. S'il apprend seul la guitare, inspiré par le lyrisme de U2 et des Waterboys, c'est surtout sur scène que Cali va découvrir les rigueurs du métier, au sein de groupes locaux comme d'orchestres de bal. Tout est bon pour apprendre avant de se lancer, en 1994, avec le groupe Indy. Deux albums auto-produits et 200 concerts plus loin,la motivation est toujours intacte, mais c'est l'heure de passer à  autre chose. Marqué par le rock indépendant, Cali se lance dans une autre aventure : Tom Scarlett. Il chante, co-compose, interprète et écrit tous les textes. Un album voit le jour en 1997, toujours auto-produit. Des concerts, toujours de concerts : 300 dates en 5 ans. Avec, au bout du parcours, une remise en question : et si c'était mieux tout seul ? Tom disparaît, Bruno déménage, fin du premier acte.


Aujourd'hui j'ai décidé de ne pas vous tuer
Invite ton amant dimanche à  dîner
Dimanche c'est le jour
Des frites et du poulet


Après la montagne, la mer. Après la guitare, le piano. Cali écrit, compose, arrange des nouvelles compositions plus personnelles dans lesquelles il se met en scène. « Fais de moi ce que tu veux », « Tout va bien », « L'amour parfait ». Le temps passe vite : nous sommes déjà  en 2001. L'année suivante, son répertoire est riche de 40 nouveaux morceaux. Il entre en résidence au Médiator, à  Perpignan, et travaille sur une nouvelle formule scénique en quatuor : Hugues Baretge (guitariste) Julien Lebart (pianiste) et Aude Massat (altiste) l'ont rejoint. Fidèle à  sa réputation, Cali tourne : des premières parties (Brigitte Fontaine, Bénabar), des festivals (Francofolies). C'est à  La Rochelle qu'il est remarqué par Labels qui lui propose de produire et distribuer son premier « vrai » album, celui qu'il méritait depuis longtemps.


Alors ça y est c'est le grand jour tu t'en vas
Je te raccompagne jusqu'à  la porte tu t'en vas
Regarde tu as devant toi un grand seigneur au coeur léger
J'ai à  nouveau envie de tout sauf de te faire changer de projet
J'ai le sourire jusqu'aux oreilles
De te voir déguerpir ma vieille


Enregistré sous la houlette de Daniel Presley (Breeders, Faith no more, Spain, Venus) Cali et ses musiciens mettent ce disque en boite en deux étapes : en Angleterre (Parkgate) pour les instruments et les voix, puis au Médiator de Perpignan pour les arrangements de cordes. Des titres comme « Différent » ou « Fais de moi ce que tu veux » ont bénéficié pour les orchestrations du concours de Daniel Tosi (conservatoire de Perpignan) qui a également dirigé les musiciens de la Camerata. Le résultat est tout en nuances, à  l'image de l'écriture de Bruno : un mélange inédit de tendresse et de vacheries, de désespoir et d'optimisme. Depuis Miossec, on n'avait pas entendu de propos aussi directs, de langue aussi bien pendue, d'ironie aussi sèche. Avec ce timbre si particulier qui respire à  la fois le soleil et le bois, Cali panse ses blessures intimes au vitriol. Une fois guéri, il chante l'amour avec ivresse, cet « amour parfait » après lequel il court en faisant semblant d'y croire. Car en dépit de ses illusions perdues, c'est sur une note d'espoir que se termine l'album, ce premier album longuement mûri en fût


QUELQUES PHOTOS

Image

Image

Image

Image